[Avis] Là où tu iras, j’irai – Marie Vareille

 

378 pages
Mazarine
15 Mars 2017

synopsis2
Isabelle a 32 ans, un chihuahua nain prénommé Woody-Allen et une carrière d’actrice comparable à celle du Titanic : prometteuse en théorie, catastrophique en pratique.
Le jour où elle refuse la demande en mariage de l’homme qu’elle aime, sous prétexte qu’elle ne veut pas d’enfant, elle se retrouve à la rue, avec pour toute fortune vingt-quatre euros sur son compte en banque. Elle est alors forcée d’accepter le seul travail qu’on lui propose : utiliser ses talents de comédienne pour séduire Jan Kozlowski, un jeune veuf sur le point de se remarier.
La voilà donc partie en Italie, dans la maison de vacances de la richissime et déjantée famille Kozlowski. Seule ombre aux deux semaines de dolce vita qui se profilent : pour exécuter en toute discrétion sa mission « séduction », Isabelle devra jouer le rôle de l’irréprochable nanny anglaise de Nicolas, 8 ans, qui n’a pas prononcé un seul mot depuis la mort de sa mère cinq ans plus tôt. Isabelle est bien loin d’imaginer à quel point cette rencontre improbable avec ce petit garçon blessé par la vie va bouleverser sa vision du monde.

avis3
Tout d’abord, je remercie la maison d’édition Mazarine pour l’envoi de ce livre. C’est toujours un plaisir de pouvoir lire des romans venant de cette ME que j’aime beaucoup. Il y a régulièrement des livres feel good, et c’est tout à fait ce que j’aime !

On part à la rencontre d’Isabelle, qui est clairement une actrice râtée. C’est une trentenaire qui vit encore avec ses rêves d’enfants et qui a du mal à accepter qu’ils ne se réaliseront jamais. Elle m’a fait l’impression d’être une enfant coincée dans un corps d’adulte. Et j’avoue que je me sens un peu comme ça parfois.Ma part d’enfant prend beaucoup de place, et je ne souhaite pas la perdre. autant vous dire que j’ai pu facilement m’identifier à elle. C’est un personnage à la fois attachant, amusant mais aussi un peu agaçant. J’entends par là que j’ai eu plusieurs fois envie de la secouer !

La famille pour qui Isabelle part « travailler » est un sacré phénomène, entre l’ado youtubeuse, l’ado geek et le petit dernier devenu « muet », autant vous dire que ça fait des étincelles ! Dit comme ça, les enfants ont l’air assez clichés, mais en fait j’ai trouvé que c’était une vision réaliste et très humoristique de l’adolescence. Entre celle qui est très renfermée, et celle qui a besoin de reconnaissance… Je suis sûre que je ne suis pas la seule à pouvoir m’y retrouver !

Il y a un personnage dont je veux absolument vous parler, il s’agit du petit garçon, Nicolas. Il est devenu muet suite à un drame familial. Ce petit garçon est dans le déni de la réalité et ne comprend pas pourquoi sa famille vole en éclats. La relation qu’il noue, petit à petit, avec Isabelle et très touchante. C’est un petit personnage qui m’a émue.

C’est la première fois que je lis un livre de Marie Vareille, et je suis conquise par sa plume. J’aimerai vraiment lire ses précédents ouvrages !

En bref, un livre qui fait du bien au moral : Humour, émotions et réflexions… un cocktail très plaisant !

4 coeur

Publicités

14 commentaires sur « [Avis] Là où tu iras, j’irai – Marie Vareille »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s