La cité de l’oubli – Sharon Cameron

la cité de l'oubli

Nous sommes faits de nos souvenirs. J’ai lu ces mots chaque jour de mon existence. Aujourd’hui, j’ai décidé qu’ils étaient vrais. Nous sommes ceux que nous avons été. Mes choix d’aujourd’hui seront ma mémoire de demain. Ce sont mes choix qui détermineront celle que je deviendrai. Pas mes souvenir.

avis3
Tous les douze ans, les habitants de Canaan perdent la mémoire, oublient qui ils sont, qui sont leur proches. Pour avoir un maximum d’informations quand ils se réveillent, ils notent énormément de choses dans leur livres : les événements importants, le nom des proches etc. Ce qui n’a pas été mis par écrit est oublié. Il est donc possible de modifier volontairement sa vie, en ne notant pas certains éléments !

Nadia n’est pas comme les autres habitants, elle n’oublie pas. C’est quelque chose qu’elle vit assez mal puisqu’elle n’a personne à qui se confier, et personne avec qui parler des événements puisque personne ne semble s’en souvenir.

J’ai beaucoup aimé Nadia, sa façon de penser, de réfléchir. Malgré qu’elle ait un grand goût du risque, je la trouve réfléchi et très altruiste. Ce qu’elle fait, ce n’est pas pour elle, mais tout d’abord pour ses proches et les habitants. Elle cherche un remède contre l’Oubli, mais bien sûr rien n’est simple et sans danger.

J’ai vite été prise dans les événements et dans les péripéties de Nadia. Vraiment, elle nous embarque avec elle. J’ai eu l’impression d’être complice de ses infractions, et que j’allais être punie pour complicité… Comme quoi, j’étais vraiment à fond dedans !!

Les personnages secondaires sont aussi très intéressants. J’ai aimé les interactions entre Nadia et les autres, malgré qu’elle soit peu bavarde. J’ai surtout apprécié Gray, qui est vif d’esprit et prêt à aider Nadia.

C’est une dystopie assez originale. J’ai retrouvé un peu le plaisir de lecture que j’ai ressenti en lisant le premier tome de Nil. Quelque chose d’innovant et d’addictif.

Il m’a quand même manqué un petit ‘truc’ pour que ce soit un coup de coeur, ceci dit j’ai très envie d’en savoir davantage et de découvrir la suite des aventures de Nadia.

Je remercie les Editions Nathan pour l’envoi de ce livre. 

 

Publicités

4 commentaires sur « La cité de l’oubli – Sharon Cameron »

  1. J’arrête pas de le voir ! Et j’avais beaucoup hésité la dernière fois que je l’avais vu. En tout cas, il donne très envie avec son résumé et ta chronique m’a donné encore plus envie!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s