Avis VO – Dark Elements 2 (Stone Cold Touch) – J L Armentrout

stone cold touch

 

 – I don’t deserve you.
– See that’s where you’re wrong… that’s where you’ve always been wrong. You deserve everything.

avis gif

Je sais qu’il ne sort qu’en novembre en VF, MAIS je l’ai lu en VO et je suis tellement fière d’avoir réussi (et compris) que j’avais quand même envie d’en parler un peu, sans spoil.

Vous avez vu cette couverture sérieusement ♥♥♥ ? En VF elles sont plutôt jolies, mais celle-ci est juste sublime… ce n’est pas celle que j’avais sur mon ebook, mais j’ai préféré faire une photo avec celle-ci… l’autre est pas terrible et très kitch ! Je vous la montre !

Stone Cold Touch (The Dark Elements, #2)

Vous voyez… y’a pas photo !


Enfin bref, passons à mon avis! Déjà je suis super contente de l’avoir lu en VO mais surtout d’avoir osé ! Ça fait tellement longtemps que j’en ai envie, mais j’avais si peur de ne pas comprendre ou de mettre des semaines à lire un livre…. L’écriture était plutôt simple et fluide, en plus, la lecture du 1 en VF était fraîche, donc j’avais bien en-tête les personnages, les lieux etc. Je l’ai lu en 5 jours et il fait quasi 500 pages.

J’étais si dingue du premier tome… J’ai déjà vécu ça avec Lux, j’avais over kiffé le premier tome puis la tension était redescendue ensuite… Là, pour Dark Elements 2, c’est un peu ça. J’ai trouvé qu’il se passait moins de choses et qu’on tournait un peu en rond. Mais malgré tout, j’ai passé un excellent moment. Je pense aussi que le premier tome était extrêmement riche en infos, ce qui fait que le suivant à l’air plus lent. 

Les personnages sont toujours aussi attachants, badass et hyper intéressants. Complexes et bien construits.

La dernière partie est dingue et relève vraiment tout le livre et m’a fait oublié mes petits reproches ! Whaou ! Bon, évidemment, je vais lui le 3 en VO aussi… Peut-être que je les relirais en français à leur sortie, pour comparer mes avis et voir si j’avais bien tout saisi.

C’est du JLA, donc même s’il y a quelques petits points çà chipoter… J’ai vraiment adoré et je lirais la liste (et tous ses livres) avec plaisir.

4 gifrésumé gif

Je vous mets le résumé du premier tome:
Layla est un être unique. Non seulement ses baisers sont capables de tuer n’importe qui ayant une âme, mais elle est aussi la seule représentante de son espèce : mi-gargouille, mi-démon. Or, quand on grandit au sein d’un clan de Gardiens chargés d’anéantir les créatures démoniaques pour protéger l’humanité, mieux vaut faire profil bas et cacher ses sentiments. En particulier auprès du charmant Zayne, qui la voit davantage comme une petite soeur. Lorsque Layla rencontre Roth, un démon aussi dangereux que séduisant, la liste de ses priorités change quelque peu. En effet, ce dernier prétend connaître tous ses secrets, notamment celui de ses origines…

Avis | Dark Element T1 – J L Armentrout

Screenshot_20200622-131727_Instagram

Les âmes les plus pures sont capables des plus grands maux. Personne n’est parfait, peu importe qui l’on est et quel camp on défend.

avis gif

Une lecture sans surprise, car c’est du JLA ! Je savais d’avance que j’allais adoré, car cette autrice est vraiment une valeur sûre pour moi. J’ai aimé d’amour Covenant, j’ai adoré Lux… Alors une nouvelle série dans le même style, pour moi c’est toujours un grand oui ! Surtout quand le style est maîtrisé avec brio.

Ce que j’aime, les similitudes avec Covenant et Lux. Mais aussi toutes les différences ! Je suis soufflée par les univers qu’elle mets en place, elle a vraiment une imagination incroyable et tellement encrée dans le réel.

