Avis| Il était une fois: Henry (T2) – Emma Chase

IMG_20180825_112338_714.jpg

Ma poitrine se gonfle, je suis attendrie, émue, et ce n’est pas à cause du compliment. C’est à cause de lui, de ce beau prince pitoyable au cœur brisé. Est-ce que quelqu’un a déjà dit à Henry combien il était brillant ? Gentil, fort, généreux et bon ? Je ne crois pas – et c’est mal. Il aurait dû l’entendre tous les jours.

Je pense que vous avez beaucoup vu passer cette saga sur les blogs et les RS, mais sincèrement elle vaut le détour ! J’avais beaucoup aimé le premier tome, qui est basé sur l’histoire de Nicholas, qui est le frère ainé d’Henry.

J’aime beaucoup cette idée de faire des tomes centrés sur des personnages précis, car souvent je suis intriguée par d’autres personnages et j’ai envie d’en savoir davantage !

Henry avait l’air hyper intéressant, de par son caractère un peu « je-m’en-foutiste », pas du tout intéressé par la royauté qui lui incombe. Je me demandais comment il allait faire face à cette réalité, s’il allait l’accepter ou non, faire n’importe quoi etc. Je suis ravie d’avoir lu ce tome, car j’ai trouvé réponses à mes questions & le personnage du tome suivant a l’air tout aussi explosif (Ellie).

j’ai adoré le personnage d’Henry que j’ai même trouvé plus attachant et mieux construit que son frère Nicholas. J’ai trouvé son caractère mieux exploité, plus détaillé. Il est à la fois hyper agaçant et méga attachant… Mi-torturé, mi-séducteur. Evidemment, il n’envisage pas de se poser, il veut profiter de la vie (coucou le cliché qui fonctionne à fond) MAIS c’était jusqu’à ce qu’il fasse la fameuse rencontre…

Alors OUI, l’histoire est tout de même hyper clichée MAIS c’est terriblement addictif et bien construit. Même si on retrouve des schémas assez classiques de la romance, l’univers de la royauté est vraiment intriguant. L’histoire d’Henry est tout de même original, car il est unique, ne fait rien comme tout le monde…

L’aventure dans laquelle Henry se lance est vraiment drôle à suivre, même si ce n’est pas un concept que j’apprécie, ça fait un tel décalage avec la royauté que ça en devient amusant à suivre !

J’ai aimé la fameuse « rencontre » même si j’ai trouvé que c’était VRAIMENT trop rapide & difficile à croire. Le coup de foudre absolu !

En bref, un second tome que j’ai trouvé presque meilleur ! Si vous aimez les histoires de royauté, avec un côté très actuel et moderne, je vous le recommande à fond !

synopsis3
Certains hommes sont nés responsables, d’autres subissent les responsabilités.

C’est le cas de Henry qui vient de devenir l’héritier présomptif du royaume de Wessco suite à l’abdication de son frère aîné qui a choisi de renoncer au trône afin de pouvoir épouser l’amour de sa vie (Saison 1, Nicholas).

Il se retrouve donc avec un poids considérable sur les épaules, et ne gère pas du tout le fait de devoir prendre des décisions politiques pour son pays et ses sujets. Mais Henry, ne prend pas la royauté très au sérieux et décide de devenir l’objet de tous les fantasmes des jeunes femmes de Wessco en devenant le héros d’une téléréalité… royale : un château, un prince, et vingt charmantes aristocrates prêtes à tout pour séduire Henry et devenir la future reine.

Henry, le prince bad boy et play-boy se sent tout à fait dans son élément dans cet univers où des femmes se battent littéralement pour lui… jusqu’à ce que ses yeux se posent sur la soeur d’une des participantes : Sarah.

Sarah est sensible et intelligente, le nez toujours dans les livres. Bien qu’elle soit riche et issue de la noblesse, elle s’assume seule grâce à son travail de bibliothécaire. Timide, ce qu’elle déteste le plus : être sous le feu des projecteurs… 

 

Publicités

Avis| Driven T1 – K Bromberg

driven

Il est mon feu en une nuit froide, le soleil qui réchauffe ma peau en un frais matin de printemps, le vent qui caresse mon visage en un jour d’automne – il est tout ce qui me fait me sentir vivante, et entière, et belle. Et désirée.

