Avis | Le Prince Cruel – Holly Black

Je me permets de te rappeler que tu as beaucoup à perdre, contrairement à moi qui n’ai rien. Peut-être que tu finiras par gagner. Peut-être que tu m’ensorcelleras, que tu me feras souffrir, que tu m’humilieras, mais je veillerai à ce que, dans ta chute, tu perdes tout ce dont je pourrai te priver. 

J’ai tellement vu passer ce livre… que ce soit en VO ou en VF dès la sortie ! Franchement il était PARTOUT ! Parfois, ça me coupe toute envie de lire le livre si on le voit de trop… Mais là, au contraire, ça m’a donné super envie ! L’histoire avait l’air hyper prenante, intriguante et de sortir de l’ordinaire. J’avais vu aussi une mention de relation toxique ; donc clairement pas un livre à mettre entre toutes les mains.

Je ne sais même pas quoi dire sur cette lecture car clairement j’ai tout aimé ! L’univers est complétement dingue, tellement riche de détails, de créatures diverses et variées. Il y a beaucoup de descriptions (mais pas trop longues), ce qui m’a bien aidé a m’imaginer les différents personnages. Terrafae est un univers incroyable et qui pourrait faire rêver…

Jude est un personnage féminin vraiment incroyable ! Elle est si intrépide, forte et courageuse ! Mais aussi mentense et manipulatrice… Vraiment on est loin des clichés, et ça fait tellement de bien ! J’ai adoré son rôle dans l’histoire, son caractère, sa façon d’être… J’ai tellement envie de connaître la suite pour savoir ce que l’histoire lui réserve !

Il y a énormément de personnages dont certains pour lesquels, on a assez peu d’infos donc difficiles de savoir si je les ai apprécié ou pas ; mais en tout cas tout est bien mené, et je ne me suis pas sentie perdue.

Grosse passion pour Cardan (qui est étonné ??), un personnage assez sombre et mystérieux. Il est aussi cruel, et paraît si froid et sans cœur. J’ai trouvé qu’il était hyper intéressant et complexe, c’est surtout pour ça que je l’ai apprécié car il est clairement toxique ! Mais… en fait, dans cette histoire TOUTES les relations sont toxiques ! Clairement, il y a pas une relation saine, elles sont toutes nocives, basées sur du mensonge, manipulation, soif de pouvoir… Même la relation entre les trois soeurs n’est pas vraiment saine, car il y a des non-dits, de la rancoeur…. et de la jalousie.

C’est un univers vraiment complexe et très travaillé. On a vraiment cette sensation que tout est réfléchi, que rien n’est laissé au hasard. Les personnages sont bien construits, l’action bien menée, intelligente et cohérente ! Un vrai régal !

Jude a 17 ans et vit à la Haute Cour de Domelfe dans le royaume de Terrafæ. Enlevée au monde des mortels lorsqu’elle n’était qu’une enfant et élevée avec ses sœurs parmi les puissants, elle a appris à se protéger des sortilèges et à se battre à l’épée. Pourtant, elle subit jour après jour les moqueries et les insultes. Car elle n’est qu’une humaine, vouée à la mort, dans un monde où règnent les Fæs, créatures sublimes, immortelles… et cruelles.

Personne ne la hait plus que le Prince Cardan. Le plus jeune des héritiers de la couronne semble décidé à lui nuire. Jusqu’à la tuer ? Mais Jude, elle, est prête à tout pour gagner sa place à la cour et reprendre le pouvoir sur sa vie.

Avis | Etoile noire (Origine T1) – J L Armentrout

– Je voulais savoir si… si je faisais partie de… tes bons souvenirs.
Lux frissonna avant de se pencher pour recouvrir mon corps avec le sien. Sa chaleur m’enveloppait, se déversait dans chaque cellule de mon corps.
– Oui, dit-il en effleurant mes lèvres des siennes. Tous mes bons souvenirs, c’était avec toi.

J’ai beaucoup aimé Lux, mais ce n’était pas un coup de cœur car les personnages sont parfois (souvent) très agaçant, surtout niveau romance. J’avais tellement aimé Covenant qui est plus sombre, que Lux me paraissait assez léger à côté ! Ceci dit, j’avais quand même adoré l’univers et les histoires de Queen JLA sont toujours hyper agréables et addictives ! Donc, des tomes bonus dans l’univers de Lux, je dis un grand OUI !

