Avis | Max – Sara Cohen Scali

max

Je suis l’enfant du futur. L’enfant conçu sans amour. Sans Dieu. Sans loi. Sans rien d’autre que la force et la rage.
Heil Hitler !

Je ne sais pas vous, mais moi j’aime beaucoup les romans qui se déroulent pendant la Seconde Guerre Mondiale. Depuis que j’ai étudié cette période à l’école, ça m’intéresse énormément. Plus jeune, j’aimais bien lire des histoires qui se passaient pendant cette période, et où on parlait de nazisme. Puis je me suis lassée, et je me suis tournée vers autre chose. Mais quand je suis tombée sur ce livre à Emmaüs, je n’ai pas hésité une seule seconde à le prendre.

La couverture est explicite, on sait direct de quoi le livre va parler. Nazisme, bébé. Tout de suite, je me suis dit « oh ça sent la création du bébé aryen idéal ! » Et j’avais vu juste.

Max est le premier bébé né dans le cadre du programme Lebensborn : l’idée est de faire naître des bébés aryens parfait, qui feraient des soldats idéals. Des hommes et des femmes sont sélectionnés selon des critères précis, puis associé pour procréer, faire le bébé idéal.

Nous sommes dans la tête de Max, on suit ses réflexions, qui sont parfait vraiment dures, froides, sans pitié. C’est assez déroutant car c’est un enfant, mais il semble dénué de sentiments positifs, et incapable d’éprouver un quelconque sentiment.

J’ai beaucoup aimé les descriptions de « l’orphelinat » où on suit les enfants, les mères et les nourrices. Il n’y a pas une once d’amour dans ce lieu, le but est vraiment de créer des petits soldats. C’est vraiment déstabilisant et étrange. En même temps, ça fait peur car on se dit « cette période a existé ! ». L’ambiance est glaciale.

Même si c’est vraiment hyper intéressant, c’est une lecture difficile et éprouvante. Les relations mères/enfants sont inexistantes, on ne parle pas de père mais juste de géniteur. La procréation se fait souvent dans des conditions atroces, il n’y a pas de place pour le plaisir, l’amour ou la séduction. Le but est de faire un enfant a donné au Führer. Comme une offrande, comme pour se protéger.

L’idée de faire vivre cette histoire en plaçant le lecteur dans la tête de Max est excellente. La plume de l’autrice est efficace. Par contre, le livre est dit à partir de 15 ans, et je trouve ça un peu tôt quand même…

En bref, une lecture glaciale, éprouvante mais vraiment intéressante ! Je recommande !

4 coeursynopsis2
 » 19 avril 1936. Bientôt minuit. Je vais naître dans une minute exactement. Je vais voir le jour le 20 avril. Date anniversaire de notre Führer. Je serai ainsi béni des dieux germaniques et l’on verra en moi le premier-né de la race suprême. La race aryenne. Celle qui désormais régnera en maître sur le monde. Je suis l’enfant du futur. Conçu sans amour. Sans Dieu. Sans Loi. Sans rien d’autre que la force et la rage. Je mordrai au lieu de téter. Je hurlerai au lieu de gazouiller. Je haïrai au lieu d’aimer. Heil Hitler! « 

 

Publicités

5 commentaires sur « Avis | Max – Sara Cohen Scali »

  1. Je l’ai commencé l’année dernière, mais je me suis vite arrêtée, je n’étais pas dans le mood pour ce genre de lecture je pense. Par contre j’adore l’idée donc je l’ai juste mis de côté et je pense le reprendre dès que je me sentirai prête 🙂 Effectivement 15 ans peut-être un peu tôt, après tout dépend aussi de la maturité de l’enfant, c’est à adapter je pense !

    J'aime

    1. Oui tout à fait il faut adapter. Peut être que j’aurais pu le lire plutôt car j’étais déjà dans ce type de lecture marquante. Mais bon ce n’est pas à mettre entre toutes les mains quoi ^^

      Aimé par 1 personne

  2. Personnellement, je n’ai pas de grandes affinités avec les livres sur la seconde guerre mondiale, ni avec la première d’ailleurs. Pourtant, cette lecture me fait envie depuis un moment ! Selon ce que tu en dis, c’est vrai que 15 ans, c’est jeune… Mais n’oublions pas ce que les jeunes de 15 ans ont à porté de main aujourd’hui…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s