[Avis] Pipirate ! – Nico Bally

Happy birthday to you,Virgo the Virgin!(1)
synopsis2
Un lapin pirate !
Des légumes zombies !
Un chat vaudou !
Un ananas maléfique !
Des carottes-sirènes !
Embarquez dans une aventure magique et délirante
avis3
J’avais lu Le Baron Miaou avec mes sœurs, et on avait fait une chronique ensemble. C’était hyper intéressant et amusant de les associer au blog. Elles ont aimé cette expérience, et en redemande souvent !

Autant nous avions adoré Le baron Miaou et ses camarades, que là… ça ne l’a pas vraiment fait. Je crois que les personnages sont un peu trop délirants et loufoques, et du coup nous avons eu du mal à se les imaginer. Certaines blagues ne les ont pas fait rire malgré que ce soit adapté aux enfants. Je suis un peu déçue car j’étais quasiment certaine que nous allions aimé et s’amuser comme pour le précédent livre. Mais ça ne peut pas fonctionner à tout les coups.

La taille du livre est vraiment bien, c’est tout à fait adapté à des jeunes lecteurs. Au delà de 100 pages, ça peut devenir un peu long pour eux, et surtout faire peur visuellement lorsqu’ils ont le livre en main. Pour ce point, ce livre est vraiment top. J’ai aimé le jeux de polices d’écritures lorsqu’un personnage est mis en avant, ça aide le lecteur à s’imprégner de l’histoire.

Malgré que nous n’ayons pas trop accroché avec cette lecture, je tiens à dire que l’histoire est pleine de tendresse et que l’écriture de l’auteur est fluide et variée. Totalement en adéquation avec les besoins des jeunes lecteurs.

En bref, un flop pour nous ! Mais vu le nombre d’avis positifs, je ne doute pas que ce livre puisse trouver son lot de lecteurs 🙂
3 coeur

[Avis] Les Orphelins de Windrasor T1 – Paul Clément

Happy birthday to you,Virgo the Virgin!synopsis2
À Windrasor, l’un des orphelinats les plus prestigieux du duché de Morenvagk, le sort des pensionnaires semble joué d’avance. Une adoption peu probable ou un envoi au front, synonyme de mort certaine au service d’une guerre dont plus personne ne semble se souvenir des raisons, sont leurs seules perspectives d’avenir.
Dans ce monde qui a perdu la tête, prisonniers du plateau imprenable sur lequel s’élève le célèbre orphelinat, Spinello et ses amis ne savent pourtant pas que le destin a prévu bien d’autres choses pour eux.
Toutes les grandes aventures ont un point de départ, parfois perdu au milieu de l’immensité d’une forêt entourant un bien étrange établissement.
avis3

Je suis inscrite depuis plusieurs mois sur la plateforme Simplement.pro qui met en relation des auteurs auto édités (principalement) et des lecteurs/blogueurs (principalement). Cela permet de demander un accès à certains livres, tout comme les auteurs peuvent proposer leurs histoires à certains lecteurs de leur choix. C’est un concept très bien pensé. Grâce à ce site j’ai déjà pu découvrir plusieurs livres, dont celui de Paul Clément qui m’avait été proposé par l’auteur lui-même.

J’avais accepté sans lire le résumé, le titre parlant d’orphelins suffisait pour me convaincre de le lire. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, et j’ai été agréablement surprise. L’histoire ne ressemble à rien que j’ai déjà pu lire. L’ensemble est vraiment original et novateur.

L’ambiance est assez sombre et oppressante, on ressent sans mal les angoisses des Orphelins vivant à Windrasor. L’environnement qui les accueille est tout sauf chaleureux, c’est froid, sombre et assez effrayant. Les descriptions m’ont beaucoup aidé pour m’imaginer les lieux, et m’imprégner de l’histoire.

J’ai adoré les personnages ! Que ce soit Spinello, Iphis ou encore Placide. Ils sont tous uniques et attachants. J’ai beaucoup apprécié les liens forts qui existent entre Spinello et sa bande, ils se soutiennent dans les galères comme dans les bêtises. Il y a aussi des personnages que j’ai aimé détester comme le gardien absolument ignoble et d’une méchanceté sans nom, et la famille d’aristo vraiment désagréable et qui transpire la malveillance.

J’avais tellement envie de sortir ces enfants et adolescents de cette galère. Si seulement j’avais pu entrer dans l’histoire et changer les choses ! J’avais tellement mal au cœur de les savoir dans ce lieu effroyable entourés d’adultes détestables… Mais heureusement, ils ne sont pas sans ressources pour faire face à tout ça !

En bref, ce fut une lecture vraiment agréable et d’un style totalement nouveau. Je pense lire la suite, pour en savoir davantage sur cet univers et retrouver les personnages. Je recommande à 100% !