J’ai trouvé ce premier tome d’Origine, plus mature et plus sombre que Lux. On y retrouve principalement Luc, un personnage assez important que j’avais adoré, il était si mystérieux et spécial ! On y croise aussi Katy, Daemon, Dawson et surtout Archer ♥ . Un vrai régal de les retrouver !

J’ai beaucoup aimé le personnage de Evie, elle est très intéressante. J’ai aimé suivre son évolution dans ce monde, sa rencontre avec Luc, toutes les découvertes qu’elle fait et qui bouleverse totalement sa vie.

C’est un univers très riche et incroyablement bien écrit, franchement, si je croise un Luxen ou un Origin demain, je ne serai même pas étonné ! L’histoire paraît si réelle, si crédible. C’est un vrai régale. C’est délicieux et addicitf à souhait !

J’ai deja lu le second tome et il était tout aussi bon ; le troisième n’est pas sorti… je me suis dit que je pouvais le lire en VO mais il n’est pas encore publié non plus…. quelle tristesse ! J’aurais adoré enchaîné les 3 tomes, tellement c’est génialissime !!

Je vous mets une image de la vraie couverture, car sur liseuse ça ne rends pas terrible ! Les couvertures des JLA sont toujours trop belles ! En VO (il y a des catas) et même en VF !!

Origine, tome 1 : Étoile noire par Armentrout

Quatre ans se sont écoulés depuis l’invasion extraterrestre. À l’âge de 17 ans, Evie Dasher n’en a que peu de souvenirs. Lorsqu’elle décide de se rendre en cachette dans une boîte de nuit connue pour être l’un des rares lieux où il est encore possible de côtoyer les Luxens survivants, la soirée ne se déroule pas tout à fait comme prévu.Quand les choses tournent mal, elle fait la connaissance de Luc, un jeune homme beaucoup trop beau pour être humain. De plus en plus attirée par celui qu’elle prend pour un Luxen, Evie découvre un monde insoupçonné qui remet en question tout ce qu’elle pensait savoir. Un monde composé d’êtres aussi lumineux que ténébreux…

Avis | Les sept maris d’Evelyn Hugo – Jenkins Reid

Je me suis demandé si c’était ça d’aimer quelqu’un. Je savais déjà ce que voulait dire être amoureuse de quelqu’un. Je l’avais ressenti, et je l’avais interprété. Mais d’aimer une personne. D’en prendre soin. D’unir votre sort au sien et de penser : Quoi qu’il arrive, c’est toi et moi.

J’ai beaucoup vu passé ce livre sur les RS et ça m’a rendue curieuse. Je n’avais pas lu le résumé, mais les avis positifs m’ont donné super envie et je comprends ! C’est une histoire prenante et originale !

Evelyn Hugo est une grande célébrité mais qui vit désormais assez loin des médias. Tous les fans (et les journaux) rêvent d’en savoir plus sur sa vie privée, surtout sur ses histoires de cœur mais elle refuse de parler à la presse. Alors quand elle réclame de ne parler qu’à Monique… toute son agence en reste bouché bée, surtout qu’elles ne se connaissent pas !

J’ai adoré suivre l’histoire d’Evelyn Hugo, qu’elle raconte de A à Z, on part de ses débuts, en passant par les castings, les rencontres, ses différentes relations, les tournages de film etc. C’est vraiment riche et intéressant. Pendant toute ma lecture, je ne comprenais pas pourquoi elle tenait absolument à raconter son histoire à Monique ?! Car on voit bien qu’elles n’ont rien en commun.

J’ai aimé l’écriture, la façon avec laquelle on est plongé dans l’histoire d’Evelyn, elle nous la raconte vraiment elle-même, en direct live ! On découvre que derrière la super star se cache une femme fragile qui s’est démené pour grimper les marches du sucés.

Comme souvent, la couverture française est horrible et ne correpond pas du tout à l’histoire. Evelyn est cubaine, donc elle est vraiment loin d’être blonde à la peau claire.

