Avis | Le malheur du bas – Inès Bayard

le malheur du bas

Au cœur de la nuit, face au mur qu’elle regardait autrefois, bousculée par le plaisir, le malheur du bas lui apparaît telle la revanche du destin sur les vies jugées trop simples.

Ça fait déjà un moment que j’ai terminé cette lecture, mais parfois il faut se laisser du temps avant d’écrire un avis. Le sujet est tellement difficile et poignant, qu’il est difficile d’en parler et de juger l’histoire. 

C’est pour moi un livre qui aborde un sujet ESSENTIEL dont on parle si peu ! Evidemment, c’est difficile, ça prend aux tripes, ça donne envie de crier. Merci Inès Bayard d’avoir écrit ce livre, d’avoir osé parler de viol, d’avoir décrit le calvaire des femmes qui se taisent, d’avoir exprimer les souffrances atroces que cela induit.

Malgré que je trouve le sujet important et que je sois très contente qu’on en parle enfin, ça reste difficile à lire, et ce n’est pas à mettre entre toutes les mains. Sentez vous prêt avant d’attaquer ce genre d’histoire, car vraiment, ça remue, et ce même si vous n’êtes pas directement concerné par le sujet.

C’était difficile de suivre Marie, de la voir sombrer dans cette spirale infernale, sans pouvoir l’aider. Et en même temps, je me disais « Marie, tes choix se comprennent même s’ils me bousculent ». Vous avez déjà ressenti ça ? Avoir le sentiment de comprendre les choix de quelqu’un malgré que ce soit difficile à intégrer ?

Le récit est très bien écrit, j’ai apprécié la plume simple et efficace de l’autrice. Je garde son nom en tête, pour lire ces futures parutions.

Je vous avoue quand même que j’ai été un peu déçue de la fin car j’avais imaginé autre chose, et mon idée me plaisait mieux que la vraie fin ! Mais ça m’arrive souvent ahah

Je ne mets pas de note, car c’est impossible de noter un tel roman. 

synopsis4

« Au coeur de la nuit, face au mur qu’elle regardait autrefois, bousculée par le plaisir, le malheur du bas lui apparaît telle la revanche du destin sur les vies jugées trop simples. »

Dans ce premier roman suffoquant, Inès Bayard dissèque la vie conjugale d’une jeune femme à travers le prisme du viol. Un récit remarquablement dérangeant.

Publicités

7 commentaires sur « Avis | Le malheur du bas – Inès Bayard »

  1. Ton article est hyper intéressant. Personnellement, je pense que ce livre est trop sombre pour moi. En tout cas, je ne me vois pas lire une telle histoire à cette période-ci de l’année

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s