A force de voir cette série partout, ça m’intriguait et j’avais envie de la lire… mais en même temps, comme d’habitude, si on en parle trop, j’ai peur d’avoir trop d’attentes et d’être déçue ! Alors je l’ai acheté d’occasion, et j’attendais le bon moment pour le lire !

Cette lecture a été fantastique ! Vraiment, j’ai été transportée et émerveillée du début à la fin. Les personnages sont si attachants, forts et réalistes ! J’avais l »impression d’être une amie de Rylee, de vivre l’histoire à ses côtés.

En elle-même, l’histoire n’est pas forcément hyper originale. surtout le fait que Colton se pense incapable d’aimer, préférant les histoire d’un soir…. jusqu’à ce qu’il rencontre Rylee ! Vous voyez ? C’est assez classique comme schéma, mais en même temps, c’est un cliché qui fonctionne !

J‘ai adoré Colton qui a très très vite su me séduire, et oui, les bad boys, ça fonctionne avec moi ! Surtout si on ressent qu’il y a un grand cœur sous sa carapace de dur à cuire… Il est attachant, séduisant, intelligent… Même si certains comportements ne m’ont pas plu, globalement c’est un BBF par excellence ! Comme souvent, c’est un homme qui a eu une vie difficile, et qui se protège comme il peut pour ne pas souffrir à nouveau… C’est peut-être du vu et revu pour certaines personnes, mais moi j’accroche à fond !

Il ne m’a pas été difficile de m’attacher à Rylee, car nous avons des métiers assez similaires. J’ai apprécié sa façon de voir les choses, ses réflexions. Elle ne se laisse pas faire, et elle a du répondant ! C’est un personnage féminin très agréable à suivre !

Globalement, j’ai été tellement transportée par ma lecture que je n’ai pas trop réfléchi au fond, ni à la forme. Je me suis laissée portée, et j’ai tout apprécié ! Si je prends du recul, je pense que je pourrais relever quelques petites choses négatives, tout de même. Mais je n’en vois pas l’intérêt puisque ce ne sont pas des éléments qui m’ont dérangés pendant ma lecture !

J’ai apprécié l’univers dans lequel se passe l’histoire, puisque Colton est un célèbre pilote de F1 ! Les passages de l’histoire qui se déroulent sur le circuit, m’ont parru très crédible et m’ont donné hyper envie d’essayer à mon tour !

En bref, un premier tome excellent, qui me donne très envie de continuer cette série!

5 cdcoeursynopsis4

Pour se protéger de déboires passés, Rylee Thomas est toujours dans le contrôle d’elle-même jusqu’au jour où elle rencontre le seul homme qui, justement, pourrait lui donner envie de lâcher prise… Colton Donavan, un boy superbe, arrogant et ténébreux, habitué à obtenir tout ce qu’il désire. Une histoire d’amour torride entre une femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, constamment sur le fil du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres.

 

Avis | Il est grand temps de rallumer les étoiles – Virginie Grimaldi

il est grand temps de

C’était bizarre, on était comme en état de choc. Maman n’a pas démarré tout de suite. Même Lily se taisait. Mais ce silence-là, il était différent. Il nous réunissait. On venait de se faire mettre KO par la beauté du monde.

J’avais déjà lu un livre de cette autrice, donc je savais qu’elle avait un style qui me plaisait, c’est pour cette – principale – raison que j’ai eu envie de le découvrir. L’autre raison est : VOUS AVEZ VU CETTE COUVERTURE BEAUCOUP TROP JOLIE ???

On y rencontre Anna, une mère qui coule sous le travail et les dettes à rembourser. Ses filles grandissent à vitesse folle, et elle a le sentiment de ne pas en profiter, de passer peu de temps avec elles, et de ne pas construire une famille solide avec ses enfants…
Elle va prendre une décision un peu (beaucoup) folle mais qui va tout changer !

Je n’avais pas lu le résumé et je ne m’attendais pas du tout à une histoire de ce genre ! C’est carrément un périple en famille, et c’est génial ! J’ai adoré les descriptions des paysages qu’elles voient, j’ai eu l’impression de voyager aussi, et c’était vraiment très très agréable.

