Avis | Orion T1 – Battista Tarantini

J’avais bien aimé Heroes de Battista Tarantini, où l’histoire est vraiment originale et addictive. Une nouvelle série de cette autrice, forcément ça me tentait ! Je n’avais encore jamais lu de romance dans l’univers de la danse, donc je trouvais l’idée assez originale. J’étais vraiment emballée par cette lecture, mais j’en ressors très mitigée…

Tout d’abord, oui le style d’écriture est hyper addictif, il est assez difficile de laisser tomber l’histoire avant la fin. D’ailleurs, je l’ai lu en une journée car j’avais hyper envie de connaître le dénouement.

Léo est une jeune femme qui à dédié sa vie à la danse, depuis son plus jeune âge. Un vrai petit rat de l’opéra, très formatée et qui rentre parfaitement dans le moule. Ce n’est pas péjoratif, mais c’est comme ça que je l’ai ressenti, elle est dans ce monde depuis si longtemps qu’elle fait toujours exactement ce que l’on attend d’elle, sans même sans rendre compte. Elle est parfaite dans cet univers. J’ai apprécié suivre son changement, son évolution, je dirais même sa révélation ! Elle va enfin ouvrir les yeux, et devenir elle-même!

J’ai eu beaucoup de mal avec Orion, certes il est mystérieux et très célèbre… Mais surtout, il a des comportements de « prédateur » qui m’ont très très souvent mise mal à l’aise. C’est pour moi la personne dont il faut absolument se méfier et j’ai eu du mal à comprendre ce qu’il avait de fascinant.
Je n’ai pas apprécié la relation qui naît entre Orion et Léo. Le maître et l’élève. J’ai vraiment eu l’impression qu’il profitait de son statut, de la fascination qu’à Léo pour lui, pour faire ce qu’il voulait d’elle. Il la manipule, la transforme à sa guise, profite d’elle dans tout les sens du terme. Elle est vraiment sous l’emprise de cet homme, et pour moi c’était hyper malsain et malaisant.

Ce que j’ai aimé, c’est l’univers de la danse, et le fait d’en voir le côté caché, le côté obscur. Le côté « dépassement de soi », où il faut toujours donner son maximum au péril de sa santé. Léo s’oublie complètement, tant qu’elle donne le meilleur d’elle-même sur scène, quitte à se mettre en danger.

J’ai aussi aimé suivre l’évolution de Léo, et la façon dont elle ouvre les yeux. Elle apprend enfin à danser pour elle, pour le plaisir et non plus car c’est ce que l’on attend d’elle. Elle le fait désormais par passion, et non plus car elle a été formatée pour ça.

Vous l’aurez compris, il est difficile pour moi de noter ce livre, car si j’ai apprécié l’histoire de Léo, j’ai été très très mal à l’aise avec Orion.

3c

synopsis4

Après des années de travail intenses et douloureuses, Leo Kats sera Nikiya dans la Bayadère qui se jouera à l’Opéra de Sydney. C’est la consécration pour cette jeune danseuse.

Quelques jours avant la représentation, Orion Atlay, illustre chorégraphe français, s’invite dans l’école de la compagnie pour y créer un ballet irrévérencieux. Et il veut Leo, lumineuse et docile. Seulement elle.

Obsédé par la première danseuse, Orion tente tout pour la convaincre. Secouée par les méthodes peu académiques du maître de ballet, troublée par le désir qu’elle ressent pour lui, Leo craint le pire pour sa carrière.

Des studios à la scène, en passant par les coulisses de l’Opéra, les deux Étoiles dansent avec leurs ombres. Elles devront se battre pour trouver l’amour.