34914251. sy475

C’est à vous, et à vous seule que s’adresse cette confession…

À l’aube de ses quatre-vingts ans, Evelyn Hugo, légende du cinéma, est enfin prête à dire la vérité sur sa vie aussi glamour que scandaleuse. Mais quand cette actrice, vieillissante et solitaire, décrète qu’elle fera ces révélations à Monique Grant, journaliste pour un obscur magazine, personne ne comprend son choix. La journaliste décide de saisir cette occasion pour lancer sa carrière. Elle écoute avec fascination l’histoire de cette actrice mariée sept fois. Une histoire d’ambition, d’amitié et d’amour défendu. À mesure qu’elle recueille les confidences d’Evelyn, la journaliste comprend que leurs destins sont étroitement liés…

Avis | Les Belles T1 – Dhonielle Claython

– Vous n’êtes pas aussi délicate que vous en avez l’air. Vous et les autres Belles.
– Je ne suis pas une fleur.
– En tout cas, c’est en fleur qu’on vous déguise.

Ca faisait un moment que ce livre me faisait de l’oeil ! J’ai attendu de le trouver en occasion pour le procurer (merci vinted). J’en attendais rien de spécial, mais j’étais hyper curieuse au vu du titre et de la couverture (que j’adore).

Je m’attendais un peu à une histoire de princesses, de royaume… mais ce n’est pas tout à fait le cas. L’histoire n’est pas facile à expliquer… Les Belles sont des « créatures » exceptionnelles qui peuvent modifier, façonner la beauté des gens. Elles peuvent changer la couleur des cheveux, des yeux… mincir la taille, modifier la teinte de peau… Elles participent toutes à un concours, dont l’objectif est d’être élue Favorite de la famille royale, et d’exercer dans le palais.

J’ai beaucoup aimé l’histoire, je n’avais encore jamais lu d’histoire de « royaume » et j’ai trouvé que c’était plutôt original. On y parle aussi de mythologie par rapport à l’existence des Belles, ça rends l’univers riche et crédible.

Parcontre, le rythme est assez lent et il n’y a pas beaucoup de rebondissements. On suit principalement Camélia dans son quotidien après le concours. Elle a un caractère un peu spécial, et parfois j’ai eu du mal à comprendre ses réactions. Beaucoup disent qu’elle est superficielle et naïve, j’ai trouvé que ça la rendait un peu plus humaine, dans le sens où, elle aussi, elle fait des erreurs, elle confiance aux mauvaises personnes, fait les mauvais choix…

Nous sommes dans un univers profondément superficiel où la Beauté prend vraiment le pas sur le reste, les gens sont prêt à tout pour changer leur apparence, ne pas vieillir, être Unique. On y aborde aussi la question des complots, et aussi de la famille, surtout le lien mère/enfant.

En bref, une bonne lecture malgré un rythme un peu lent.

Ne souffrez plus pour être une Belle.

Dans le monde opulent d’Orléans, les gens naissent gris, ils naissent condamnés, et seules les Belles peuvent, grâce à leur talent, les transformer et les rendre beaux. En tant que Belle, Camélia Beauregard est presque une déesse dans cet univers où triomphe le culte des apparences.

Or Camélia ne veut pas se contenter d’être une Belle. Elle rêve de devenir la favorite choisie par la reine d’Orléans pour s’occuper de la famille royale et d’être reconnue comme la plus douée du pays. Mais une fois Camélia et ses sœurs Belles arrivées à la cour, il s’avère que la position de favorite tient davantage du cauchemar. Derrière les ors du palais, les noirs secrets pullulent…

Avis | Une flamme dans la nuit (T2) – Sabaa Tahir

 Tu es mon temple. Tu es mon prêtre. Tu es ma prière. Tu es ma délivrance.

J’ai lu le premier tome il y a … quatre ans !! Et l’histoire était encore hyper claire. J’avais un peu peur en me lançant sans avoir lu de résumé détaillé le premier tome, et au final, l’histoire se remet très vite en place, je n’ai eu aucun soucis de compréhension.

L’histoire est un vrai régale, c’est si fluide et bien pensé. Vraiment, tout est cohérent, ça se lit hyper bien, j’étais à fond dedans ! J’ai trouvé cette suite encore meilleure que le premier tome car il est plus mature et plus sombre. Mais aussi car Laia et Hélène ont une place prédominante, elles sont absolument géniales, des femmes fortes, avec du caractère et une véritable importance ! Laia n’est plus la petite chose fragile du premier tome, elle se révèle être exceptionnellement forte et courageuse ! Hélène nous apparaît plus humaine, on apprend à la connaître et à la comprendre, malgré tout.

