Avis | Une fille facile – Louise O’Neill

une fille facile

Quand tu prononces un mot comme celui-ci, tu ne peux plus faire marche arrière. Fais comme s’il ne s’était rien passé. C’est plus simple comme ça. Plus simple pour toi.

J’ai vu plusieurs personnes lire ce livre en VO, les avis et le thème me donnait envie d’en savoir ! Il s’agit de la culture du viol & de la facilité avec laquelle les gens dédramatise cet acte horrible. Je pensais donc avoir à faire à un livre dur et poignant, au vue du thème, j’ai été un peu déçue par rapport à ça.

Je n’ai pas apprécié le personnage d’Emma, mais j’ai eu l’impression que c’était fait exprès ?! Elle est égoïste, prétentieuse et n’a aucun respect pour ses proches. J’ai vraiment détesté son comportement et ses réflexions… Elle sait qu’elle est belle et en joue beaucoup, jusqu’à draguer les copains de ses amies ! Non mais lol !

Puis vient le drame, Emma subit un viol collectif, puis elle est harcelée. Des photos tournent, des moqueries et critiques fusent, des accusations contre elle sont faites. Au yeux des autres, elle est coupable d’avoir séduit les garçons en question. Les gens en viennent à se dire « bah en même temps, elle aimait draguer donc elle a eu ce qu’elle voulait » ; on en revient au « si t’es habillé en jupe, t’étonne pas de te faire violer ». Ça m’a beaucoup fait penser aux remarques que l’on peut subir dans la rue, concernant notre corps et nos habits, comme si on « cherchait » ces comportements malsains parce qu’on porte un débardeur ou une jupe/un short.

Même si j’ai eu du mal avec Emma, j’ai apprécié les réflexions qu’apporte le livre. Quand elle voit le merdier que représente un procès pour ce genre d’accusations, elle pense à retirer sa plainte, elle pense qu’elle va gâcher l’avenir des garçons concernés & surtout elle doute. A force d’entendre des choses atroces, elle en vient à douter de la réalité, de ce qu’elle a vécu. J’ai trouvé ça horrible mais tellement réaliste ! C’est comme le harcèlement moral, à force d’entendre dire que l’on est nulle, grosse, moche, inutile, on finit par y croire et le penser.

J’ai trouvé la fin vraiment rapide, j’aurais aimé avoir encore quelques pages, car ça s’arrête assez brutalement. L’idée du livre est bonne, mais je trouve que l’on reste un peu en surface, comme si on voulait aborder un thème sensible mais sans heurter. Vous voyez ce que je veux dire ?! Ceci dit, c’est la première  fois que je lis un livre qui aborde ce thème, et je suis curieuse d’en découvrir d’autres.

Je recommande tout de même, malgré que ce soit une lecture en demi teinte pour moi.

3 coeur

synopsis3

Emma a dix-huit ans, c’est la plus jolie fille du lycée. En plus d’être belle, elle est pleine d’espoir en l’avenir. Cette nuit-là, il y a une fête, et tous les regards sont braqués sur elle.
Le lendemain matin, ses parents la retrouvent inanimée devant la maison. Elle ne se souvient de rien. Tous les autres sont au courant. Les photographies prises au cours de la soirée circulent sur les réseaux sociaux, dévoilant en détail ce qu’Emma a subi. Les réactions haineuses ne se font pas attendre ; les gens refusent parfois de voir ce qu’ils ont sous les yeux. La vie d’Emma est brisée ? Certains diront qu’elle l’a bien cherché.

 

Publicités

2 commentaires sur « Avis | Une fille facile – Louise O’Neill »

  1. Je crois que le fait que le personnage d’Emma soit insupportable était voulu par l’auteure, peut-être pour amener les lecteurs à penser que c’est bien fait pour elle tout ce qui lui arrive… en tout cas je l’ai ressenti comme ça !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s