Publicités

Avis | La série: Driven – K. Bromberg

En juillet, je me suis lancée dans le premier tome de Driven : quelle surprise ! J’ai lu une bonne partie de la nuit, jusqu’à avoir terminé le livre ! Quelle plaisir de retrouver une histoire aussi addictive, de ne pas pouvoir lâcher le livre avant la fin…

Evidemment, une fois le premier tome terminé, il me fallait la suite ! Je n’ai pas forcément enchaîné les tomes, c’était mes lectures doudou à lire entre d’autres lectures. J’ai sincèrement accroché aux quatre tomes principaux, et je compte bien lire les tomes compagnons pour retrouver cet univers et ces personnages que j’ai tant aimé.

En octobre, j’ai donc lu le second et le troisième tome avec toujours autant de plaisir ! Puis en janvier, j’ai dévoré le quatrième !

Colton Donovan est le book boyfriend par excellence, pilote de F1 célébre, il est à la fois intriguant, charmeur, beau à tomber, toujours prêt à rendre service… Que dire de plus ? Dès la lecture du premier tome, j’étais totalement sous son charme et ça n’a pas cessé au fil des quatre tomes. C’est un homme torturé par une histoire de vie difficile, mais qui évolue, se remet en question, et surtout, il est prêt à prendre des risques pour être enfin heureux.

Rylee est éducatrice dans un foyer pour enfants. Alors deja, l’histoire commence avec un point commun entre elle et moi, puisque je suis aussi éducatrice mais pas dans ce domaine. Evidemment, son vécu me parle, et il était facile pour moi de m’identifier à elle. Parfois, j’ai eu du mal avec Rylee, car elle pense tellement aux autres qu’elle s’oublie, jusqu’à se mettre en danger. et ça c’est non ! Aider les autres, c’est bien, mais il ne faut pas oublier de prendre soin de soi ! Elle évolue aussi, en restant fidèle à ses principes. Elle enchaîne les drames, et en ressort toujours la tête de haute (car elle est bien épaulée, oui oui).

Je ne vous cache pas que Colton et Rylee vivent drame sur drame. Un drame arrive, les choses s’arrangent, tout va mieux ET PAF ! On recommence le cycle infernal ! L’écriture est tellement addictive que ce n’est pas si dérangeant, mais parfois je me disais « stop, c’est trop », qui dans une vie cumule autant d’embûches en si peu de temps ?! On frôle parfois le manque de crédibilité par ce « trop de drame » mais, je pardonne à K Bromberg car j’aime trop cette histoire.

Je compte bien entendu lire les tomes suivants, on y suit des personnages secondaires. D’autres personnages sont intéressants donc je suis contente de pouvoir en savoir davantage sur eux aussi.

cdcsynopsis4

Pour se protéger de déboires passés, Rylee Thomas est toujours dans le contrôle d’elle-même jusqu’au jour où elle rencontre le seul homme qui, justement, pourrait lui donner envie de lâcher prise… Colton Donavan, un boy superbe, arrogant et ténébreux, habitué à obtenir tout ce qu’il désire. Une histoire d’amour torride entre une femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, constamment sur le fil du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres.

 

Avis | Crois en moi – Elodie Solare

La jeune femme s’accroche à moi comme à une bouée, avec la force du désespoir. Je ne sais pas combien de temps ce baiser dure, mais il parvient à repousser notre angoisse et calme notre agitation. Et quand enfin ma douce journaliste ne pleure plus, nos bouches se séparent et elle pose son visage dans le creux de mon cou.

Le synopsis de cette histoire est vraiment alléchant, mais malheureusement j’ai trouvé que l’histoire n’était pas à la hauteur de son résumé. Eh oui ça arrive. J’ai tout de même passé un moment agréable, mais je m’attendais à plus d’intrigues, et moins de carré amoureux.

On suit Romane et son meilleur ami durant le tournage d’un reportage de guerre en Syrie. suite à une explosion, elle est coincée dans les décombres d’un bâtiment pendant des heures. Mais elle n’est pas seule, car un homme la vue et vient l’aider. Il a rassure et prends soin d’elle jusqu’à leur libération. Elle ne connait ni son visage, ni son nom.