J’adore le fait que l’on ait plusieurs points de vue, je trouve que ça donne un vrai rythme au récit. J’adore cette alternance, qui permet de ne pas s’ennuyer et aussi d’avoir l’histoire sous différents angles.

Les diverses péripéties sont bien menées et bien décrites, c’est un réel plaisir de suite cette histoire. Entre les émeutes, la fuite, les recherches, les complots… on ne s’ennuie pas. J’ai quand même ressenti quelques longueurs surtout dans chapitre du point de vue de Laia, le rythme est moins soutenu, on est beaucoup dans la réflexion et l’analyse.

Bref, un second tome excellent !

Laia et Elias se frayent un chemin vers le nord afin de libérer le frère de Laia des horreurs de la prison de Kauf. Pourchassés par les soldats de l’Empire, manipulés par la Commandante et hantés par leurs passés, Laia et Elias doivent duper leurs ennemis et confronter la perfidie de leurs propres coeurs.Dans la ville de Serra, Helene Aquilla se retrouve attachée à la volonté du nouveau leader à l’esprit tordu de l’Empire, Marcus. Quand sa loyauté est mise en doute, Helene accepte une mission pour montrer ce dont elle est capable, une mission qui pourrait bien la détruire.

Avis | Light Years T1 – Kass Morgan

J’aime tellement The 100 ! J’avais adoré les livres et j’aime d’amour la série (adaptation libre) alors lire à nouveau du Kass Morgan, c’était un grand oui ! Je suis un peu déçue tout de même… L’histoire est prometteuse, mais l’action était assez lente. J’espère vraiment que le second tome sera bien plus riche !

C’est encore une histoire qui se passe dans l’espace, sur une navette spaciale. Jusque là, rien de nouveau MAIS j’ai découvert que j’adooore ce type d’histoire, donc un gros oui pour moi ! On suit 4 personnages, qui vivent chacun d’une planète différente. J’ai beaucoup aimé cette diversité au niveau du cast. Ce sont des jeunes qui ont été admis dans une prestigieuse académie, suite à un concours. En gros, le but est de former l’élite militaire pour parer aux menaces extérieures.

J’ai adoré la construction de l’histoire, les personnages et leur évolutions. On les suit dans leur quotidien à l’académie, dans leurs missions, aussi. C’est intéressant MAIS à la fois, c’est leeeent. J’ai clairement manqué d’action, il y a une très grosse partie du livre où il ne se passe pas grand chose. Je ne me suis pas ennuyée car le tout m’a plus, mais j’espère que le second tome sera plus riche en rebondissements car l’histoire est prometteuse.

Cormak, Orélia, Vesper et Arrann sont des personnages complexes avec chacun leur lots de galères et de secrets. J’ai aimé le fait qu’ils soient tous différents, et imparfaits. La plus mystérieuse c’est clairement Orélia !! J’ai trop hâte d’en savoir plus ! Je compte sur la suite pour me donner plus d’infos et d’explications !

En bref, une super idée, j’ai adoré le concept, dommage que l’action soit si peu présente.

Vous rêvez de gloire, de batailles et d’honneurs militaires ? Commencez donc par connaître votre ennemi…
Bienvenue à l’Académie aérospatiale de Tétra, où viennent d’être admis pour la première fois des candidats issus des confins de la galaxie.
À des années-lumière de leurs planètes d’origine, Vesper, Arrann, Orèlia et Cormak portent chacun leur lot de terribles secrets, et s’engagent dans des amours interdites qui mettent en danger le fragile équilibre de l’Académie.
Et si la menace principale ne venait pas des redoutables Spectres, avec leur puissance de feu colossale, mais plutôt des cadets eux-mêmes ?

Avis | Silver Batal et le dragon d’eau – K Halbrook

silverbatal

 Les êtres qui finissent par compter le plus à nos yeux débarquent souvent sans prévenir dans nos vies.

avis gif

J’avais profité d’une offre spéciale durant le confinement pour prendre ce roman. Ce qui m’a attiré c’est le fait que ça parle de dragon ! Je ne suis pas une grande habituée de la fantasy (jeunesse, ou non), mais je me suis découvert un amour pour les dragons et pour l’espace !

C’est un roman de fantasy jeunesse. On y suit le parcours de Silver, et surtout son destin ! Elle a 13 ans, se croit « bonne à rien » et surtout pas à prendre la suite de son père qui est bijoutier. Elle est complètement obsédée, fan de dragons, elle connait tout sur eux, les dessines… Une vraie fan… ça tombe bien, car le destin lui réserve de belles surprises.

