[Avis] La sonate oubliée – Christiana Moreau

Couverture La sonate oubliée


256 pages
Préludes Editions
4 Janvier 2017

synopsis2Deux jeunes filles réunies à travers les siècles.
Deux coeurs passionnés de musique de liberté.
Une ville, Venise, jadis et aujourd’hui.
À 17 ans, Lionella, d’origine italienne, ne vit que pour le violoncelle, ce qui la distingue des autres adolescents de Seraing, la petite ville où elle habite en Belgique. Elle peine toutefois à trouver le morceau qui la démarquerait au prochain grand concours Arpèges. Jusqu’au jour où son meilleur ami lui apporte un coffret en métal, déniché dans une brocante.
Lionella y découvre un journal intime, une médaille coupée et… une partition pour violoncelle qui ressemble étrangement à une sonate de Vivaldi.
Elle plonge alors dans le destin d’Ada, jeune orpheline du XVIIIe siècle, pensionnaire de l’Ospedale della Pietà, à Venise, dans lequel « le prêtre roux », Antonio Vivaldi, enseignait la musique à ces âmes dévouées.

avis3
Tout d’abord, je remercie les Editions Préludes pour cet envoi, j’étais plus que ravie de recevoir ce titre au vue des chroniques hyper positives que j’avais pu voir passer ! De plus, j’ai déja lu plusieurs livres de chez Préludes, notamment Les mots entre mes mains de G Glasfurd que j’avais adoré.

Ce que j’ai aimé dans ce livre, c’est le mélange d’historique et de contemporain. Avec le journal intime que lit Lionella, on fait des bons dans le passé qui sont très intéréssant. L’histoire d’Ada m’a passionnée, de par son histoire d’enfance, mais aussi son quotidien auprès de Vivaldi et surtout les passages avec son admirateur !

Au niveau des personnages, je les ai trouvé très attachants, vraiment je n’avais pas envie de les quitter. Lionella et Kévin entretienne une relation qui est à la fois touchante et d’une grande beauté, car il y a de grandes différences entre eux, mais j’au eu l’impression que c’était celà qui les rapprochait autant. Les caractères sont très bien travaillés par l’auteur, les personnages ne sont pas clichés, ils ont des personnalités bien à eux, et c’est vraiment agréable.

J’ai vraiment a-do-ré en savoir plus sur Vivaldi et son quotidien, bien que je ne sois pas une fan de musique, et encore moins de classique. Découvrir une personnalité si connue par le biais d’un journal intime, et une idée fantastique. 

Les bons du récit pour passer d’une époque à l’autre sont très bien construits, je ne me suis pas perdue dans le fil de l’histoire. Je ne connais pas l’Italie mais les descriptions étaient tellement précises que j’ai réussi à me faire une image mentale des rues que parcours Ada.

En bref, c’est une histoire très agréable et originale. Des personnages attachants et une bonne dose de musique pour couronner le tout !

5 cdcoeur

Publicités

2 commentaires sur « [Avis] La sonate oubliée – Christiana Moreau »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s