Comme à son habitude, Virginie Grimaldi sait manier les émotions, en nous faisant passer du rire au larmes. C’est une histoire de famille qui nous prend au coeur, et ne peut pas nous laisser indifférent ! Elles sont tellement amusantes et touchantes ! Des sujets graves et importants sont abordés, en délicatesse, avec bienveillance et humour.

Un livre feel good idéal, où on commence par une situation très difficile mais qui au fur et à mesure, s’améliore doucement mais surement. J’aime beaucoup ce genre de roman !

Si vous ne connaissez pas cette autrice, je vous la recommande chaudement! 

Merci Netgalley & Fayard pour cette belle découverte !
Il est grand temps de rallumer les étoiles par Grimaldi

4 coeursynopsis4

Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers.
Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée.
À 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d’y renoncer pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l’amour.
Lily, du haut de ses 12 ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire.
Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.

Anna, Chloé, Lily. Trois femmes, trois générations, trois voix qui se répondent. Une merveille d’humour, d’amour et d’humanité.

 

Avis | Charisma – Jeanne Ryan

charisma

L’enfer, c’est essayer de dire à son petit frère que tout ira bien, alors qu’on sait qu’il sera au trente-sixième dessous. Pas question que ma dernière impression sur Sammy soit celle que je suis une menteuse.

J’ai eu accès à cette lecture via Netgalley, et je suis assez contente de l’avoir lue ! Dans l’ensemble c’était une bonne découverte, même si j’ai moins aimé la fin que le reste de l’histoire.

Aislyn est une jeune fille très très timide, c’est vraiment maladif. Elle ne peut pas prendre la parole en public, aller à des fêtes sans être au 36ème dessous, parler à des inconnus etc… Je pense que je ne suis pas la seule à pouvoir m’identifier à elle, même si aujourd’hui, je ne suis plus comme ça, ça m’a rappelé des souvenirs ! Bref du coup j’ai bien accroché avec ce personnage puisqu’il m’a été facile de m’identifier à elle, à son vécu. Parfois ses réactions ne me plaisaient pas trop, mais dans l’ensemble elle est assez attachante.

Le Charisma est une drogue qui aide à être plus sociable, qui désinhibe complètement. Pas difficile de comprendre pourquoi Aislyn pourraient accepter d’en prendre… Elle vit un tel enfer avec cette timidité qui la prive de beaucoup de choses !

Evidemment, cette drogue n’est pas sans conséquences… logique puisque c’est une drogue et non un « traitement » ! Le gros bémol, pour moi, c’est que Aislyn, n’hésites quasiment pas, j’aurais aimé qu’elle prenne le temps de peser le pour et le contre, qu’elle se questionne, qu’elle hésite… Enfin quoi, elle devait bien se douter qu’il y avait des risques non ?!

J’ai aimé les relations entre les personnages, les amitiés qui naissent, les discussions, les escapades aussi. C’était assez sympa, et cohérent avec l’âge des personnages.

En fait, je pense que j’ai accroché à 75% du livre. La tournure finale des événements ne m’a pas du tout plu, ce n’est pas du tout ce à quoi je m’attendais et j’ai trouvé que c’était assez vite résolu voire même bâclé. Trop facile, trop vite terminé. C’est dommage car le reste avait vraiment du potentiel.

4 coeursynopsis4

Aislyn est d’une timidité maladive : impossible pour elle de prendre la parole en public, et c’est encore pire quand il s’agit de discuter avec un garçon…
Alors quand on lui propose du Charisma, drogue de thérapie génique supposée la guérir, elle n’hésite pas bien longtemps. Du jour au lendemain, la voilà devenue charmante et populaire.
Mais Aislyn n’est pas la seule à avoir subi l’injection, et il s’avère que ce traitement miracle a de terribles effets secondaires…

 

Avis | Autoboyographie – Christina Lauren

autoboyographie

Sa bouche est près de la mienne, sur la mienne, qui s’ouvre de surprise, et ensuite, d’autre chose.
Et là, je déconne.
Je fous tout en l’air.