L’histoire partait bien, sincèrement. Mais il se passe des choses entre Romane et l’inconnu… WHAT THE FUCK ? J’ai levé les yeux au ciel, parce que franchement ça manque de crédibilité. Eh oui, deux inconnus font l’amour dans les décombres. Sans se connaître, sans se voir et surtout sans se protéger ! A partir de là, je me suis dit, oulala… dans quoi je me lance ! Ce n’est pas un spoil, car tout est dit dans le résumé… (que je n’avais pas lu avant, comme d’habitude).

Romane est blessée, et à son réveil, elle souhaite retrouver son inconnu. On suit donc ses recherches qui vont être assez compliquées, comme si l’inconnu ne souhaitait pas vraiment être retrouvé. L’identité de l’inconnu m’a réellement déçue, car c’est tiré par les cheveux et peu crédible.

Romane est au centre d’un carré amoureux : deux cousins, et sa propre meilleure amie (en couple avec l’un des cousins). Elle passe de l’un à l’autre, pleurniche, se console dans les bras d’un autre homme… Franchement j’ai eu du mal avec elle, car elle passe son temps à pleurer sur son sort et à se plaindre. J’ai apprécié les deux cousins même si l’un est complètement idiot, et l’autre à une histoire difficile à gober.

J’ai beaucoup de points négatifs, mais en réalité, le style est addictif et même si j’ai levé les yeux au ciel plusieurs fois, j’avais quand même envie de découvrir l’identité de l’inconnu.

3c
synopsis4

Parviendra-t-elle à retrouver son sauveur ?

Journaliste de guerre, Romane se retrouve au milieu d’un assaut alors qu’elle filme une ville en ruine en Syrie.

Après une explosion, elle reste prisonnière sous les décombres durant des heures, plongée dans le noir aux côtés d’un mystérieux militaire. La peur les rapproche au point de créer une attraction irrésistible et un lien inaltérable entre eux : ils se soutiennent, et inexplicablement, ils vont faire l’amour dans ce chaos, célébrant la vie alors qu’ils sont cernés par la mort.

Blessée durant son extraction, Romane n’a de cesse, dès son réveil, de rechercher ce héros qui occupe son esprit. Son seul espoir est l’homme qui l’a sauvée et dont la voix tendre l’a maintenue en vie.

Plusieurs fois, elle pense l’avoir retrouvé, parfois même au plus près d’elle, dans son entourage…

De retour à Paris, Romane se rend vite compte que les clefs de l’énigme syrienne lui échappent, et que les mensonges de certains l’empêchent de découvrir la vérité.

Blabla | 13 coups de coeur 2018

Résultat de recherche d'images pour

Salut, salut !
Depuis quelques mois, je ne suis plus très active sur le blog. J’ai moins d’idées d’articles, je lis moins et moins vite alors forcément, les publications sont plus rares…. Mais il y en a toujours !

J’avais bien envie de faire un top 5 de mes lectures de l’année, puis je me suis dit que 5 c’était trop dur alors ce sera un top 13 ! en fait, ce sera un top mais sans « classement », juste mes 13 coups de cœur 🙂 Dans le titre, vous avez le lien vers mon avis !

C’est parti !

Mutine – Alexia Deafly
mutine

Gardiens des cités perdues T1  – Shannon Messenger
gardiens des cite perdues

Qui je suis – Mindy Mejia
quijesuis

The Hate U Give – Angie Thomas
thug

Les Puissants T2 (Egaux) – Vic James
lespuissants2

Il était une fois T1 (Nicholas) – Emma Chase
nicholas

Archer’s Voice – Mia sheridan
archer s voice

Le club des feignasses – Gavin’s Clemente-Ruiz
le club des feignasses

Zel, l’ange mercenaire T1 (la clé) – Kalypso Caldin
zel

Viens, on s’aime – Morgane Moncomble
viens on s aime

Autoboyographie – Christina Lauren
autoboyographie

Driven T1 – K. Bromberg
driven

Ashes falling for the Sky – Nine Gorman
20181226_113450.jpg

 

