[Avis] Terreur de jeunesse – David Vallat

Couverture Terreur de jeunesse
Pages: 240 pages
Edition: Calmann- Lévy

synopsis
1995, David Vallat, 23 ans, est arrêté. Impliqué dans les réseaux du GIA qui terrorisent alors la France, le djihadiste a longtemps côtoyé Khaled Kelkal, Ali Touchent ou encore Boualem Bensaïd. Derrière les barreaux, il ouvre les yeux.

Aujourd’hui, David Vallat témoigne des mécanismes qui poussent un jeune à s’engager dans le djihad. Déterminé à lutter contre les dérives religieuses, il décortique, dans ce livre citoyen, les rouages de l’embrigadement et propose des pistes vers un processus de déradicalisation. David Vallat pensait vivre caché mais les attentats de Charlie Hebdo et ceux du 13-Novembre ont changé la donne.

mon avisJ’ai pu lire ce livre grâce à la platerforme Netgalley, et à Calmann-Levy qui a accepté ma demande de lecture. Le thème est difficile et lourd, mais j’avais envie d’en savoir plus. Tenter de comprendre, si comprendre est possible.

David Vallat, raconte son parcours, de l’adolescence à l’âge adulte. De la petite délinquance à l’embrigadement. Depuis ce parcours et la fin de sa peine de prison, David à repris une vie « normale » et il ne souhaitait pas revenir sur ce passé douloureux, mais les derniers évenements l’ont poussé à s’exprimer. Dans l’espoir que son témoignage puisse aider à comprendre les rouages de la radicalisation.

Dès les premières pages, j’ai été prise aux tripes, pourtant ce n’est pas la première fois que je lis sur ce thème. Mais c’est un témoignage, tout est véridique, et ça rajoute de l’angoisse supplémentaire. Petit à petit, j’ai l’impression de mieux comprendre comment il est possible de quitter sa vie, pour partir en guerre. David décrit très bien tout le processus, ça prend du temps, et tout est terriblement bien organisé, pensé. J’ai à la fois l’impression de comprendre, et en même temps je ne cesse de me dire, comment c’est possible ? Et quand je pose le livre, j’y réfléchi encore.

Cette lecture m’a tourmentée, et me tourmente encore. Vraiment ça me retourne le cerveau, je n’arrête pas d’y penser. J’ai cette envie de comprendre, mais cette impression que ce n’est pas compréhensible. Je ne sais même pas si c’est clair, ce que j’essaie de vous dire.

Il y a un point très important, tout le témoignage est ponctué de notes positives, concernant la possibilité de sortir de cette boucle infernale, et ça redonne de l’espoir.

Je n’ai pas mis de note, car parfois c’est impossible. Au vu du thème, il n’y a pas de « j’aime « ou de « je n’aime pas », possible.

Publicités

6 commentaires sur « [Avis] Terreur de jeunesse – David Vallat »

  1. Tu as été bien courageuse de te lancer dans une telle lecture. C’est vrai qu’il est essentiel de comprendre ce triste phénomène à travers les témoignages, mais moi je crains que cette lecture me mette le moral à zéro. Merci en tout cas d’avoir partagé ton avis sur cette lecture qui devait être très intéressante.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s