Bon déja, vous trouvez pas que cette couverture est une PURE merveille ?! Sérieux, comment ne pas acheter ce livre juste pour avoir cette beauté dans sa bibliothèque ?! Bon quand j’ai bu les thèmes abordés, j’ai été vraiment hyper intriguée : homosexualité & religion. Je ne lis pas souvent de livre où il y a des personnages homosexuels, du coup c’était l’occasion d’y remédier ! Je me demandais comment ces deux thèmes pouvaient être travaillés ensemble… Je n’ai pas été déçue du tout !

Au niveau religion, il s’agit des Mormons. Alors je ne connaissais pas du tout, c’était une vraie découverte pour moi, et je suis bien contente d’avoir appris des choses sur cette religion, même si on en parle pas vraiment en détails car ce n’est pas le sujet principal de l’histoire.

Le sujet principal étant l’homosexualité: comment assumer qui on est quand notre religion nous a appris que c’était « mal » ? Comment assumer lorsque l’on connait les risques encourut si jamais ce « secret » est dévoiler ? Comment prendre le risque d’assumer quand on sait que ça pourrait nous éloigner de notre famille ? Je pense que ces questions résument assez bien le sujet de cette histoire. En fait, il est assez difficile d’en parler sans vous en dire trop… et je trouve que c’est une histoire qui doit être découverte de A à Z pour en savourer pleinement le potentiel !

Au niveau des personnages, ils sont vraiment hyper bien travaillés. Terriblement touchants et attachants. Parfois drôle, souvent crève-cœur. Oui, les réflexions, les situations font parfois très très mal… Les sujets sont traités avec douceur et bienveillance pourtant les messages sont parfois durs et cruels, tout comme la vie…

C’est le genre de pépite qui ouvre les yeux, et qu’il faut absolument lire ! Je n’avais encore jamais lu de livre de ce duo d’autrice, et je suis ravie de l’avoir fait ! D’ailleurs j’ai Roomies dans ma PAL 😀
4 coeursynopsis4

Lorsque la famille de Tanner Scott quitte la Californie pour l’État, plus traditionnel, de l’Utah, le jeune homme se rend à l’évidence : il va falloir rentrer dans le placard à nouveau. Après tout, il ne lui reste plus qu’un semestre à tirer avant la liberté (comprendre : fuir l’Utah dès que possible).

C’est alors que sa meilleure amie Autumn lui lance un défi : le prestigieux séminaire de Provo High. Un programme où les étudiants ont quatre mois pour rédiger un roman. Tanner ne peut résister au plaisir de clouer le bec à Autumn… Quatre mois, c’est long et largement suffisant pour relever ce challenge. D’ailleurs, Tanner a bien raison. Preuve en est, il ne lui a fallu que quelques secondes pour repérer Sebastian Brother, le petit prodige – accessoirement mormon – qui a remporté le séminaire haut la main l’année passée. Et il n’a eu besoin que de quelques semaines pour tomber éperdument amoureux de lui…

 

Avis | Les jours de ton absence – Rosie Walsh

les jours de ton absence

Ca explique peut-être pourquoi tous ces poètes ont écrit sur les peines de cœur. Pour se soulager. Comme les saignées. Pour se décharger rapidement de sentiments écrasants.

Parfois je suis un peu matérialiste, eh oui c’est la couverture qui m’a séduite ! Puis j’ai vu quelques avis & ça m’a confortée dans l’idée qu’il fallait absolument que je lise ce petit bijou. Tout n’est pas rose et tendre dans cette histoire, mais je vous assure qu’elle vaut le détour. 

Entre Eddie et Sarah, c’est le coup de foudre. Une romance vraiment idyllique où tout paraît presque trop beau pour être vrai. Alors quand Eddie ne lui donne plus de nouvelles, j’étais pas vraiment étonnée, je me suis dit « il lui a vendu du rêve » ! Mais Sarah, n’abandonne pas si vite et surtout elle est persuadée que cela cache quelque chose de plus important et/ou grave !