Avis | Ashes falling for the Sky T1 – Nine Gorman & Mathieu Guibé

《 – J’ai peur que le soleil ne se lève plus jamais sur ma vie. Si je suis le ciel, alors je suis un ciel nocturne…
– Même dans la nuit noire, les étoiles brillent de mille feux. 》

Comment ne pas craquer pour ce livre ? Je ne sais pas si vous aviez vu la vidéo « bande annonce » du livre, mais elle était vraiment hyper bien faite, et surtout elle donnait très très envie ! La preuve, je n’ai pas hésité une seconde à acheter le livre dès sa sortie ! Je n’ai pas lu le précédent livre de Nine, mais comme celui-ci m’a plu, je pense lire le précédent 🙂

C’est une histoire, où, il est clair que l’on retrouve les clichés basiques de la romance MAIS franchement il y a des clichés que l’on aime retrouver, comme des éléments un peu doudou qui nous font fondre, comme le thé bien chaud pendant la lecture, comme les petits chocolats à grignoter… Ne prenez pas peur parce que je parle de clichés car sincèrement, ils sont vite dépasser, pour aller bien plus loin et approfondir l’histoire et les personnages.

Ash est le stéréotype même du bad boy : sexy, torturé et mystérieux. Mais son histoire et son caractère le rendent absolument unique et incomparable aux autres bad boy de romance. Il en va de même pour Sky, demoiselle sage qui souhaite devenir quelqu’un d’autre, loin de chez elle. Elle peut paraître comme étant un personnage « classique » de romance par rapport à son histoire mais en réalité elle est vraiment unique.

Leur relation est vraiment bien construite, elle se mets en place en douceur, ils s’apprivoisent, comme dans la vraie vie. J’ai beaucoup aimé que l’histoire ne soit pas rapide, que les choses prennent le temps de s’installer, que les personnages prennent le temps de se découvrir.

Ce qui casse le côté « cliché » de l’histoire c’est tout les sujets très importants qui sont abordés au fil des pages : conflits familiaux, consentement … et bien d’autres que je ne cite pas pour ne pas vous gâcher l’histoire. Les sujets sont vraiment abordés avec bienveillance, et les conseils sont avisés.

C’est pour moi un coup de cœur, les personnages sont terriblement attachants et intéressants. Les sujets abordés sont variés et bien travaillés. Je vous le conseille absolument !

cdc.png
synopsis4

Il n’est qu’une pluie de cendres.

Elle s’est noyée dans un ciel trop vaste.

Lors de la soirée de pré-rentrée à l’université, Sky, décidée à laisser ses démons derrière elle, jette son dévolu sur Ash. Prête à assumer cette aventure d’un soir, elle ignore les avertissements de sa colocataire et se lancerons le jeu de la séduction, mais perd lamentablement la partie. Elle fait fuir Ash, non sans avoir entrevu ses blessures. La part d’ombre d’un jeune homme qui a tout connu, même le pire.

Surtout le pire…

Avis | Et puis soudain… succomber (T1) – Laura S Wild

et puis soudain 1

– J’ai parfois le sentiment que j’aurais beau te serrer dans mes bras ou t’embrasser une journée entière, je n’en aurais jamais assez. J’ai l’impression que j’aurais toujours besoin de plus… tellement plus…

J’avais tellement aimé My escort love, alors dès que j’ai su qu’une nouvelle série de Laura S Wild allait sortir, j’étais hyper excitée ! Franchement, je ne regrette pas, c’est aussi addictif que sa précédente histoire. 

Amalia, Matt et Chris forment un trio inséparable, ils ont vécu énormément de choses ensemble, et paraissent aussi souder qu’une famille. Ils sont vraiment attachants, leur histoire est à la fois originale, crédible, touchante et vraiment réaliste. J’ai beaucoup aimé que leur histoires personnelles ne soient pas du déjà vu et revu. C’était vraiment agréable à découvrir.

