Avis | Entre chiens et loups – Malorie Blackman

entrechiensetloups

avis gif

Que dire sur ce livre ? Deja, je regrette de l’avoir laisser si longtemps dans ma bibliothèque, ça devait faire 3 ans que je l’avais. J’ai pris une énorme claque avec ce roman, qui m’a clairement ouvert les yeux sur le manque de diversité dans mes lectures. Jusqu’ici, je l’avoue, je ne faisais pas spécialement attention aux auteurs.ices, je n’avais pas conscience de l’importance que ça pouvait avoir. Il est clair que, j’y prêterais attention désormais, et que j’ai vraiment envie de plus de diversité dans mes lectures mais aussi, et surtout, de plus d’auteurs.ices ownvoices (qui parlent de sujets dont ils sont pleinement concernés).

Ce roman est incroyable. Que ce soit par sa construction où les noirs sont les puissants, les riches, les dominants et les blancs sont les pauvres, les opprimés. J’ai honte. J’ai honte de mon cerveau formaté, plusieurs fois je me suis aperçue, qu’inconsciemment, mon cerveau échangeait la couleur de peau des personnages. Je voyais, Sephy blanche et Callum noir. Alors que c’est l’inverse.

Callum vient d’une famille modeste, Sephy d’une famille très aisée. Ils se connaissent depuis l’enfance et sont très proches. Sauf que. En grandissant, la réalité leur revient en pleine face.

J’ai adoré la plume de l’autrice (ou traductrice), que j’ai trouvé percutante mais juste. J’aimerais savoir ce qu’en pense les personnes concernés par ce récit. En tout cas, j’ai été vraiment touchée, bousculée, émue. 

Les livres sont là pour que l’on s’évade mais pas seulement, ils sont aussi là pour nous élever, nous aider à évoluer, à grandir. J’ai ouvert les yeux grâce aux livres, merci à eux. Mais aussi grâce à toutes les personnes qui ont pris la parole, ces derniers temps et qui ont partagé des recommandations livresques, que ce soit d’auteurs.ices ownvoices ou de livre avec de la diversité.

4 gif

résumé gif

Callum m’a regardée. Je ne savais pas, avant cela, à quel point un regard pouvait être physique. Callum m’a caressé les joues, puis sa main a touché mes lèvres et mon nez et mon front. J’ai fermé les yeux et je l’ai senti effleurer mes paupières. Puis ses lèvres ont pris le relais et ont à leur tour exploré mon visage. Nous allions faire durer ce moment.
Le faire durer une éternité. Callum avait raison : nous étions ici et maintenant. C’était tout ce qui comptait. Je me suis laissée aller, prête à suivre Callum partout où il voudrait m’emmener. Au paradis. Ou en enfer.  »

Imaginez un monde. Un monde où tout est noir ou blanc. Où ce qui est noir est riche, puissant et dominant. Où ce qui est blanc est pauvre, opprimé et méprisé. Un monde où les communautés s’affrontent à coups de lois racistes et de bombes.
C’est un monde où Callum et Sephy n’ont pas le droit de s’aimer. Car elle est noire et fille de ministre. Et lui blanc et fils d’un rebelle clandestin…

Et s’ils changeaient ce monde ?

3 réflexions sur “Avis | Entre chiens et loups – Malorie Blackman

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s