J’ai beaucoup aimé suivre les recherches de Sarah, et ses questionnements. J’ai parfois eu mal au cœur pour elle, dans les moments où elle est désespérée. Comme une amie que je ne pouvais pas réconforter. Les émotions sont vraiment très bien travaillées, cette histoire est un ascenseur émotionnel ! Elle est parfois très seule, même entourée, quand plus personne ne la soutient vraiment, et que tout le monde lui dit qu’elle devrait laisser tomber…

Comment doit elle interpréter le silence d’Eddie, après avoir passer sept jours de rêve à ses côtés ? Ce que j’ai apprécié chez Sarah, c’est le fait qu’elle suive ses intuitions. Même quand son coeur et sa raison ne sont pas d’accord, elle sait prendre une décision. On ne tergiverse pas pendant 107 ans. Elle agit, parfois sans réfléchir, mais elle agit ! Elle ne reste pas à se morfondre.

C’est une histoire vraiment intense et impressionnante, par le travail des émotions, qui nous fait passer par tout les stades, avec Sarah.
4 coeursynopsis4

Lorsque Sarah rencontre Eddie, son monde bascule. Ils sont faits l’un pour l’autre, elle en est certaine. Les jours qu’ils passent ensemble ressemblent à un rêve et Sarah a le sentiment que sa vie débute enfin. Quand Eddie, également fou amoureux, part à contrecœur pour un voyage prévu de longue date, tous deux se quittent en sachant qu’ils se reverront très vite.

Pourtant, quelques jours plus tard, Eddie n’a toujours pas donné de signe de vie. Le portable de Sarah reste désespérément muet. Refusant d’écouter ses amis qui lui conseillent de passer à autre chose, Sarah met tout en œuvre pour comprendre la raison de ce silence.

Elle ne sait pas encore que l’explication qui se dessine peu à peu la bouleversera au plus profond de son être. Une chose qu’elle ne peut maîtriser les sépare irrémédiablement, la seule qu’ils n’ont pas partagée : la vérité.

 

Avis| Stony bay beach – Huntley Fitzpatrick

stony bay beach

On emprunte un chemin, ébloui par sa perfection, par le fait de se sentir aussi bien, mais en quelques bifurcations, on se retrouve en plein enfer…

Quand j’ai reçu ce livre à sa sortie, je n’avais pas hyper envie de le lire.. la couverture.. le résumé.. le titre… rien ne m’intriguait ! Alors je l’ai laissé dans ma bibliothèque.. puis j’ai vu plusieurs avis hyper positifs, même des coups de cœur alors je me suis dit que je passais peut être à côté d’une super lecture ?!

Je ne regrette pas du tout de l’avoir lu, d’ailleurs si j’avais su que j’allais autant aimé, je l’aurais lu il y a des mois ! Mais peut être qu’il fallait le bon timing pour que je l’apprécie à sa juste valeur.

Les personnages sont hyper réalistes et communs, c’est à dire, comme vous et moi. Pas parfaits, chacun à sa personnalité et ses défauts. J’aime quand les personnages ne sont pas lisses et que je peux m’y identifier.

J’ai eu une préférence pour les personnages masculins que j’ai trouvé plus touchants et plus sensibles, Jase et Tim. Ce sont vraiment de belles personnes que la vie n’a pas épargnée.. Des qualités, des défauts, qui font d’eux des personnages vraiment attachants et intéressants. Ils ont vraiment chacun leur personnalité, que j’ai trouvé bien travaillées.

J’ai apprécié aussi les personnages féminins mais parfois les réactions ne m’ont pas plu.  Sam est parfois difficile à comprendre et à cerner. Sa vie n’est pas un long fleuve tranquille, mais j’ai trouvé son caractère moins travaillé, moins recherché que pour les garçons. Ceci dit, dans l’ensemble, ils sont tous appréciables et intéressants!

L’histoire m’a plu, j’ai aimé le fait qu’ils ne viennent pas du même “monde » mais s’apprécient et se trouvent des points communs. Comme si c’était le rang social n’était qu’une fausse barrière pour les relations. Le contexte de l’histoire est vraiment surprenant et original, j’ai adoré leur « rencontre ». 

Il y a énormément de sujets qui sont soulevés, on est un peu dans un récit initiatique, avec les premières fois, les premiers coups durs, le passage difficile à la vie adulte.

C’est parfois drôle, parfois touchant. Un condensé d’émotions qui a su me séduire !