De plus, ce sont des personnages forts, on passe par une tonne d’émotions en les suivant. L’autrice sait alerter nos sens, tantôt émue, tantôt angoissée. J’avais tellement hâte de le terminer afin d’avoir toutes les informations sur leurs histoires !

Un personnage supplémentaire fait son apparition, tel un grain de sable qui vient déréglée une machine bien huilée… Il chamboule tout sur son passage ! Je vous avoue que j’ai mis du temps à l’apprécié car il a parfois des comportements un peu bizarres… J’ai souvent eu envie de l’envoyer balader voire même de le gifler !

C’est une romance que j’ai aimé suivre, d’ailleurs au moment où j’écris cette chronique, il me reste seulement quelques pages du second tome… Je n’ai pas trainé à lire la suite car j’ai vraiment adoré ces personnages et leur histoire !

Si vous cherchez une romance addictive, je vous recommande celle-ci à 100% ! Pour moi, c’est un coup de cœur  

cdc
synopsis4

Lia Gomes, est une jeune décoratrice d’intérieur de 23 ans, installée à New-York.

Cette jeune femme, que la vie n’a pas épargnée, se bat chaque jour pour retrouver une vie normale, entourée de ses deux amis surprotecteurs. Christopher et Matthew sont aussi possessifs qu’attachants, et depuis six ans maintenant, les trois compères ne se quittent plus.

Ce trio intrigue autant qu’il agace ceux qui les côtoient: personne ne sait comment ces trois-là se sont rencontrés. Pourquoi Chris et Matt repoussent-ils chaque homme qui approche Lia? Tant et si bien qu’ils forment une barrière infranchissable…

Infranchissable ? Un soir, tout change. La rencontre explosive entre Lia et cet homme aussi fascinant qu’énigmatique va chambouler le quotidien des trois amis.

Lia arrivera-t-elle à protéger son secret ?

Mais surtout, arrivera-t-elle à percer celui de cet homme qui l’obsède tant ?

 

Avis | Le malheur du bas – Inès Bayard

le malheur du bas

Au cœur de la nuit, face au mur qu’elle regardait autrefois, bousculée par le plaisir, le malheur du bas lui apparaît telle la revanche du destin sur les vies jugées trop simples.

Ça fait déjà un moment que j’ai terminé cette lecture, mais parfois il faut se laisser du temps avant d’écrire un avis. Le sujet est tellement difficile et poignant, qu’il est difficile d’en parler et de juger l’histoire. 

C’est pour moi un livre qui aborde un sujet ESSENTIEL dont on parle si peu ! Evidemment, c’est difficile, ça prend aux tripes, ça donne envie de crier. Merci Inès Bayard d’avoir écrit ce livre, d’avoir osé parler de viol, d’avoir décrit le calvaire des femmes qui se taisent, d’avoir exprimer les souffrances atroces que cela induit.

Malgré que je trouve le sujet important et que je sois très contente qu’on en parle enfin, ça reste difficile à lire, et ce n’est pas à mettre entre toutes les mains. Sentez vous prêt avant d’attaquer ce genre d’histoire, car vraiment, ça remue, et ce même si vous n’êtes pas directement concerné par le sujet.

C’était difficile de suivre Marie, de la voir sombrer dans cette spirale infernale, sans pouvoir l’aider. Et en même temps, je me disais « Marie, tes choix se comprennent même s’ils me bousculent ». Vous avez déjà ressenti ça ? Avoir le sentiment de comprendre les choix de quelqu’un malgré que ce soit difficile à intégrer ?

Le récit est très bien écrit, j’ai apprécié la plume simple et efficace de l’autrice. Je garde son nom en tête, pour lire ces futures parutions.