Une histoire vraiment riche, pleine de rebondissements et de sujets forts comme la maltraitance animale, ou encore oser choisir sa propre destinée.

C’est bien écrit, facile à lire et très addictif ! Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, j’ai vraiment adoré suivre Silver et ses aventures. Elle est vraiment courageuse, intrépide, rien ne l’arrête. Elle va au bout de ses idées et elle est prête à tout pour sauver ses amis/les dragons.

On y croise plusieurs types de dragons différents, et j’avoue que j’ai eu un peu de mal à me les représenter, pourtant il y a quelques descriptions. J’aurais adoré avoir des dessins ! Il y a aussi de la mythologie avec l’histoires des dragons, et c’était vraiment intéressant

Bref, un premier tome vraiment addictif, j’ai hâte de lire la suite !

4 gifrésumé gif

Silver Batal habite une ville fascinante au milieu du désert : perchés à flanc de falaise, des dizaines d’ateliers accueillent les artisans les plus divers – potiers et joailliers, ébénistes et souffleurs de verre. À treize ans, elle est censée travailler dur pour succéder à son père, l’un des bijoutiers les plus renommés de la région. Seul problème ? Son cœur n’appartient pas au désert, mais aux flots de l’océan : elle rêve de participer aux courses de dragons d’eau qui, chaque année, font vibrer le pays tout entier.

Justement, le destin ne tarde pas à frapper à sa porte : Nebekker, vieille tisserande avec laquelle elle s’est liée d’amitié, la mène jusqu’à Hiyyan, un petit dragon capable – ô miracle – non seulement de nager, mais aussi de voler ! Risquant le tout pour le tout, Silver et son cousin Brajon partent pour la cité royale, où doit justement se tenir une grande course. Créatures des cavernes et renards du désert, circuits créés par magie sur l’océan peuplés de tourbillons et de vagues impressionnantes… les pires dangers attendent nos deux héros. À commencer par Sagittaria Prodigo, la dresseuse de dragons d’eau favorite de la reine – la féroce adversaire qui a osé enlever la mère d’Hiyyan !

Broken things – Lauren Oliver

brokenthings

L’ennui avec les contes de fées, ce n’est pas qu’ils n’existent pas. C’est qu’ils existent, mais seulement pour certaines personnes.

avis gif

Quel plaisir de se plonger dans une lecture, sans rien n’en attendre de spécial ! J’avais vu le livre passé mais je n’ai pas vraiment lu les avis, et surtout pas lu le résumé (comme d’habitude).

J’ai vraiment adoré cette lecture, j’étais à fond du début à la fin. J’avais même une théorie, qui se révélée être totalement fausse. J’étais vraiment persuadé d’avoir deviné le dénouement ! Je suis un peu déçue car en réalité, il n »y avait pas d’indices disséminés pour qu’on puisse vraiment trouver le coupable, je trouve ça vraiment dommage. Tout est balancé d’un coup !

Pour les personnes qui connaissent, l’univers est proche de celui de la série Pretty Little Liars. J’adorais cette série, et j’adore ce style d’histoire. Un peu comme Qui ment ? aussi. Même si Broken Things est, à mon avis, plus mature et mieux ficellé.Summer m’a beaucoup rappelé Alison, la personne, à la fois solaire et détestable, à qui on ne peut rien refuser.

L’histoire est assez originale, les personnages sont intéressants, les relations complexes et il y a des réflexions bien menées notamment sur la reconstruction après un drame, on voit clairement qu’il n’y a pas de cheminement universel, chacun fait de son mieux pour garder le cap. J’ai beaucoup aimé entrer dans la psychologie des personnages et connaître leurs pensées, leurs sentiments.

Au niveau de l’amitié entre les 3 filles, j’ai trouvé qu’on était dans une relation amour-haine. Elle s’adore, mais il y a aussi de la jalousie, des non-dits. On voit bien qu’une relation que ce soit amitié ou autre, n’est pas faites que de sentiments positifs.

