Everything, everything – Nicola Yoon

 

368 pages
Bayard Editions
Avril 2016

 

 

synopsis2
Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

avis3
La sortie imminente du film m’a convaincue à sortir le livre de ma PAL, et je ne regrette pas ! Je l’ai eu à Noël, et je l’avais choisi en fonction des avis que j’avais pu croiser sur le net, autant dire que les 3/4 sont positifs. Et mon avis ne dérogera pas à la règle.

Pour commencer, vous avez vu cette couverture ? C’est vraiment une bombe !

A la lecture du résumé, je m’attendais à une histoire dans le même style que « Nos étoiles contraires » que j’avais beaucoup aimé, sans que ce soit pour autant un coup de coeur. Mais au final, je trouve que c’est très différent. Evidemment, on retrouve les deux ados qui tombent amoureux, mais le thème de la maladie est très différent et exploiter d’une autre manière. Toutes les découvertes de Maddy rendent le récit fort et intense!

Les personnages sont hyper attachants. Sérieux! Maddy et Olly sont irresistibles, leur histoire est vraiment touchante. Un vrai bonbon à dévorer. J’ai aimé leur façon de communiquer, j’ai trouvé que c’était innovant, je n’ai pas souvenir d’avoir croiser cette idée dans un autre livre. Maddy et Olly sont réalistes, imparfaits et

Bon, si je n’avas pas regardé la bande annonce alors que je n’étais qu’à la moitié du livre, je suppose qu’il aurait été un coup de coeur. Mais la bande annonce m’a spoilée une bonne partie de l’histoire. Malgré celà j’ai été absorbée par l’histoire, les pages défilaient toutes seules. J’ai eu du mal à reposer mon livre, avant de l’avoir terminer.

Concernant la forme, j’ai beaucoup aimé la façon dont le livre est construit, avec des dessins de Maddy et d’autres petites choses très sympa à découvrir. Ca rend le récit vraiment attractif, c’est une super idée.

Je trouve que le travail de traduction est très bon. J’espère avoir l’occasion de découvrir d’autres livres de Nicola Yoon.

En bref,  une excellente lecture!

4 coeur

Publicités

9 commentaires sur « Everything, everything – Nicola Yoon »

  1. J’ai trouvé que c’était un super livre pour le public ciblé mais j’ai été déçue un peu du manque de développement du côté « enfant-bulle »! Sinon, j’ai trouvé l’histoire touchante et la plus de l’auteur est super, on le dévore !!!
    Emeline

    Aimé par 1 personne

      1. C’est vrai que niveau résumé, on en apprend peur sur la quatrième de couverture ! Moi non plus je ne savais pas trop à quoi m’attendre et j’avais lu quelques critiques élogieuses – c’est ce qui m’a convaincue de me le procurer. En plus je trouve la couv vraiment très belle et intrigante surtout vu le titre du livre. C’est une belle découverte 🙂

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s