Je vous avoue quand même que j’ai été un peu déçue de la fin car j’avais imaginé autre chose, et mon idée me plaisait mieux que la vraie fin ! Mais ça m’arrive souvent ahah

Je ne mets pas de note, car c’est impossible de noter un tel roman. 

synopsis4

« Au coeur de la nuit, face au mur qu’elle regardait autrefois, bousculée par le plaisir, le malheur du bas lui apparaît telle la revanche du destin sur les vies jugées trop simples. »

Dans ce premier roman suffoquant, Inès Bayard dissèque la vie conjugale d’une jeune femme à travers le prisme du viol. Un récit remarquablement dérangeant.

Avis| Toi plus que tout – Mia Sheridan

IMG_20180825_111532_893.jpg

Cet homme m’avait aimée sans hésitation.
D’un amour inébranlable.
Cet homme m’aimait tellement qu’il avait su attendre que j’apprenne à m’aimer.
Cet homme m’avait aidée à me reconstruire, à devenir un être à part entière. Et surtout, il m’avait aidée à déceler la beauté là où on ne la voyait pas.

Je ne sais pas si vous vous souvenez, Archer’s voice avait été un immense coup de cœur pour moi, alors dès que j’ai vu un nouveau roman de cette même autrice… J’ai foncé sans hésiter ! Je ne regrette pas du tout, ce fut, encore une fois, une très belle lecture.

Bien entendu, on comprend vite que l’on va se retrouver avec un schéma classique de romance : deux personnages torturés qui vont se réparer l’un, l’autre. Ça pourrait être redondant et lassant, tout dépend de la manière dont les choses sont amenées et travaillées. En tout cas, pour ma part, c’est un schéma qui marche quasiment à tout les coups. J’apprécie ce genre d’histoire et les personnages abîmés par la vie, qui réussissent à sortir la tête de l’eau ! 

Crystal et Gabriel, n’ont pas vraiment de point commun, hormis le fait d’avoir été brisé par la vie & de ne plus réussir à faire confiance aux gens. Elle est stripteaseuse, il recherche une femme pour l’aider dans sa « thérapie ». Evidemment, rien n’est aussi simple, Crystal ne comprend pas pourquoi Gabriel s’intéresse à elle, ni pourquoi il vient dans ce genre de club.

J’ai aimé que l’histoire prenne le temps de se mettre en place. On sent une attirance certaine entre eux deux, mais j’ai trouvé que les choses allaient en douceur. Ce qui est cohérent avec leur blessures, leur  difficultés à faire confiance. Pas à pas, doucement mais surement. Petit à petit, ils vont s’apercevoir qu’il y a peut-être quelque chose de bien à tirer de cette rencontre.

Les émotions et les sentiments sont très travaillés, on passe du rire aux larmes. J’ai ressenti les angoisses, les peurs des personnages. J’ai vécu cette histoire avec eux, je l’ai senti évoluée et grandir. Alors évidemment, on est dans un fleuve d’émotions, on passe vraiment par toutes les étapes. Peut-être que pour certaines personnes, ça pourrait être TROP, mais personnellement ça me plait !

J’ai eu une grosse préférence pour le personnage de Gabriel, il est tellement gentil, doux et attentionné. Malgré son vécu, c’est un être totalement bon et dénué de mauvais sentiments. Il est terriblement attachant, le genre de personne avec qui on se sent immédiatement en sécurité ! Crystal est parfois très agaçante et indécise…

Même si je n’ai pas eu un coup de coeur comme pour Archer’s voice, ça reste une très bonne lecture, et je relirais avec plaisir cette autrice !

4 c
synopsis4

Une femme brisée…
Crystal a appris il y a bien longtemps que l’amour n’apporte que de la souffrance. Ne rien ressentir est bien mieux que être blessée de nouveau. Elle protège son coeur brisé derrière une apparence dure et porte en elle une profonde méfiance vis à vis des hommes, qui , selon elle, n’ont fait que prendre leur pied et l’utilisée.