Concernant l’ambiance, c’est assez glauque et pesant. Je me sentais mal à l’aise, comme si j’avais pas ma place dans cette histoire et comme si je regardais par un trou de serrure ou que je surveillais mes voisins… L’impression de savoir des choses que je ne devrais pas connaitre ! Cependant, il y a des éléments pas assez exploités, et d’autres qui sont trop vite balancés. Comme les derniers chapitres qui sont vraiment trop rapides, comparés au reste du roman qui prend son temps.

En bref, une très bonne lecture, bien construite et qui fait réflechir !

 

4 gifrésumé gif

Avant de devenir les Monstres de Brickhouse Lane avant que le pays tout entier, du Connecticut à la Californie, nous connaisse sous ce surnom, avant que des blogs publient des photos de nos visages, avant que plusieurs sites internet ne plantent parce qu’un trop grand nombre de visiteurs avaient entré nos noms dans des moteurs de recherche , nous étions des filles quelconques, et nous n’étions que deux.

Obsédée par le roman fantastique Le chemin de Lovelorn, trois jeunes filles en marge tentent de recréer le monde de leur imagination dans les bois. Jusqu’au jour où le jeu va trop loin… L’une d’elle est retrouvée morte, dans des circonstances qui rappellent le roman. Tout accuse les deux survivantes. Cinq ans plus tard, alors qu’elles tentent de tourner la page, le passé ressurgit.
Il est temps de reprendre le chemin de Lovelorn…

Avis VO – Dark Elements 2 (Stone Cold Touch) – J L Armentrout

stone cold touch

 

 – I don’t deserve you.
– See that’s where you’re wrong… that’s where you’ve always been wrong. You deserve everything.

avis gif

Je sais qu’il ne sort qu’en novembre en VF, MAIS je l’ai lu en VO et je suis tellement fière d’avoir réussi (et compris) que j’avais quand même envie d’en parler un peu, sans spoil.

Vous avez vu cette couverture sérieusement ♥♥♥ ? En VF elles sont plutôt jolies, mais celle-ci est juste sublime… ce n’est pas celle que j’avais sur mon ebook, mais j’ai préféré faire une photo avec celle-ci… l’autre est pas terrible et très kitch ! Je vous la montre !

Stone Cold Touch (The Dark Elements, #2)

Vous voyez… y’a pas photo !


Enfin bref, passons à mon avis! Déjà je suis super contente de l’avoir lu en VO mais surtout d’avoir osé ! Ça fait tellement longtemps que j’en ai envie, mais j’avais si peur de ne pas comprendre ou de mettre des semaines à lire un livre…. L’écriture était plutôt simple et fluide, en plus, la lecture du 1 en VF était fraîche, donc j’avais bien en-tête les personnages, les lieux etc. Je l’ai lu en 5 jours et il fait quasi 500 pages.

J’étais si dingue du premier tome… J’ai déjà vécu ça avec Lux, j’avais over kiffé le premier tome puis la tension était redescendue ensuite… Là, pour Dark Elements 2, c’est un peu ça. J’ai trouvé qu’il se passait moins de choses et qu’on tournait un peu en rond. Mais malgré tout, j’ai passé un excellent moment. Je pense aussi que le premier tome était extrêmement riche en infos, ce qui fait que le suivant à l’air plus lent. 

Les personnages sont toujours aussi attachants, badass et hyper intéressants. Complexes et bien construits.

La dernière partie est dingue et relève vraiment tout le livre et m’a fait oublié mes petits reproches ! Whaou ! Bon, évidemment, je vais lui le 3 en VO aussi… Peut-être que je les relirais en français à leur sortie, pour comparer mes avis et voir si j’avais bien tout saisi.

C’est du JLA, donc même s’il y a quelques petits points çà chipoter… J’ai vraiment adoré et je lirais la liste (et tous ses livres) avec plaisir.

4 gifrésumé gif

Je vous mets le résumé du premier tome:
Layla est un être unique. Non seulement ses baisers sont capables de tuer n’importe qui ayant une âme, mais elle est aussi la seule représentante de son espèce : mi-gargouille, mi-démon. Or, quand on grandit au sein d’un clan de Gardiens chargés d’anéantir les créatures démoniaques pour protéger l’humanité, mieux vaut faire profil bas et cacher ses sentiments. En particulier auprès du charmant Zayne, qui la voit davantage comme une petite soeur. Lorsque Layla rencontre Roth, un démon aussi dangereux que séduisant, la liste de ses priorités change quelque peu. En effet, ce dernier prétend connaître tous ses secrets, notamment celui de ses origines…