[Avis] Pour que tu sois mienne – Sara Farizan

Pour que tu sois mienne par Farizan

 

280 pages
Milady
20 janvier 2017

synopsis2
Sahar vit à Téhéran. Elle est amoureuse de sa meilleure amie depuis toujours. Pour combler le fossé social qui les sépare, elle travaille dur dans l’espoir de devenir médecin. Le reste du temps, elle prend soin de son père, muré dans le silence depuis la mort de sa femme. Lorsque Sahar apprend les fiançailles de Nasrin, son rêve s’effondre. La cérémonie aura lieu dans trois semaines, sauf si elle trouve une façon d’empêcher ce mariage. Mais en Iran où l’homosexualité est punie par la peine de mort, si elle veut s’unir à une femme, elle n’a d’autre choix que de devenir un homme. Encore faut-il qu’elle accepte de se faire « réparer », et qu’elle entame la métamorphose sans laquelle son union serait jugée contre nature.

avis3
J’ai découvert ce livre grâce à BettieRoseBooks qui en avait fait une très belle chronique, alors quand je l’ai croisé en magasin, je l’ai pris !

Je n’avais encore jamais lu de livre parlant de transexualité, et d’homosexualité dans un pays où s’est interdit. C’est la toute première fois, et je vous avoue que j’ai envie d’en savoir plus.

C’est donc l’histoire de deux femmes qui s’aiment depuis leur enfance. Aux yeux des autres, elles sont « meilleures amies » mais en cachette, elles sont bien plus que cela. Dans un pays où l’homosexualité est punie par la loi, comment peuvent elles faire pour s’aimer sans se cacher ? Pourquoi devraient-elles avoir « honte » d’aimer ? de s’aimer ? L’amour n’est il pas un sentiement pur, qui ne devrait pas avoir de « sexe » ?

J’ai été très touchée par le personnage de Sahar, j’ai aimé sa force de caractère, sa détermination, sa douceur et sa pureté d’âme. C’est un personnage extraordinaire. Elle n’est pas parfaite, elle n’est pas lisse. Justement, elle est tout à fair réelle.

Nasrin est très différente, j’ai eu plus de mal avec elle. Je l’ai trouvé très égocentrique, faisant sans cesse passer son bonheur avant Sahar. J’ai eu quelques fois, un doute à propos de ses sentiments envers Sahar. J’ai eu l’impression qu’elle avait utilisé Sahar comme un passe-temps et qu’elle n’état pas sincère avec elle. C’est un personnage qui m’a déplu par son caractère, mais en même temps, elle est très intéréssante car elle tente de se démarquer tout en respectant les traditions de sa famille et de son pays.

J’ai adoré le cousin de Sahar qui est très marrant, et aussi un véritable soutien pour elle. Il vit sa vie, au jour le jour, comme il en a envie, sans se préoccuper des interdits. Pour moi, c’est un personne fort de l’histoire. Il joue un rôle très important.

Comme le roman est cours, j’ai peut-être un peu manqué de références historiques, de descriptions du contexte de vie des personnages. C’est le sentiment que j’ai après coup, mais durant la lecture, cela ne m’a pas dérangée. J’étais tellement happée par l’histoire et les personnages que je n’ai pas vu le temps défiler.

Le seul hic pour moi, c’est la fin. Je l’ai trouvé un peu trop rapide, j’aurais eu besoin de quelques pages de plus, pour que la fin soit plus installée. Clairement, je n’étais pas prête pour cette fin. Et je crois que le « hic’ vient surtout de là, je n’avais pas envie de finir le livre.

En bref, j’ai adoré cette lecture pleine d’amour et de détermination. C’est une histoire forte, que je recommande !

4 coeur

Publicités

8 commentaires sur « [Avis] Pour que tu sois mienne – Sara Farizan »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s