Parlons des personnages, j’ai adoré Layla ! Qui n’est pas niaise comme Katy dans Lux. Clairement, elle est plus réfléchie, plus badass même si elle a pas toujours les bonnes idées, mais l’histoire sera plus courte si elle faisait toujours les bons choix. Elle m’a beaucoup rappelé Alexandria de Covenant.

J’ai aussi adoré Zayn, même si je l’ai pas toujours trouvé très « utile ». J’ai aimé leur relation et son côté protecteur, il m’a rappelé le caractère d’Ayden (Covenant). J’ai largement préféré Roth qui est bien plus intéressant en terme de personnage, plus complexe (et plus sexy) !

Niveau histoire, on a de nouvelles créatures que l’on n’avait pas encore vu dans les autres séries de l’autrice. Ce que j’aime, c’est qu’il y a pas mal de descriptions qui m’ont bien aidé à visualiser les personnages, les événements.

Sincèrement, j’ai tout aimé. Je ne suis pas forcément très critique avec cette autrice car pour moi, ce sont vraiment des histoires doudous dans lesquelles je me plonge corps et âme. Pour tout vous dire, je suis entrain de lire le second tome en VO ! Oui, vous avez bien lu ! En VO ! Ca fait des années que je l’ai pas lu en VO… mais je suis tombée love de cet univers, j’en voulais davantage ! Au moment où j’écris cet avis, j’ai lu 65% du second tome et j’ai l’impression de plutôt bien comprendre !

cdc gifrésumé gif

Layla est un être unique. Non seulement ses baisers sont capables de tuer n’importe qui ayant une âme, mais elle est aussi la seule représentante de son espèce : mi-gargouille, mi-démon. Or, quand on grandit au sein d’un clan de Gardiens chargés d’anéantir les créatures démoniaques pour protéger l’humanité, mieux vaut faire profil bas et cacher ses sentiments. En particulier auprès du charmant Zayne, qui la voit davantage comme une petite soeur. Lorsque Layla rencontre Roth, un démon aussi dangereux que séduisant, la liste de ses priorités change quelque peu. En effet, ce dernier prétend connaître tous ses secrets, notamment celui de ses origines…

Avis | Entre chiens et loups – Malorie Blackman

entrechiensetloups

avis gif

Que dire sur ce livre ? Deja, je regrette de l’avoir laisser si longtemps dans ma bibliothèque, ça devait faire 3 ans que je l’avais. J’ai pris une énorme claque avec ce roman, qui m’a clairement ouvert les yeux sur le manque de diversité dans mes lectures. Jusqu’ici, je l’avoue, je ne faisais pas spécialement attention aux auteurs.ices, je n’avais pas conscience de l’importance que ça pouvait avoir. Il est clair que, j’y prêterais attention désormais, et que j’ai vraiment envie de plus de diversité dans mes lectures mais aussi, et surtout, de plus d’auteurs.ices ownvoices (qui parlent de sujets dont ils sont pleinement concernés).

Ce roman est incroyable. Que ce soit par sa construction où les noirs sont les puissants, les riches, les dominants et les blancs sont les pauvres, les opprimés. J’ai honte. J’ai honte de mon cerveau formaté, plusieurs fois je me suis aperçue, qu’inconsciemment, mon cerveau échangeait la couleur de peau des personnages. Je voyais, Sephy blanche et Callum noir. Alors que c’est l’inverse.

Callum vient d’une famille modeste, Sephy d’une famille très aisée. Ils se connaissent depuis l’enfance et sont très proches. Sauf que. En grandissant, la réalité leur revient en pleine face.

J’ai adoré la plume de l’autrice (ou traductrice), que j’ai trouvé percutante mais juste. J’aimerais savoir ce qu’en pense les personnes concernés par ce récit. En tout cas, j’ai été vraiment touchée, bousculée, émue. 