4 coeursynopsis4

Les premières fois traitées avec un grand réalisme: premiers rendez-vous, baisers, nuits d’amour, moments de bonheur … mais aussi les affres et les maladresses !

Samantha a 17 ans. Sa mère est une figure politique locale. Leur maison est immense, immaculée, tout le contraire de celle des Garrett, les voisins que sa mère déteste. Ces derniers ont huit enfants et vivent dans un bouillonnant désordre organisé. Un jour d’été, alors que Sam les observe de son balcon, un garçon l’y rejoint : c’est Jase, le troisième enfant des Garrett. Commence alors pour Sam et Jase l’été des premières fois, mais aussi des secrets, qui ne peuvent rester bien longtemps gardés…

 

Avis | Désirs défendus – F.V Estyer

desirs defendus

C’est la seconde romance MM que j’ai lu & j’ai eu du mal avec celle ci alors que j’avais adoré l’autre.. Je vais vous expliquer pourquoi et c’est tout à fait personnel !

J’ai adoré le fond de l’histoire, les personnages, leur rencontre, leur quotidien et tout le fil de l’histoire ! J’ai vraiment bien accroché avec eux et j’avais envie de poursuivre pour connaître le dénouement !

Gros bémol pour les scènes érotiques. J’ai presque envie de dire pornographiques?! Pour moi c’était trop de détails.. j’ai sauté quasiment tous les passages parce que ça me gênait. Mais genre vraiment. Trop de détails, tue le détail quoi. A-t-on vraiment besoin d’autant de détails pour comprendre ce qu’il se passe ? Ca manque vraiment de subtilité et de suggestions….

J’ai failli abandonner ma lecture à cause de ses passages qui me mettaient mal à l’aise. Mais l’histoire de fond le plaisait donc j’ai continué mais en sautant des passages.

En bref, une romance sympathique et des personnages attachants. Je regrette les trop nombreuses scènes érotiques.

3 coeursynopsis4

Depuis ce jour d’été qui a fait basculer son monde, James part à la dérive. Son travail est la seule chose qui l’empêche de sombrer : professeur d’anglais dans le supérieur, l’enseignement est sa vocation.

Mais quand il croise les yeux vert sombre de Noah le jour de la rentrée, et perçoit la détresse qui émane du jeune homme, il comprend immédiatement que cette année, les choses seront différentes. Car jamais encore il n’avait désiré un étudiant… Prendra-t-il, par amour, le risque de transgresser les interdits ?

Avis | Sous nos yeux – Cara Hunter

sous nos yeux

Lors d’une grande fête de voisinage, une petite fille disparaît. Personne n’a rien vu !

On suit l’avancée de l’enquête pour retrouver et/ou élucider cette disparition. Plus on avance plus il y a de coupables potentiels. C’est assez fou car il est très difficile de se faire un avis et de savoir qui est innocent ou non…

Les parents sont en plein coeur des accusations. Ils ont un tas de secrets, il est assez facile de les croire coupable. Les relations familiales sont assez particulières et j’ai eu mal au coeur pour les enfants qui grandissent dans cet univers.. Les personnages ne sont pas particulièrement attachants, ni les inspecteurs, ni les « suspects ». Il est assez difficile de s’attacher à eux, du fait de l’histoire, mais aussi des sentiments qui ne sont pas très travaillés.

J’ai aimé suivre cette histoire même si je ne l’ai pas trouvé spécialement originale. J’ai tout de même été surprise par le dénouement qui m’a un peu déçue car j’ai trouvé qu’il était tiré par les cheveux, peu crédible et très vite mené. Mais après tout, tout est possible dans ce type d’histoire…

En bref, un thriller à suspens qui a su m’intriguer sans être exceptionnel pour autant…

3 coeursynopsis4

Alerte enlèvement  : la petite Daisy Mason, 8 ans, a disparu lors d’une fête, donnée dans le jardin de ses parents. Elle était déguisée en pâquerette  : elle portait une robe, des collants et des chaussures vertes, ainsi qu’une coiffe avec des pétales blancs. Et personne n’a rien vu.

