[Avis] L’enfant que personne n’aimait – C Watson

L'enfant que personne n'aimait  - Casey Watson
Synopsis:
À cinq ans, victime des violences et abus des « amis » de sa mère droguée, Justin n’a d’autre choix que d’incendier la maison où il garde seul ses petits frères affamés de 2 et 3 ans. Chassé de chez lui, de familles d’accueil en foyers d’enfants, Justin est trop farouche pour se faire aimer… Jusqu’à sa rencontre avec Casey dont la mission sera d’aider l’enfant à surmonter les ravages de la maltraitance. À force de patience et d’amour, Justin parviendra-t-il à se reconstruire ?

Mon avis:
J’avais choisi plusieurs livres dans le catalogue France Loisirs, pour Noël, et ma grand-mère m’a commandé celui-ci. Je l’avais choisi uniquement car le titre et la couverture m’avait attiré, sans avoir cherché à en savoir plus sur l’histoire.
A la lecture de la phrase qui apparaît sur la couverture et du résumé, je m’attendais à une histoire très dure, comme dans les romans de Toni Maguire (que j’aime beaucoup), mais en realité pas du tout! Il y a des passages assez durs, lorsqu’elle raconte le passé de Justin (abus, négligences etc.) mais le message porté par l’histoire est bien moins sombre.

Cette histoire est particulière, car c’est celle de Casey Watson, qui est éducatrice de formation et a décidé d’arrêter son travail afin de devenir famille d’accueil. Une famille d’accueil un peu spéciale, puisqu’elle n’accueille que des enfants « très difficiles » afin de leurs offrir un cadre de vie plus sain, avant d’être accueilli dans une famille d’accueil classique. Elle ne les accueille donc que pour quelques mois : on suit l’accueil de Justin du début à la fin.

Justin est le premier enfant qu’accueille Casey et sa famille. La rencontre est tumultueuse car Justin est très âbimé par la vie, malgré son jeune âge. Mais c’est aussi une très belle histoire qui se tisse, des liens indescriptibles. Pour moi, c’est avant tout un livre plein d’espoir, qui nous montre que malgrés les passés douloureux, il est possible de se reconstruire et d’aller de l’avant.

C’est un très beau livre que je ne regrette pas d’avoir lu. Si Casey Watson en a écrit d’autres, j’aimeras les livres également. Evidemment ce live m’a touché puisque je suis moi-même éducatrice, et certaines choses m’ont beaucoup parlé.
Cependant, l’histoire peut être dure à lire, alors je ne le conseille pas à tout le monde, tout comme les livres de Toni Maguire.

 » Quand ça m’arrive, j’essaie de visualiser mon esprit comme une grande armoire, et toutes mes pensées confuses sont comme une pile de linge en désordre. Un peu comme le vrai linge dans ta chambre, que tu laisses traîner un peu partout. Ce qu’il faut faire avec ce linge, c’est le ranger. Il faut donc faire la même chose avec tes pensées. Tu les prends une par une – une horrible pensée après l’autre – et tu les secoues bien. Tu les défroisses, tu les regardes à la lumière du jour pour vérifier qu’il ne reste pas de plis, et là, tu peux les plier et les ranger. Enfouis-les bien au fond de ton armoire, mais proprement. « 

Vous l’avez vous ? Il vous tente ?

Publicités

3 commentaires sur « [Avis] L’enfant que personne n’aimait – C Watson »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s