Un homme ayant besoin d’aide…

Puis Gabriel est entré dans sa vie. Malgré la terrible noirceur de son passé, il y a une bonté indéniable en lui. Et bien qu’elle en connaisse le prix, Crystal se trouve attirée par Gabriel. Sa force tranquille lui fait baisser sa garde et sa douce patience l’amène à remettre en question tout ce qu’elle pensait savoir.

Seul l’amour peut réparer un coeur blessé…

Crystal et Gabriel n’ont jamais imaginé que le monde, qui leur a tout pris, leur apporterait un amour aussi profond. Mais le destin ne les a pas emmené aussi loin pour rien et à présent c’est à eux de faire leur choix : durcir leur coeur à nouveau ou trouver le courage de transformer leur passé douloureux.

 

Avis| Il était une fois: Henry (T2) – Emma Chase

IMG_20180825_112338_714.jpg

Ma poitrine se gonfle, je suis attendrie, émue, et ce n’est pas à cause du compliment. C’est à cause de lui, de ce beau prince pitoyable au cœur brisé. Est-ce que quelqu’un a déjà dit à Henry combien il était brillant ? Gentil, fort, généreux et bon ? Je ne crois pas – et c’est mal. Il aurait dû l’entendre tous les jours.

Je pense que vous avez beaucoup vu passer cette saga sur les blogs et les RS, mais sincèrement elle vaut le détour ! J’avais beaucoup aimé le premier tome, qui est basé sur l’histoire de Nicholas, qui est le frère ainé d’Henry.

J’aime beaucoup cette idée de faire des tomes centrés sur des personnages précis, car souvent je suis intriguée par d’autres personnages et j’ai envie d’en savoir davantage !

Henry avait l’air hyper intéressant, de par son caractère un peu « je-m’en-foutiste », pas du tout intéressé par la royauté qui lui incombe. Je me demandais comment il allait faire face à cette réalité, s’il allait l’accepter ou non, faire n’importe quoi etc. Je suis ravie d’avoir lu ce tome, car j’ai trouvé réponses à mes questions & le personnage du tome suivant a l’air tout aussi explosif (Ellie).

j’ai adoré le personnage d’Henry que j’ai même trouvé plus attachant et mieux construit que son frère Nicholas. J’ai trouvé son caractère mieux exploité, plus détaillé. Il est à la fois hyper agaçant et méga attachant… Mi-torturé, mi-séducteur. Evidemment, il n’envisage pas de se poser, il veut profiter de la vie (coucou le cliché qui fonctionne à fond) MAIS c’était jusqu’à ce qu’il fasse la fameuse rencontre…

Alors OUI, l’histoire est tout de même hyper clichée MAIS c’est terriblement addictif et bien construit. Même si on retrouve des schémas assez classiques de la romance, l’univers de la royauté est vraiment intriguant. L’histoire d’Henry est tout de même original, car il est unique, ne fait rien comme tout le monde…

L’aventure dans laquelle Henry se lance est vraiment drôle à suivre, même si ce n’est pas un concept que j’apprécie, ça fait un tel décalage avec la royauté que ça en devient amusant à suivre !

J’ai aimé la fameuse « rencontre » même si j’ai trouvé que c’était VRAIMENT trop rapide & difficile à croire. Le coup de foudre absolu !

En bref, si vous aimez les histoires de royauté, avec un côté très actuel et moderne, je vous le recommande à fond !
4 c

synopsis3
Certains hommes sont nés responsables, d’autres subissent les responsabilités.

C’est le cas de Henry qui vient de devenir l’héritier présomptif du royaume de Wessco suite à l’abdication de son frère aîné qui a choisi de renoncer au trône afin de pouvoir épouser l’amour de sa vie (Saison 1, Nicholas).