L’inspecteur Adam Fowley, qui prend en charge l’enquête, sait bien que, dans 90% des cas, c’est un proche qui a fait le coup. Il a lui-même perdu un fils, Jake, quelques mois plus tôt. Or, la famille de Daisy compte son lot d’étranges individus  : sa mère fait ce qu’elle peut pour préserver les apparences, son père se montre systématiquement sur la défensive, et le petit frère ne dit pas un mot…

Le vernis de respectabilité si cher à ce quartier de la classe moyenne s’effrite peu à peu sous la pression de l’enquête, des rumeurs et des réseaux sociaux. Les Mason, famille modèle, préfèrent parfois le mensonge par omission à la vérité, et des secrets inavouables sont sur le point d’éclater…

Avis| Too late – Colleen Hoover

too late

La beauté physique n’a rien à voir avec l’amour. Il ne naît pas de l’attirance qu’on ressent l’un pour l’autre. L’amour ne naît pas des rires qu’on partage. L’amour ne naît même pas de ce qu’on peut avoir en commun. De toute façon l’amour ne se définit pas plus qu’il ne se trouve, d’une manière ou d’une autre, dans le bonheur qu’il apporte. L’amour ne se trouve pas. Il vous trouve.

J’aime beaucoup les livres de Colleen Hoover, en général il y a des sujets forts qui sont bien traités, ça nous pousse à nous poser des questions, a réfléchir. J’aime beaucoup les lectures qui nous mènent vers des réflexions sur divers sujets. Il y a aussi beaucoup d’émotions dans ses histoires, de belles romances ou des amours plus durs et destructeurs. Mais, il y a toujours une morale, un message important a retenir..

J’avais un peu peur de lire Too late, après avoir vu plusieurs avis passer, qui disaient qu’il était très dur à lire voire même choquant… et que ça n’avait rien à voir avec les CoHo dont on a l’habitude… Je comprends qu’il puisse être perturbant et choquant, il n’y a pas de soucis. Même si moi je n’ai pas été choquée !

Je suis contente de l’avoir lu car j’ai beaucoup aimé. Il est vrai que l’on s’approche de la dark romance, avec des personnages masculins très durs et malsains. Au début du roman, l’autrice nous avertis que l’histoire est différente des autres et assez dure. Du coup, j’ai trouvé qu’on été assez bien préparé. Après il est vrai que ça peut choquer, heurter.

J’ai beaucoup aimé le personnage féminin, Sloan, qui est à la fois réfléchie et courageuse. Car même si parfois on se demande pourquoi elle reste avec cet homme, on a vite des réponses et on apprend à comprendre ses choix et décisions. J’ai beaucoup aimé son caractère, ses réflexions, le fait qu’elle soit assez au clair avec la situation…

Certains personnages masculins ont vraiment des comportements horribles, dont Asa, le copain de Sloan… il n’y a pas vraiment de mots pour d’écrire ça… L’autrice ne banalise pas du tout ces comportements mais n’en fait pas le procès non plus. Elle nous donne des infos & c’est à nous de nous faire notre opinion. Ce que j’ai aimé c’est qu’il y a comme une balance de personnages, c’est-à-dire, des personnages horribles, mais aussi des personnages d’une grande bonté (Carter) !

En bref, une histoire que j’ai beaucoup aimé avec des sujets difficiles mais bien traités. A ne pas mettre entre n’importe quelles mains !

4 coeursynopsis4
Pourra-t-elle échapper à cette relation toxique ? 

Sloan n’a jamais eu une vie facile et elle a toujours dû se battre pour obtenir ce dont elle
avait besoin. C’est justement pour échapper à une situation sans issue qu’elle a accepté de partager la vie de son petit ami, Asa. Depuis, elle étouffe dans cette relation toxique ; de plus, c’est un homme à la morale douteuse qui se livre à de multiples trafics. Elle n’a pas le choix de partir et décide de supporter ce qu’il lui fait subir jusqu’à ce qu’elle puisse lui échapper. Seule.
Personne ne peut l’aider à sortir de cette situation.
Sauf peut-être Carter, cet étudiant aux multiples secrets qu’elle vient de rencontrer.

Asa est prêt à tout pour garder Sloan. Il a besoin d’elle et il fait tout pour la persuader qu’elle ne peut pas se passer de lui.

Personne ne s’interposera entre Sloan et lui. Sauf peut-être Carter.