Les livres sont là pour que l’on s’évade mais pas seulement, ils sont aussi là pour nous élever, nous aider à évoluer, à grandir. J’ai ouvert les yeux grâce aux livres, merci à eux. Mais aussi grâce à toutes les personnes qui ont pris la parole, ces derniers temps et qui ont partagé des recommandations livresques, que ce soit d’auteurs.ices ownvoices ou de livre avec de la diversité.

4 gif

résumé gif

Callum m’a regardée. Je ne savais pas, avant cela, à quel point un regard pouvait être physique. Callum m’a caressé les joues, puis sa main a touché mes lèvres et mon nez et mon front. J’ai fermé les yeux et je l’ai senti effleurer mes paupières. Puis ses lèvres ont pris le relais et ont à leur tour exploré mon visage. Nous allions faire durer ce moment.
Le faire durer une éternité. Callum avait raison : nous étions ici et maintenant. C’était tout ce qui comptait. Je me suis laissée aller, prête à suivre Callum partout où il voudrait m’emmener. Au paradis. Ou en enfer.  »

Imaginez un monde. Un monde où tout est noir ou blanc. Où ce qui est noir est riche, puissant et dominant. Où ce qui est blanc est pauvre, opprimé et méprisé. Un monde où les communautés s’affrontent à coups de lois racistes et de bombes.
C’est un monde où Callum et Sephy n’ont pas le droit de s’aimer. Car elle est noire et fille de ministre. Et lui blanc et fils d’un rebelle clandestin…

Et s’ils changeaient ce monde ?

Avis | Les Belles Apparences – Vi Keeland

lesbellesapparences

Parce que la musique exprime toutes les choses que les gens ne peuvent pas dire, mais qui sont impossibles à garder sous silence.

avis gif

J’avais acheté ce livre après avoir vu de super avis. Franchement, je pensais adoré, voire même avoir un vrai coup de cœur. Ce ne fut pas du tout le cas… Je n’ai pas vraiment aimé…

Parlons des personnages, Rachel est dites « pétillante ». Oui elle l’est, par contre je n’ai pas aimé ni compris la plupart de ses agissements. Pour une jeune femme, elle se comporte plutôt comme une adolescente… Concernant Caine, je n’ai pas ressenti grand chose, on survole tellement son histoire sans approfondissement, qu’il m’a été difficile d’être touchée. De manière générale, je suis pas très à l’aise avec les relations prof/élève.

Concernant l’histoire, l’idée était plutôt bonne mais tout va trop vite. Malgré que le livre soit assez gros, rien ne m’a semblé vraiment abouti. La relation entre Rachel et Caine, ne m’a pas paru naturelle car elle va beaucoup trop vite. Le plot twist ne m’a pas vraiment plu, j’ai été plutôt mal à l’aise avec cette relation qui est, pour moi, basée sur un mensonge qui traîne sur la durée…

J’ai aussi trouvé que les émotions n’étaient pas très approfondies. J’ai aimé l’histoire de fond, mais il m’a clairement manqué quelque chose pour être touchée par leur histoire. J’aurais aussi aimé que le thème de la musique soit plus abordé.

Une lecture qui sera vite oubliée, clairement ça ne m’a pas marquée.

2 gifrésumé gif

Rachel Martin est une jeune femme pétillante qui cherche à cacher sa vulnérabilité derrière son humour. Dans le cadre de sa thèse en art-thérapie, elle s’apprête à devenir l’assistante d’un professeur de musique au conservatoire : Caine West… qui a la réputation d’être froid et antipathique.

Lorsque Rachel arrive au conservatoire, elle découvre avec embarras que Caine n’est autre que l’homme si séduisant qu’elle a insulté la veille dans le bar où elle travaille… l’ayant pris pour quelqu’un d’autre.

Bouleversée par cette rencontre, Rachel enquête sur Caine, et découvre que derrière les apparences d’un professeur de musique bien sous tous rapports, se cache un homme sombre qui dissimule un passé douloureux.

Que s’est-il passé dans la vie de Caine pour qu’il laisse tomber sa carrière de rock star pour devenir un respectable professeur de musique ?