Il se retrouve donc avec un poids considérable sur les épaules, et ne gère pas du tout le fait de devoir prendre des décisions politiques pour son pays et ses sujets. Mais Henry, ne prend pas la royauté très au sérieux et décide de devenir l’objet de tous les fantasmes des jeunes femmes de Wessco en devenant le héros d’une téléréalité… royale : un château, un prince, et vingt charmantes aristocrates prêtes à tout pour séduire Henry et devenir la future reine.

Henry, le prince bad boy et play-boy se sent tout à fait dans son élément dans cet univers où des femmes se battent littéralement pour lui… jusqu’à ce que ses yeux se posent sur la soeur d’une des participantes : Sarah.

Sarah est sensible et intelligente, le nez toujours dans les livres. Bien qu’elle soit riche et issue de la noblesse, elle s’assume seule grâce à son travail de bibliothécaire. Timide, ce qu’elle déteste le plus : être sous le feu des projecteurs… 

 

Avis| Driven T1 – K Bromberg

driven

Il est mon feu en une nuit froide, le soleil qui réchauffe ma peau en un frais matin de printemps, le vent qui caresse mon visage en un jour d’automne – il est tout ce qui me fait me sentir vivante, et entière, et belle. Et désirée.

A force de voir cette série partout, ça m’intriguait et j’avais envie de la lire… mais en même temps, comme d’habitude, si on en parle trop, j’ai peur d’avoir trop d’attentes et d’être déçue ! Alors je l’ai acheté d’occasion, et j’attendais le bon moment pour le lire !

Cette lecture a été fantastique ! Vraiment, j’ai été transportée et émerveillée du début à la fin. Les personnages sont si attachants, forts et réalistes ! J’avais l »impression d’être une amie de Rylee, de vivre l’histoire à ses côtés.

En elle-même, l’histoire n’est pas forcément hyper originale. surtout le fait que Colton se pense incapable d’aimer, préférant les histoire d’un soir…. jusqu’à ce qu’il rencontre Rylee ! Vous voyez ? C’est assez classique comme schéma, mais en même temps, c’est un cliché qui fonctionne !

J‘ai adoré Colton qui a très très vite su me séduire, et oui, les bad boys, ça fonctionne avec moi ! Surtout si on ressent qu’il y a un grand cœur sous sa carapace de dur à cuire… Il est attachant, séduisant, intelligent… Même si certains comportements ne m’ont pas plu, globalement c’est un BBF par excellence ! Comme souvent, c’est un homme qui a eu une vie difficile, et qui se protège comme il peut pour ne pas souffrir à nouveau… C’est peut-être du vu et revu pour certaines personnes, mais moi j’accroche à fond !

Il ne m’a pas été difficile de m’attacher à Rylee, car nous avons des métiers assez similaires. J’ai apprécié sa façon de voir les choses, ses réflexions. Elle ne se laisse pas faire, et elle a du répondant ! C’est un personnage féminin très agréable à suivre !

Globalement, j’ai été tellement transportée par ma lecture que je n’ai pas trop réfléchi au fond, ni à la forme. Je me suis laissée portée, et j’ai tout apprécié ! Si je prends du recul, je pense que je pourrais relever quelques petites choses négatives, tout de même. Mais je n’en vois pas l’intérêt puisque ce ne sont pas des éléments qui m’ont dérangés pendant ma lecture !

J’ai apprécié l’univers dans lequel se passe l’histoire, puisque Colton est un célèbre pilote de F1 ! Les passages de l’histoire qui se déroulent sur le circuit, m’ont parru très crédible et m’ont donné hyper envie d’essayer à mon tour !

En bref, un premier tome excellent, qui me donne très envie de continuer cette série!

5 cdcoeursynopsis4

Pour se protéger de déboires passés, Rylee Thomas est toujours dans le contrôle d’elle-même jusqu’au jour où elle rencontre le seul homme qui, justement, pourrait lui donner envie de lâcher prise… Colton Donavan, un boy superbe, arrogant et ténébreux, habitué à obtenir tout ce qu’il désire. Une histoire d’amour torride entre une femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, constamment sur le fil du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres.