Avis | Lux T3 – J L Armentrout

lux3

Le ciel était clair, et les étoiles scintillantes commencèrent à remplir les cieux. Chaque fois que je les regardais, je pensais à Daemon et à ses origines.

Il me donna un coup de coude. « A quoi penses-tu? »

Je souris autour de ma paille. « Parfois, j’oublie ce que tu es, mais je regarde les étoiles, et je me souviens »

Et le résumé _

Niveau série, J L Armentrout est vraiment une valeur sûre à mes yeux. Franchement je lirai tous ses livres, les yeux fermés ! vous savez (ou pas) que j’avais eu un énorme coup de coeur pour la série Covenant dont j’avais dévoré tout les tomes milieu 2019. D’ailleurs je n’ai pas fait d’article spécialement pour cette série, et elle le mériterait amplement.

J’avais lu le premier tome de Lux en 2017, bien avant de lire Covenant. J’y avais trouvé un arrière gout de Twilight, mais j’avais été agréablement surprise par l’univers et les personnages et ce fut un coup de coeur ! Je n’ai lu le 2 que fin 2019……. Il y a tellement de livres à lire !!

Bref, j’ai donc terminé le 2 depuis plusiers mois mais quand j’entame ce 3e tome en janvier, je me rends compte que je me souviens de tout ! Les personnages, les péripéties etc tout est clair comme si je les avais quitté la veille ! Quel bonheur !

Je n’ai pas eu de coup de coeur pour ce 3e tome, ni pour le second d’ailleurs. Mais j’adore suivre cette histoire, les personnages sont drôles et attachants. L’univers est original et très riche. L’imagination de l’autrice paraît être sans limite. Je pense que le fait d’avoir lu Covenant avant de finir Lux, influence beaucoup mon avis. Je ne peux pas m’emêcher de comparer et Lux est moins adulte, moins sombre.

L’histoire avance, les relations aussi. On a des réponses et surtout énormement de nouvelles questions. Le seul reproche que j’ai à faire : la romance. Elle prend vraiment énormement de place, même trop à mon goût. Ce qui m’intérésse le plus, c’est l’intrigue et l’univers ; un peu d’amour c’est bien mais là c’est trop.

La fin est juste ENORME ! J’ai super hâte de lire le 4e tome, et j’espère ne pas attendre un an 🙂 J’avais un peu vu les choses venir mais ça m’a plu quand même. A la limite, j’aurais juste aimé que ce soit un autre personnage qui soit concerné, histoire de corsé encore plus les évenements.

Ce qui est sûr, j’irai au bout de cette série & je lirai encore du J L Armentrout ! Certainement, L’éternité c’est compliqué et Jeu de patience, qui sont dans ma PAL.

avis (4)Et le résumé _(1)

Si elle a été sauvée in extremis par les pouvoirs de Daemon, Katy n’est désormais plus tout à fait la même. Et il lui faudra du temps pour apprivoiser sa nouvelle nature. Néanmoins, la communauté des Luxens a des problèmes plus urgents à régler dans l’immédiat : un deuil qui fait dissension, le retour inattendu de Dawson, et la recherche d’un plan visant à tromper la surveillance de la Défense. Par ailleurs, une menace bien pire que la présence des Arums semble peser sur eux : « le Dédale ». Si cette organisation découvre ce dont Daemon et Katy sont capables, ils sont perdus…

Avis | Nos âmes tourmentées – Morgane Moncomble

nosames

Si personne ne vous l’a dit aujourd’hui : vous êtes forts, ne serait-ce que pour avoir survécu à cette journée. Mine de rien, ce n’est pas toujours facile.

Et le résumé _

En voilà une chronique difficile à écrire ! J’ai acheté ce livre uniquement parce que c’était le dernier Morgane Moncomble, je n’avais pas lu le résumé ni aucun avis. Même si je l’ai beaucoup vu passé sur les réseaux avec de très bons retours.

Dans cette histoire, l’autrice aborde des thèmes forts et difficiles pour certains. Ce que j’ai apprécié: le lecteur est prévenu dès le début du livre. On y parle dépression, viol, pédophilie, suicide, (cyber-)harcèlement…. Mais aussi, féminisme, body positivity, consentement etc. Le roman est assez sombre, on est loin de l’univers chaleureux et doudou de ces précédents romans.

Eh oui… Ca fait beaucoup de thèmes ! Ce sont des sujets puissants dont je suis contente que l’on parle, mais trop de thème, tue le thème. J’aurais aimé moins de sujets, et qu’ils puissent être plus détaillés, plus approfondis. Surtout le féminisme, et le body positivity. On entrevoit des choses, mais on ne va pas assez loin et c’est dommage. Après, je comprends que ce n’est pas le coeur du livre, mais je suis un peu restée sur ma faim. Ceci dit, les thèmes sont bien amenés, on est dans le juste et non dans le « trop ». Toujours avec bienveillance.

J’ai apprécié les personnages, mais je n’ai pas su m’attacher à eux. J’ai clairement manqué d’émotions. Malgré leurs histoires lourdes et douloureuses, il ne s’est rien passé entre eux et moi. Ça m’a même rendue triste de ne rien ressentir pour eux. J’ai trouvé Azalée particulièrement détestable, ok elle a vécu ce qu’elle a vécu, mais est-ce que ça l’oblige a être aussi exécrable ?

Par contre, j’ai aimé leur rencontre et surtout leur relation, à la fois pleine d’humour et de douceur. Le personnage que j’ai le plus aimé, je ne peux pas vous en parler sans spoiler… Le groupe d’amis est intéressant et varié au niveau composition, mais j’ai parfois eu du mal à comprendre ce qui faisait qu’ils étaient amis. Car certains semblent ne pas s’apprécier tant que ça.

J’ai vu deux parties dans ce livre : les 3/4 du livre puis la dernière partie. Vraiment, j’y ai senti deux styles différents. La première partie, je l’ai trouvé assez lisse, on sent que chaque mot est pesé et j’ai trouvé que ça manquait de naturel, de spontanéité. La dernière partie était absolument divine ! J’ai enfin été touchée, émue. Les émotions coulent à flot et sont bien menées ! J’ai retrouvé la plume de l’autrice que j’avais tant aimé dans Viens, on s’aime. Ce maniement des sentiments à la perfection, de manière juste et réaliste.

Un autre petit point qui m’a chagrinée : l’histoire ne se passe pas à Paris. C’est peut-être un détail pour vous…, mais j’avais beaucoup apprécié que l’autrice, qui est française, choisisse de rester en France dans Viens, on s’aime et Aime moi je te fuis.

Oui ce ne sont pas de grosses critiques, juste des petits détails car le roman est fort, bien écrit, plein de positivité et de bonnes ondes. Je ne regrette pas de l’avoir acheté et lu!

avis (4)Et le résumé _(1)

Pourra-t-il lui redonner le sourire ?

Lorsqu’Azalée revient à Charleston, sa ville natale, ce n’est pas de gaîté de coeur. Elle a préféré partir quelques années auparavant pour échapper à des souvenirs pénibles et pour mettre le plus de distance possible entre elle et ceux qui lui ont fait du mal.

Sa mère, avec qui elle n’avait plus aucun lien, vient de mourir lui laissant sa maison et une succession à régler.

Là voilà de nouveau dans la maison familiale, pour un temps qu’elle espère le plus bref possible.

Jusqu’à ce qu’elle fasse la connaissance d’Eden, son nouveau voisin.

Il est charmant, amusant, différent des hommes qu’elle a rencontrés jusqu’alors. Il lui donne envie de changer, de bousculer le fragile équilibre qu’elle avait trouvé loin d’ici. Peut-être même de céder à son attirance. De vivre heureuse à nouveau tout simplement.

Mais cela impliquerait de rester à Charleston. Est-elle capable de faire table rase du passé, d’oublier tout ce qui s’est passé ici ?

Eden a ses propres fêlures mais il est prêt à l’aider. Azalea a un long chemin à parcourir mais il pourrait la conduire vers l’amour et le bonheur.

 

Broken – Jane Devreaux & Laura Devillard

broken

Je me sens misérable. Non, c’est pire, je suis brisée. Tout m’effraye, le moindre changement me semble insurmontable. J’ai peur du jour où ils finiront par me redresser, par me clouer dans un fauteuil, j’appréhende le futur, les regards, je redoute d’être incapable de survivre à cet état. L’ennui n’est rien à côté de ce qui m’attend.

Et le résumé _

Me voici enfin devant mon ordinateur pour écrire cette chronique…. La lecture a été difficile pour moi, par le thème abordé : le handicap. C’est un sujet qui me touche personnellement, enfin pas moi, mais une personne très chère à mon cœur, ma maman. Les personnes qui me suivent depuis longtemps sur les RS le savent sûrement.

La lecture a été difficile parce que l’histoire m’a replongé dans du vécu douloureux. Ma maman a eu un accident de la route le 23 septembre 2017. Elle s’est réveillée paraplégique et a subit de multiples opérations. Les semaines ont défilées et finalement, elle était plus proche de la tétraplégie que de la paraplégie. Bref, ce sont des moments douloureux pour mes proches. Mais surtout pour elle, elle a vécu l’enfer sur terre, du jour de l’accident jusqu’à ce qu’elle nous quitte en novembre 2018. Dans notre réalité, la fin n’est pas aussi belle que dans cette histoire.

Bref, je ne souhaitais pas spécialement raconter ma vie mais à force de réfléchir pour trouver comment écrire ma chronique, je me suis dit qu’il était important que vous puissiez comprendre ce que j’ai pu ressentir par rapport à mon histoire personnelle. 

Broken nous donne permet de « voir » le handicap de l’intérieur, c’est à dire que nous suivons plusieurs personnes en situation de handicap : l’avant, l’après, l’acceptation de cette nouvelle vie et tout ce qu’il faut réapprendre. Réapprendre à vivre, accepter, aller de l’avant. 

En tant qu’aidant, on a une certaine vision des choses et même si on essaye d’être à l’écoute, on ne peut pas se mettre à la place de. On ne peut pas comprendre, ressentir, vivre ce que la personne à vécu/vit. On fait de notre mieux pour être là, sans en faire trop. C’est une place difficile et l’histoire le montre bien. La maman est aux petits soins, elle veut être présente à tout prix, mais au final pour Colyna, elle est étouffante et TROP présente. Difficile de trouver la « juste place ».

J’ai aimé Colyna et Mozart, j’ai aimé les suivre et partager leur vies. Ils nous livre leur émotions, leur parcours, leurs douleurs, à cœur ouvert. Ca sonne juste et c’est terriblement touchant. On est là, avec eux, avant puis après l’accident qui va changer à tout jamais, leur vies.

Nous sommes en plein cauchemar, pourtant c’est bien réel. Pour une fois, on ne cherche pas à enjoliver les choses, ni a protéger le lecteur, les choses sont dites et expliquer telles qu’elles sont. Nous sommes dans le juste, dans la vraie vie. Et ça fait mal. Ca fait aussi beaucoup de bien de voir ce sujet abordé de façon si juste.

J’ai aimé le fait que l’histoire soit tournée vers le positif, même si dans la vraie vie, malheureusement ce n’est pas toujours le cas et je le sais très bien. Mais ça donne du baume au cœur et de l’espoir.

Une chronique difficile à écrire car c’était à la fois si proche et si éloigné de notre vécu. Je ne sais pas trop quoi vous dire… Peut-être que je suis trop impliquée ?

En tout cas, c’est un roman qui permet d’ouvrir les yeux sur la réalité du handicap et surtout il donne la parole aux personnes concernées.

avis (4)Et le résumé _(1)

Je croyais ma vie parfaite, j’imaginais que rien ne pouvait m’atteindre… j’avais tort. Je m’appelle Colyna Macklean. Je suis allongée sur un lit d’hôpital, dans un corps qui refuse de fonctionner. Je suis incapable de bouger, la douleur et l’ennui me collant à la peau, et cette envie furieuse de me laisser sombrer ! Puis, il est entré dans ma vie.

Je suis Mozart Stanlo. Ma batterie me nargue, je ne pourrai plus jamais jouer, je vais devoir affronter le regard des curieux pour le restant de mes jours, mais pour elle, je suis prêt à tout, y compris à enfreindre les règles.

Avis | Tu fais quoi pour Noël ? Je t’évite ! – Juliette Bonté

tu fais quoi pour noel

-Ce n’est pas Noël qui te dégoûte, c’est le souvenir que tu en as. Ton passé salit ton présent, et ce n’est pas une tare. Ça ne fait pas de toi une erreur, juste quelqu’un qui a un vécu. Et donc, quelqu’un de normal.

Et le résumé _

Une seconde romance de noël ! J’ai pu lire cette histoire grâce à Netgalley que je remercie 😀 Je sais que Noël est passé mais je suis encore dans un mood romance doudou, donc il est tout à fait possible que j’en lise encore une ou deux…

Le concept de l’histoire est vraiment originale ! Ca commence par une relation à base de « je te hais et je ferai de ta vie un enfer » sans qu’on sache pourquoi. Charlie et Blade se haïssent du plus profond de leur âme, et ils ne ratent pas une occasion pour se pourrir la vie à base de crasses, de coups bas et de remarques cinglantes. Certains passages et certaines répliques m’ont fait sourire, j’ai trouvé qu’il y avait quand même pas mal d’humour ! 

Ils font partis du même groupe d’amis et pour les fêtes, ils partent tous en Laponie ! Alors que les deux détestent Noël… J’ai aimé les passages sur la Laponie, les sorties qu’ils font etc. mais j’ai manqué cruellement de description pour pouvoir vraiment m’imaginer la magie des lieux. On m’aurait dit qu’ils étaient dans les Alpes, c’était exactement pareil. La Laponie n’est pas assez exploitée et c’est vraiment dommage.

J’ai aimé l’originalité de l’histoire qui démarre sur une histoire de haine profonde entre deux personnages. Mais évident, c’est une romance de Noël donc tout va changer ! J’ai apprécié voir les changements de comportements et j’ai trouvé que c’était plutôt crédible.

J’ai trouvé que les émotions et sentiments n’étaient pas assez exploités, ce n’est pas suffisamment mielleux pour une romance de Noël. Je n’ai pas rêvé, je n’ai pas eu d’étoiles dans les yeux, pourtant l’amour et la Laponie, ça fait rêver !

Un duo explosif avec des répliques qui font sourire, petit bémol sur le manque de description et d’approfondissement des émotions.

Je vous mets la vraie couverture, car en numérique malheureusement… ça ne donne pas très envie !

Couverture Tu fais quoi pour Noël ? Je t'évite !

avis (4)

Et le résumé _(1)

Charlie déteste Blade, et Blade le lui rend bien. Elle a essayé de s’entendre avec ce grand brun – vraiment ! – mais entre eux, ça ne passe pas. Le problème, c’est que Blade est un ami de James, le nouveau petit copain de la meilleure amie de Charlie. Alors, autant dire que l’éviter est sans espoir car, si les filles ont la réputation de n’aller aux toilettes qu’à deux, les hommes, eux, sont visiblement incapables de boire une bière sans leurs homologues testostéronés. Mais, quand les soirées évoluent dangereusement vers un projet de vacances en groupe pour les fêtes de fin d’année, Charlie comprend qu’elle est fichue. Car, s’il y a une chose qu’elle déteste encore plus que Blade, c’est bien Noël. Et, si Blade l’apprend, il va tout faire pour que ce séjour en Laponie devienne son pire cauchemar.

 

[Blabla] Top 2019

Et le résumé _(3)

Après l’article des lectures flop 2019, voici le top du top ! J’ai eu assez peu de coup de coeur, mais ce sont vraiment des lectures qui m’ont marquée. A force de lire, on devient de plus en plus exigeant, et les coups de coeur deviennent de plus en plus rare !


Covenant – J L Armentroutcovenant1

Je n’ai pas fait d’article spécialement pour la série, c’est dommage ! J’ai adoré TOUT les tomes, la série complète est un coup de cœur immense pour moi ! J’ai passé des super moments avec Alex et Aiden, c’est vraiment ma plus belle découverte de l’année
Ma chronique


Calder&Eden – Mia Sheridancalder et eden

Mia Sheridan est vraiment une valeur sûre pour moi, j’adore sa plume, les romances qu’elle mets en scène, les personnages qu’elle invente. L’histoire est inédite et grandiose, vraiment j’ai tout aimé et c’est rare que je ne trouve pas un petit quelque chose à critiquer ! Les personnages sont hyper attachants, l’histoire est originale, prenante et addictive…
Ma chronique


La danse hésitante des flocons de neige – Sarah Morganla danse hesitante

Ma première romance de Noël et ce fut un coup de coeur ! C’était si doux, si mignon, vraiment digne d’un téléfilm ♥ L’univers est magique, les personnages attachants, l’écriture fluide et addictive… Que vouloir de plus ?!
Ma chronique


Petit bonus: Driven – K Bromberg

J’ai lu les 3 premiers tomes en 2018, le 4ème et le 5ème en 2019… j’ai posté un article spécial pour cette série que j’ai tant aimé en janvier alors, j’ai décidé de la rajouter à mon top ♥ Les 4 premiers représentent la série principale et les suivants sont des tomes compagnons sur des personnages secondaires. J’ai aimé le 5 puis abandonné le 6… C’est un bon moyen de retrouver l’univers, mais on est loin du côté prenant de la série principale. Une histoire addictive, des personnages hauts en couleur et un univers original !
Ma chronique

[Blabla] Flop 2019

Et le résumé _(2)

En 2019, j’ai une majorité de bonnes lectures et quelques coups de coeur. Mais il y a aussi des livres avec lesquels ça n’a pas du tout matché. Pour certains je suis quand même allée jusqu’à la fin, pour un, j’ai laissé tomber. Je n’aime pas abandonné une lecture, mais parfois j’accroche vraiment pas et je n’ai même plus envie de lire, donc au suivant !

Dites moi si vous avez aimé ces livres ou si comme moi, ça n’a pas marché avec vous 🙂

Stars T1 – Anna Todd

Premier flop de l’année, autant j’avais aimé After à l’époque où je l’avais lu, autant là… Le problème ce n’est pas que l’histoire n’est pas intéréssante, mais le tome est hyper long et très très introductif. Ca devient intéréssant, intriguant dans le dernier quart du livre !
Ma chronique 


Orion T1 – Battista Tarantini

Malgré le foin qu’à fait cette sortie, pour moi ce fut un grand non. J’ai aimé l’univers de la danse, mais alors la relation entre Léo et Orion, c’était vraiment pas possible. On est dans la relation toxique et la manipulation puissance 10, et pour moi ce n’était absolument pas possible. J’avais adoré Heroes de la même autrice, mais Orion c’est non !
Ma chronique


L’erreur – Susi Fox

Le résumé nous présente un thriller psychologique, donc ça me tentait à fond ! Je suis tombée de haut malheureusement. L’idée du « peut être que les bébés ont été échangés à la naissance » est vraiment bonne, surtout que j’étais enceinte quand je l’ai lu, mais je suis restée totalement de marbre. Les émotions ne sont pas travaillées, je n’ai pas été angoissée une seule seconde !
Ma chronique


L’empreinte – Alexandria Marzano-Lesnevichempreinte

Pour ce livre, c’était un abandon. Il fait 500 pages, et j’avais vraiment l’impression que plus j’avançais plus il y avait des pages.500 pages mais ressenti 1000 ! Je ne saurais même pas quoi vous dire à propos de ce livre… Mi autobiographie, mi thriller… C’est déroutant, inhabituel… Je n’ai pas accroché au style, le rythme est hâché et pas fluide du tout. J’étais complétement perdue, et j’avais le sentiment de ne rien comprendre.


Is it love ? T1 Gabriel – Angel Arekin

Je n’ai rien aimé dans ce livre et je n’ai pas lu les 2 autres tomes. C’était cliché à mort, franchement il y a des clichés que j’aime, mais quand c’est trop, c’est trop. J’ai du lever les yeux au ciel, une centaine de fois au cours de ma lecture. L’histoire va trop vite, les événements ne correspondent en rien à ce que l’on sait des personnages. Rien n’est cohérent. Ce que j’ai le plus détesté : quand le personnage féminin refuse des avances une dizaine de fois, en disant des NON très clairs, MAIS le personnage masculin insiste à mort car il est « sûr qu’elle dit non mais en fait elle veut trop ».
Ma chronique

Avis | La danse hésitante des flocons de neige (Snow Crystal T1) – Sarah Morgan

la danse hesitante

— C’est ta façon de composer avec l’alchimie : la traiter par le déni ? Le dédain ?
— L’al… l’alchimie ?

Et le résumé _

Je vous avoue que je n’avais encore jamais lu de romance de Noël ! Eh oui, j’adore les films de noël et je pensais que c’était suffisant pour atteindre un niveau élevé de niaiserie… mais j’avais terriblement tort !

Je ne sais même pas par où commencer, clairement, j’ai tout aimé dans cette histoire. C’était si bien écrit qu’à certains moments, je ne savais plus si je regardais un film ou si je lisais un livre. Vraiment, j’arrivais à tout imaginer très clairement, c’était limpide et délicieux comme une beau film de Noël. L’histoire mériterait vraiment de passer à la télé. Franchement !

J’ai un petit point négatif quand même, j’ai trouvé l’histoire vraiment très très rapide. Les événements s’enchaînent à une vitesse folle mais au final ça ne fait qu’une semaine que Kayla est à Snow Crystal. Vu les événements, on a plutôt l’impression que ça fait un an… Je chipote vraiment, mais vers la fin du livre je me suis fait la réflexion « mais au fait, ça fait qu’une semaine qu’elle est là bas ?! » le reste du temps, j’étais tellement à fond que j’avais des chocolats de noël dans les yeux…

Les personnages sont hyper intéressants, bien construits avec des identités bien dessinées. Ils ont du caractère et font leur propre choix. J’ai aimé que malgré le côté romance doudou, on ait quand même une histoire bien ficellée et des personnalités de qualité. C’est à dire, oui c’est une romance, mais on ne tombe pas non plus dans l’excès. On sent que l’histoire est travaillée, les personnages réfléchis, l’ambiance méticuleusement mise en place. Franchement, si on m’annonce que Snow Crystal existe vraiment, j’y croirais sans aucun problème tellement c’est réaliste.

J’ai aimé l’évolution de Kayla, franchement j’avais tellement envie qu’on devienne amie, et l’inviter chez moi pour noël… Jackson est un personnage fort, un homme motivé et déterminé à sauver Snow Crsytal malgré les embuches. Vraiment, ils sont si attachants!

C’est mon 33ème roman de l’année mais seulement mon 3ème coup de coeur (ok j’ai mis coup de coeur à une saga complète…) !

coup de coeurEt le résumé _(1)

Noël. Kayla Green redoute cette date et, comme chaque année, elle prévoit de s’enfermer dans son bureau de Manhattan avec une surdose de travail. Mais un gros budget de relations publiques l’envoie en fait dans le Vermont : celui de Snow Crystal, apporté par Jackson O’Neil, qui dirige un groupe de stations de sports d’hiver de luxe. Pour Kayla, ce petit miracle de Noël ne va pas sans inconvénients : primo, la neige, le ski, les snow-boots, tituber sur la glace en talons hauts…, ce n’est vraiment pas son idéal ; secundo, Jackson O’Neil a une famille, une de ces familles aussi unies que les mailles d’un tricot bien serré qui rappellent douloureusement à Kayla qu’elle a toujours dû se débrouiller seule. Mais il y a pire encore pour elle que Noël, la famille et autres calamités : c’est Jackson. Jackson, qui a tous les atouts en main pour faire fondre le cœur de glace qu’elle s’est si difficilement façonné…

 

Avis | Five – Marjy Noname

Capture

Contre le véritable mal, on ne trouve réparation que de deux manières : le pardon absolu ou la vengeance mortelle. Et jamais je ne pardonnerais ce que j’ai subi.

Et le résumé _

Que pensez-vous de cette couverture ? Sincèrement je la trouve sublime, simple et terriblement efficace. Elle intrigue et attire l’oeil ! Le résumé avait su me séduire aussi, donc j’ai attaqué ma lecture avec entrain 🙂

Je suis déçue… Le livre est assez court, je pensais passé un super moment avec cette dark romance. Il y a des éléments que j’ai aimé, mais il y a surtout un élément qui m’a totalement bloquée, ce qui fait que je n’ai pas su apprécier l’histoire.

J’ai aimé l’idée principale, le thème de la vengeance à tout prix, le besoin de rédemption, de faire le deuil d’une vie passée et d’un vécu douloureux. C’était vraiment des thèmes poignants et qui prennent au cœur. Il y a vraiment de bons éléments dans ce livre.

J’ai été bloquée par la relation entre Evy et Five. Au début ça allait car on est vraiment dans la manipulation, la vengeance, être prêt à tout pour arriver à ses fins… puis plus l’histoire avançait plus j’étais mal à l’aise avec cette relation ambiguë. Pour moi, c’est une relation malsaine et vraiment dérangeante. Je pense comprendre l’idée de l’autrice, mais pour moi c’est un grand non.

Dans l’ensemble j’ai aimé les personnages, que ce soit Evy, Five ou les personnages secondaires. Ils sont bien construits. Evy est déterminée et prête à tout pour obtenir vengeance et réparation, c’est vraiment ce que j’ai aimé chez elle. Five essaie de sortir de sortir de l’emprise parentale dans laquelle il est enfermé, il est aussi prêt à tout pour émanciper et mener sa vie.

Vraiment, il y a de bons éléments, j’ai aimé les sujets abordés et aussi les personnages mais pas « ensemble ». C’était vraiment pas possible pour moi.

J’avais mis 2/5 après ma lecture, mais en écrivant mon avis j’ai envie de mettre plutôt 3/5 car il y a vraiment du potentiel et j’ai aimé la plume de Marjy Noname.

avis (3)

Et le résumé _(1)

Evy regarde les cinq roses tatouées sur son avant-bras et n’a qu’une chose en tête : se venger des responsables de ce qu’elles recouvrent. Ils sont cinq. L’un d’eux est surnommé Five, et si elle veut arriver à ses fins, elle doit absolument s’en rapprocher.

Evy a été enlevée et séquestrée lorsqu’elle était enfant. Elle revient aujourd’hui pour faire payer ceux qui ont volé son innocence et causé la mort de son père.

Mais lorsque sa quête commence, toutes ses certitudes s’effondrent. Peut-elle être attirée par celui qui lui a fait du mal? Five est-il vraiment responsable de son malheur ?

 

Avis | Roomies – Christina Lauren

roomies

Holland essaie de se voir clairement et y parvient assez bien. Mais je pense aussi qu’elle se perçoit comme un personnage secondaire, même dans sa propre vie.

Et le résumé _

J’avais beaucoup aimé Autoboyographie du duo Christina Lauren, du coup j’avais acheté Roomies dès sa sortie en juin 2018! Comme vous le voyez, j’ai mis plus d’un an … à le sortir de ma PAL…. Je n’ai pas de réelle excuse… J’ai envie de le lire depuis cet été mais j’ai repoussé et pour ça j’ai une excellente excuse 😀 Mon petit bébé me prend beaucoup de temps + je retrouve doucement l’envie et le plaisir de lire en ce moment.

La couverture est vraiment belle, elle attire l’œil et donne envie de s’intéresser au livre. C’est vraiment le genre d’illustration qui pourrait déclencher un achat chez moi, sans même lire le résumé. En plus quand je vois : Christina Lauren : je suis quasiment sûre de passer un bon moment de lecture !

Je vais commencer par vous parler de l’histoire. Il y a des éléments qui m’ont dérangées au début du livre : la rencontre entre les deux protagonistes, je n’ai pas du tout aimé le contexte de la rencontre et le comportement d’Holland. En effet, elle est émerveillée par Calvin, au point qu’elle prend le métro juste pour l’écouter jouer de la musique, elle le filme à son insu, elle parle de lui à ses proches… J’ai trouvé ça extrêmement malaisant et déplacé, clairement si les rôles avaient été inversés, on aurait crié au harcèlement !

Si on mets de côté la rencontre, j’ai apprécié l’histoire, l’évolution des personnages et de leur vies personnelles. C’était vraiment touchant de voir leur rêves devenir réalité, grâce à leur relation.

J’ai apprécié le monde de la musique et du spectacle, je n’y connais rien donc je ne saurais pas dire si c’est bien traité. En tout cas, ça m’a paru convainquant et j’ai réussi à m’imaginer les scènes sans problème. On a beaucoup de descriptions, ce qui permet de se projet dans les lieux, dans l’histoire.

J’ai apprécié les personnages, au delà de leur rencontre. Calvin est très attachant et respectueux. Holland est assez passive, elle regarde sa vie défiler sans y prendre vraiment part, et ça c’était un peu agaçant. Elle évolue au fil des pages, et ça fait du bien de la voir devenir maîtresse de sa vie, avoir envie de réaliser ses rêves ! Ils ont tous les deux eu des comportements qui ne m’ont pas trop plu, mais c’est en lien avec leur rencontre et le contexte de leur histoire, donc j’arrive à comprendre pourquoi ils agissent ainsi.

J’ai passé un bon moment avec Holland et Calvin, mais Autoboyographie reste bien meilleur à mes yeux, j’avais été beaucoup plus touchée et plus attachée aux personnages.

avis (4)Et le résumé _(1)

Attirée par les mélodies d’un musicien de rue qui lui a tapé dans l’oeil, Holland Bakker se rend depuis des mois dans la station de métro proche de chez elle. Elle n’ose pas adresser la parole au guitariste qui la fascine, mais un agresseur ivre précipite leur rencontre. Calvin McLoughlin vient à son secours, puis disparaît instantanément.

Pour s’acquitter de sa dette envers le brillant musicien, elle lui obtient une audition avec son oncle, le producteur de musique le plus en vogue de Broadway. L’audition se passe encore mieux qu’elle ne l’imaginait, quand Holland réalise pourquoi il a décampé devant les policiers : son visa d’étudiant a expiré depuis plusieurs années et il vit aux États-Unis dans l’illégalité.

Comprenant que son oncle a autant besoin de Calvin que Calvin a besoin de lui, Hollande prend la folle décision d’épouser l’Irlandais. Ses sentiments ne sont un secret que pour… ce dernier.

Peu à peu, leur relation évolue et Calvin devient l’enfant chéri de Broadway. Entre les feux de la rampe et les faux-semblants, que faudra-t-il pour qu’Holland et Calvin prennent conscience qu’ils ont tous les deux arrêté de jouer la comédie depuis longtemps?