Avis | Pour me sauver – Kalypso Caldin

– J’aimerais te dire de tourner la page, mais il se trouve que je suis incapable de suivre mon propre conseil. La vie est merdique, Boucle d’or, mais je pense que, malgré tous les drames qui nous arrivent, ce qui nous permet de tenir, ce sont les petits moments de bonheur qu’on arrive à attraper.

J’ai déja lu cette autrice, j’avais adooooré Zel, l’ange mercenaire. D’ailleurs à quand le tome 2 ? Alors une nouveauté de cette autrice, je dis un grand oui !

Parlons de l’histoire, Nojan est un jeune homme assez solitaire et renfermé. Il a vécu un drame et essaie de garder le cap, comme il peut. Sydney a aussi un passé compliqué et douloureux qu’elle gère comme elle peut, elle est prête à tout pour se sentir vivante.

Concernant les personnages, j’ai vraiment adoré Nojan qui a su me toucher. Il a vraiment été brisé par le drame qu’il a vécu, et clairement je le comprends à 100%. J’ai aimé sa manière d’être, de garder la tête hors de l’eau, comme il peut. J’ai apprécié suivre son évolution, sa capacité de résilience, malgré tout. Vraiment, il m’a beaucoup émue.

Par contre… J’ai eu énormément de mal avec Sydney que je n’ai pas du tout comprise, ni ses choix, ni sa façon d’être. Autant Nojan a su me renvoyer beaucoup de choses, que Sydney c’était compliqué. Je n’ai pas aimé sa façon d’agir avec les autres, de jouer avec les gens, les sentiments… Je sais que ça « s’explique » par son histoire mais pour moi ça ne justifie rien.

De plus, elle a des comportements vraiment limites. Si c’était un homme, on crierait très vite au harcèlement. J’ai détesté son insistance, sa manière d’être… Clairement ça m’a vraiment gâché la lecture car ce personnage prends trop de place par son côté détestable. Si elle avait été différente, ma note aurait été supérieure car elle m’a obnubilé l’esprit.

J’ai bien adhéré à l’idée de l’histoire. Deux personnages abîmés par la vie qui vont se porter l’un l’autre, vers la lumière, vers de jours meilleurs. C’est vraiment une belle idée.

C’est bien écrit, fluide et addictif. Les émotions sont présentes sans être too much. Vraiment, c’est bien dosé. La plume de cette autrice me plaît et je lirai ses prochaines sorties avec plaisir !

L’amour est une fuite…

Depuis le drame qui l’a plongée dans le coma pour trois mois lorsqu’elle avait quinze ans, Sydney Blair a besoin d’aller toujours plus loin pour se sentir vivante. Adepte de la course à pied, cachant sa fragilité derrière une façade d’exubérance, elle enchaîne les paris avec les garçons pour tenter de ranimer ses sentiments.

Sa dernière cible : Nojan Saïdi, ténébreux biker qui fréquente la même université qu’elle. Sydney est bien décidée à le faire tomber dans ses filets en un mois.

Mais ce qu’elle ignore, c’est que Nojan lui aussi est marqué par la vie. Et que s’il pousse sa moto à une telle vitesse, c’est peut-être pour laisser derrière lui un passé tout aussi tragique que le sien…

Avis | Aurora Squad – A Kaufman et J Kristoff

aurorasquad

– Tu n’aimes pas les étoiles ?
– Non, réplique-t-il froidement. (Pour une fois, il est sérieux.) En fait, la plupart de ces astres sont morts il y a des millions d’années. La lumière qu’ils ont émise avant de s’éteindre n’est pas encore parvenue jusqu’à nous. Tu contemples un ciel peuplé de spectres.
– Waouh, déprimant

Et le résumé _

Encore une lecture loin de mon genre habituel, puisque je lis beaucoup de romances. Mais en ce moment, j’ai envie d’autre chose, je trouve qu’en romance on tourne en rond, et j’ai l’impression d’avoir fait le tour. Je ne lisais pas trop d’autres genres, tout simplement, car je ne savais pas trop quels livres choisir. Mais je me suis lancée !

