[Avis] Elles sont parties pour le nord – Patrick Lecomte

Elles sont parties pour le nord par Lecomte

Note: 7/10
Pages: 288 pages
Edition: Préludes

synopsis

1917. Wilma, onze ans, se réveille par un matin d’hiver glacial dans la cabane qu’elle habite avec son père, trappeur dans le Grand Nord canadien. De retour d’une expédition en ville, il lui rapporte un cadeau : un livre finement illustré, Le Merveilleux Voyage de Nils Holgersson à travers la Suède. C’est là, dans ces pages, qu’elle rencontre Akka, l’oie sauvage. Cette lecture va bouleverser à jamais la vie simple et rude de la jeune fi lle, qui se lance dans un combat héroïque pour la sauvegarde du plus grand oiseau migrateur d’Amérique du Nord.
Un premier roman intense et inspirant qui tisse les destins croisés d’une jeune femme passionnée et d’un oiseau mythique. Un récit envoûtant, promesse d’évasion, où la poésie de la nature rencontre la magie de l’écriture.

mon avis

J’ai découvert ce livre via les réseaux sociaux et les retours étaient assez bon alors j’ai eu envie de le découvrir à mon tour! Je n’avais pas lu de chronique, ni lu le résumé donc je me suis lancée à l’aveugle, séduite par la couverture.

Dans cette histoire, nous partons à la rencontre de Wilma, qui est une enfant au début du livre. On suit son évolution au fil des pages. C’est une enfant assez sauvage, qui vit avec son père, loin de tout mais proche de la nature et surtout des animaux. Dès l’enfance, elle est fascinée par les oiseaux, et cette passion va la suivre toute sa vie.

Je n’ai pas trouvé le personnage de Wilma attachant, ce qui m’a un peu déçue. Par contre j’ai adoré sa relation avec la nature, la construction de sa vie autour de cette passion dévorante. Au fil de l’histoire, nous voyons Wilma devenir une adolescente, puis une femme. Elle est déterminée et courageuse. Je suis admirative de son caractère, et de la volonté qu’elle a pour réaliser des rêves. Ça m’a rappelé mes rêves d’enfant qui n’ont pas vu le jour, peut-être qu’avec un caractère comme le sien, j’aurais pu y parvenir. Ça m’a rendue un peu nostalgique, au final.

Les descriptions des paysages sont excellentes, j’ai pu les imaginer sans aucun soucis, grâce à cette histoire j’ai pu voyagé depuis chez moi. Et j’en remercie l’auteur. Je n’apprécie pas particulièrement les oiseaux, en fait je pourrais presque dire que j’en ai peur. Alors même si je suis touchée par la cause des animaux en voie de disparition, les parties parlant du sort des oiseaux, ne m’ont pas spécialement touchée. Mais c’est très personnel.

J’ai adoré les personnages de Joe l’indien et de Akka l’oie sauvage. Les relations sont très belles et pleines de poésie.

C’est une jolie histoire, dépaysante, que je recommande.

Publicités

4 commentaires sur « [Avis] Elles sont parties pour le nord – Patrick Lecomte »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s