Avis | Né sous une bonne étoile – Aurélie Valognes

nesousunebonneetoile

«  Tout le monde est un génie. Mais si vous jugez un poisson à sa capacité à grimper aux arbres, il passera sa vie entière persuadé qu’il est totalement stupide. »

Et le résumé _

Une bonne surprise ! Au démarrage, j’étais mitigée car le rythme était assez lent et il ne se passait pas grand chose. Puis, il y a eu l’arrivée d’un nouveau personnage et le rythme du récit à changer, un meilleur rythme et de belles réflexions.

J’ai bien accroché avec Gustave et Joséphine qui sont très différents et pourtant si complémentaires. J’ai aimé leur caractère et leur façon d’être. Je suis juste un peu déçue qu’il n’y ait pas eu de mots de mis sur les difficultés de Gustave ni sur les facilités de sa soeur.

On y parle difficultés scolaires et même décrochage. Sauf que le mot de dyslexie n’arrive que vers la fin alors que j’aurais aimé qu’on en parle plus tôt, que l’autrice explique ce que s’est, ce que cela induit car là… le mot tombe un peu comme un cheveu sur la soupe et jamais on explique a Gustave, ce qu’il a, que son cerveau fonctionne différemment… C’est vraiment dommage car l’histoire renferme de beaux messages sur la scolarité, le dépassement de soi.

J’ai bien aimé la plume de l’autrice que je connaissais déjà, puisque j’avais lu Minute, papillon ! que j’avais beaucoup aimé ! Elle a une écriture fluide, douce et efficace.

En bref, une bonne lecture avec de belles réflexions.

avis (4)Et le résumé _(1)

A l’école, il y a les bons élèves modèles… et il y a Gustave.
Depuis son radiateur au fond de la salle, cet éternel rêveur scrute avec curiosité les oiseaux dans la cour ou les aiguilles de la pendule qui prennent un malin plaisir à ralentir chaque jour. Il aimerait rapporter des notes presque parfaites à sa mère, mais ce sont surtout les convocations du directeur qu’il collectionne pendant les cours. Pourtant, Gustave travaille avec acharnement durant tous les soirs. II passe plus de temps sur ses devoirs que la plupart de ses camarades, mais contrairement à Joséphine, sa grande sœur pimbêche et première de classe, cela ne rentre pas dans l’ordre. Pire, certains professeurs commencent à le prendre en grippe et à le croire fainéant.
Parfois, il suffit d’un rien pour qu’une vie bascule du bon côté…

2 réflexions sur “Avis | Né sous une bonne étoile – Aurélie Valognes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s