C’est ma 3e lecture hors romance, après Les Eveilleurs et La couleur du mensonge. Pour le moment c’est un sans faute car j’ai tout aimé ! Je pense me prendre Illuminae en occasio, dès que je le trouverais car les livres me tente énormément malgré leur taille ! J’ai aussi prévu de lire Le parfum de la trahison que j’ai déjà pris en numérique.

Si vous avez des recommandations en fantasy/SF, n’hésitez pas !

Aurora Squad est une bombe livresque ! J’ai rarement vu un univers aussi riche, avec autant de diversité au niveau des personnages, que ce soit pour leur provenance, leur caractère ou autre. Ils sont tous bien différents, mais tellement intéressant !

J’ai adoré que chaque personnage est la parole, et qu’ils parlent vraiment comme on parlerait dans une « vraie » conversation. Franchement, j’étais immergée avec eux, dans leur galère. Ils sont aussi très attachants, il y a beaucoup d’émotions qui transparaît du caractère de chacun et ça les rends réaliste.

Je ne sais pas si l’histoire est originale ou pas car je ne suis pas une grande adepte du genre MAIS ce qui est sûr c’est que, j’ai adoré. Je découvre que j’adore les nouveaux mondes, les histoires dans l’espace. Vraiment un gros kiffe ! 

Au début j’ai eu un peu de mal à comprendre, car il faut laisser le temps à l’univers de se mettre en place et aux personnages de se « présenter ». Les descriptions sont bien faites, utiles et bien dosées. Ni trop, ni pas assez. Tout paraît si réaliste, si demain je vois une personne bleue, pas sûr que je sois surprise !

Niveau personnage, je ne sais pas lequel j’ai préféré car ils sont tellement différents. Ce qui est sûr c’est que j’ai envie d’en savoir davantage sur Aurora, car même si on a beaucoup de réponses, il y a encore des tonnes de questions en attente !

En bref, une histoire passionnante dont j’ai hâte de lire la suite !

avis (4)Et le résumé _(1)

2380, quelque part dans la galaxie. Tyler, jeune pilote prometteur, est impatient de former l’escadron de ses rêves. Alors qu’il sort faire un tour dans l’espace pour se calmer les nerfs avant l’Affectation, il tombe nez à nez sur un vaisseau disparu depuis des années. À bord, Aurora, une jeune fille cryogénisée depuis 200 ans… Commence pour Tyler une odyssée dangereuse où il devra protéger Aurora de ceux qui la traquent pour une raison inconnue. Et diriger une bande d’anti-héros fantasques et courageux, insolents et sarcastiques… Et si le sort de l’humanité dépendait de sept têtes brûlées à l’humour ravageur ?

Avis | La couleur du mensonge – Erin Beaty

lacouleurdumensonge

Mon père m’a enseigné un jour que certaines bêtes ne sont pas faites pour être apprivoisées, lança-t-elle en rongeant ses jolies ongles vernis. Elles n’en sont pas méchantes pour autant, seulement trop sauvages.

Et le résumé _

Pendant le premier quart, j’étais hyper sceptique et vraiment pas emballée. Cette histoire de marieuse, mariages arrangés… ça m’emballait pas du tout. Mais en réalité, ce n’est absolument pas le thème principal de l’histoire ! Je l’aurais su si j’avais lu le résumé, mais comme vous le savez, je préfère ne pas les lire.

J’avais profité d’une offre spéciale confinement chez Lumen pour prendre ce premier tome et j’avais aussi pris Silver Batal que je n’ai pas encore lu. Dès que j’ai eu fini ma lecture, je suis allée sur le store pour acheter le tome 2….

On suit Sage qui est en apprentissage auprès de la marieuse Darnessa, ce n’est pas le job de ses rêves mais ça lui donne une certaine liberté. Elle est futée, observatrice et fine d’esprit, elle a les qualités pour associer deux personnes ensemble en fonction de leur caractère etc.

On suit des prétendantes au mariage, qui se rendent à une « fête » ou marché spécial mariage qui a lieu tout les 5 ans, c’est un énorme événements à ne pas manquer. On suit le convoi pendant le trajet qui dure plusieurs jours et qui ne va, bien entendu, pas se passer du tout comme prévu.

Clairement, les mariages passent au second plan de l’histoire, et heureusement ! Une fois que l’on rentre dans le vif du sujet, l’histoire devient hyper prenante et très intéressante ! J’ai adoré Sage et le rôle qu’elle endosse, les risques qu’elle prends, son courage.

J’ai trouvé l’univers bien construit, plutôt clair et bien expliqué. Les personnages sont attachants et bien construits. J’ai aimé que les femmes ne soient pas reléguées au second plan. Elles ont autant d’importance que les hommes, si ce n’est plus. Sage a un rôle très important dans l’histoire, bien autant voire plus que les soldats.

Les soldats qui accompagnent le convoi des jeunes femmes, ne sont pas des brutes, au contraire, ils sont très intéressants et très humains. J’ai beaucoup aimé les relations entre les soldats, les liens qui se nouent malgré leur métier difficile.

Il y a des scènes touchantes, émouvantes mais aussi des scènes difficiles. Une alternance d’émotions bien menée et qui m’a tenue en haleine jusqu’à la fin.

Je pense lire assez rapidement la suite et j’espère voir l’évolution de la romance mais surtout suivre encore l’histoire de Sage.

avis (4)Et le résumé _(1)

Sage Fowler, seize ans, est une bâtarde recueillie par un oncle riche et respecté. Sa seule chance de s’en sortir ? Faire un beau mariage. Elle se présente donc chez une des entremetteuses chargées de l’évaluation du potentiel de chaque candidat – des femmes qui font et défont les fortunes d’une famille, d’une région, d’un pays tout entier. Mais avec sa légendaire indiscipline et sa langue trop acérée, elle échoue lamentablement. Amusée par son cynisme et son sens aigu de l’observation, la marieuse fait toutefois d’elle son apprentie.

Avis | Not made for love – Alfreda Enwy

notmadeforlove

Tu sais, un jour, tu trouveras un homme qui sera assez borné pour passer toutes les barrières que tu mets pour te protéger et que tu auras envie d’aimer et auquel tu seras prête à faire confiance.

Et le résumé _

Je me suis laissée tenter après avoir vu l’avis de Tatiana, apparentement cette autrice est une valeur sûre ! J’ai adoré cette histoire et je compte bien lire les romans précédents !

C’est un roman tout frais tout neuf, il est sorti le 22 avril en numérique et sortira en papier le 2 juin. Ce que j’ai aimé : les thèmes d’actualité, les références bien encrées dans le présent. Pas de doute, cette histoire se passe en 2020 !

Nous sommes dans une romance extrêmement bien construite et réaliste, c’est-à-dire que chaque personnage à son histoire, sans tomber dans les clichés, l’histoire prends son temps, ils ne tombent pas amoureux en 4 pages. J’ai adoré suivre l’évolution de leur relation.

Le jeu de séduction entre Wade et Avery est beau et toujours dans le respect de l’autre. La notion de consentement à une place prépondérante, encore plus quand on connait le vécu de Avery. Leur relation paraît naturelle, jamais forcée.

Wade est respectueux, patient, à l’écoute. Je ne dirais pas que c’est un gentleman ni rien de tel car c’est juste un homme BIEN, c’est exactement ainsi qu’ils devraient tous se comporter, toujours dans le respect et l’acceptation de l’autre.

Avery a su me toucher, elle a une force incroyable, elle est si douce et forte à la fois. Une bonté d’âme.

J’ai beaucoup aimé les thèmes abordés, ils sont toujours bien amenés, bien construits, ça ne tombe pas comme un cheveu sur la soupe « juste pour placer le sujet ». On y parle  de violences faites aux femmes, viol, relation familiale, féminisme, résilience, reconstruction….

En cherchant le résumé pour préparer ma chronique je viens de découvrir que ce livre est le tome « compagnon » de Ne crois pas que tu m’aimes ! Ca tombe bien je l’ai sur ma liseuse aussi 🙂

 

avis (4)Et le résumé _(1)

Elle n’est pas prête à aimer, mais il est là pour lui apprendre.

L’amour, Avery y a renoncé. Elle ne peut donner à un homme ce qu’il désire, elle le sait. Alors quand Wade, le canon que la fac lui assigne comme tuteur, se dit prêt à tout pour la séduire, elle le prévient aussitôt qu’il perd son temps. Personne, pas même ce séduisant étudiant en art, ne peut changer celle qu’elle est devenue. Pourtant, avec son regard bleu océan qui rend dingues toutes les autres filles, il est loin de la laisser indifférente. Et, quand il propose de lui donner des cours particuliers à l’approche des partiels, elle sent combien il lui sera difficile de s’en tenir à sa résolution. Ça tombe mal : Wade ne reculera devant rien pour la faire craquer…

Avis | Les Eveilleurs T1 – Pauline Alphen

leseveilleurs

Le Vrai Lecteur n’est pas celui qui comprend ce que l’auteur a voulu dire.
Le Vrai Lecteur est celui qui, en lisant, réinvente le livre.

Et le résumé _

J’ai découvert ce livre en faisant une recherche sur Babelio, je cherchais des titres fantasy. Une très bonne surprise !

Je vous avoue que j’ai failli abandonné ma lecture car le rythme du récit est HYPER lent, on est beaucoup dans la contemplation, la réflexion, l’observation de tout et rien… C’est encore plus lent que La Passe Miroir, pourtant on était déjà pas mal !

L’histoire était très intéressante, mais le rythme m’a quand même dérangée. Ceci dit j’étais tellement intriguée que j’ai eu envie d’aller jusqu’au bout. J’ai mis assez longtemps pour le lire alors que j’ai lu vraiment régulièrement, mais chaque détail est important alors il faut une lecture assez intense et assidue.

L’univers mis en place est richissime et clairement, une lecture ne suffit pas à tout enregistrer. Les personnages ont chacun leur place, leur rôle et j’ai aimé qu’ils aient tous une certaine importance, ils ne font pas juste figuration. Je me suis beaucoup attachée aux jumeaux, à leur nourrice et à la famille Borges.

Au début de l’histoire j’ai eu du mal à me situer dans le temps, je ne savais pas à quelle époque nous étions car il y a des éléments actuels comme des références à Harry Potter mais en même temps, les jumeaux ont un précepteur, ils apprennent a manier l’épée, l’arc… Petit à petit j’ai mieux compris, le pourquoi du comment et tant mieux car ça me perturbait pas mal.

J’étais à fond dans ma lecture et j’ai beaucoup apprécié malgré que ce premier tome soit introductif, on entraperçoit seulement le vif du sujet… à la fin !

Apparemment, le tome 2 à un rythme plus rapide et il y a plus d’actions !

avis (4)Et le résumé _(1)

Claris a 12 ans et vit avec son père, Eben, et son frère jumeau, Jad, dans une vallée reculée et protégée par des montagnes d’accès difficile. Malgré la disparition précoce de leur mère et la mélancolie de leur père, malgré le handicap de son jumeau, Claris est une jeune fille enjouée, téméraire, qui rêve d’aventures. Des aventures comme celles qu’elle lit dans les livres de la tour interdite où s’est réfugié son père depuis la disparition de sa femme, des aventures comme celle que lui lisait sa mère, des aventures comme celles que son jumeau, handicapé, ne peut pas vivre. Mais Claris est persuadée que les aventures n’arrivent jamais aux filles. L’avenir va lui montrer qu’elle ne peut pas se tromper davantage…