4 coeur

[Avis] Forbidden – Tabitha Suzuma

forbidden
synopsis2
Maya et Lochan ne sont pas des adolescents comme les autres. Élevés par une mère alcoolique et instable, ils sont livrés à eux-mêmes et n’ont d’autre choix que d’élever seuls le reste de la fratrie. Forcés de devenir adultes plus tôt que prévu, ils se soutiennent dans l’adversité et finissent par tomber amoureux. Lochan se sent seul au monde, et Maya est la seule à pouvoir le comprendre. Conscient de la monstruosité de cet amour, Lochan est prêt à tout pour bâillonner le désir et les sentiments que sa sœur lui inspire. Mais comment résister alors que Maya a besoin de lui autant qu’il a besoin d’elle ?
Est-ce un crime de s’aimer si fort ?
avis3
Je voue avoue qu’il s’agit d’une lecture totalement influencée par les réseaux sociaux. C’est un livre que l’on voit souvent passer, avec des thématiques abordées, qui secouent.

Il fallait que je le lise. Vous savez que j’aime les livres avec des sujets forts, des thématiques parfois tabou. Mais alors là, on dépasse tout ce que j’ai pu lire depuis toujours. Le thème de l’inceste, est un sujet que je n’ai jamais croisé dans un livre. C’est un sujet qui fait beaucoup réfléchir, par le côté ‘illégal » de la relation, et l’aspect malaisant que cela peut avoir.

Le sujet est très bien traité. L’auteur n’essaie pas du tout de « dédramatiser » ou de « légaliser » l’inceste. Au contraire, les personnages savent que c’est interdit, et verbalisent eux-même que ce n’est pas « normal ». Mais en réalité, dans leur vie, qu’est-ce qui est normal ?

Est-ce normal d’avoir deux parents presque invisible ? Est-ce normal d’assumer le rôle parental auprès de sa fratrie ? Est-ce normal que des enfants soient ainsi livré à eux-même ? Au-delà de la question de l’inceste, l’auteur soulève d’autres problématiques qui font réfléchir presque tout autant. 

Maya et Lochan sont des adolescents extrêmement attachants, vrais et bouleversant. J’ai aimé les suivre du début à la fin. Ils dégagent quelque chose de très puissant, qui m’a vraiment pris aux tripes. Je ne voulais pas les quitter. Il m’a fallut plusieurs jours pour lire les derniers 10% du livre, car je ne voulais pas affronter la fin, et les abandonner à leur sort. Mais il est vrai que leur relation m’a parfois mise mal à l’aise. 

Oui leur relation n’est pas « saine ». Mais en même temps, qu’y a t il de sain dans leur vie ? Ils sont placés dans un rôle de parents depuis des années. Ils renvoient une image de couple parental à leur fratrie, avec toute la gestion de la maison et des enfants. Je ne dis pas que cela peut « excuser » leur amour, mais pour moi, celà permet de comprendre comment tout cela à pu naître entre eux. Je les ai vu comme deux adolescents perdus dans cette vie qui n’est pas la leur, et dans ce rôle de parents qu’ils ne devraient pas endosser. 

Bref, c’est une histoire qui m’a complétement chamboulée, remuée, bouleversée. Maya et Lochan m’ont fait ressentir un milliard d’émotions, et je remercie l’auteur pour ça. Ce n’est pas une histoire facile à lire, il faut se sentir prêt à affronter ce genre de sujet.

4 coeur

[Avis] My escort love 1 – Laura S Wild

myescortlove1
synopsis2
Constance Pradel est jolie, un peu timide, passionnée de dessin ; mais elle est aussi mal dans sa peau et entretient une relation compliquée avec son père. Et elle est surtout… vierge. Complexée par cette situation et poussée par Sophia, sa fidèle et déjantée meilleure amie, elle décide de faire appel à un escort boy pour y remédier. C’est ainsi que le ténébreux Noah entre dans sa vie… Et s’il ne lui faisait pas seulement découvrir les plaisirs de la chair, mais aussi les émois de l’amour ?

avis3
A l’occasion de la sortie du second tome, et de la version poche du 1, je me suis lancée dans cette lecture. Autant vous dire que les avis sur cette romance sont vraiment bons, et que le mien ne va pas déroger à la régle !

J’ai beaucoup accroché aux personnages. Surtout Constance, son caractère et sa façon d’être m’ont vraiment fait écho. Je me suis beaucoup retrouvée en elle, j’ai aussi pu revivre des moments difficiles, lorsqu’elle subit des critiques quotidiennes venant de proches. J’ai trouvé son personnage vraiment bien travaillé, elle est très réaliste, attachante et émouvante. Je ne pense pas être la seule à m’être facilement identifiée à elle.

Vient le tour de Noah, je dirais qu’il a tout les critères d’un Book Boy Friend. Sauf son métier, évidemment. Il est séduisant, attentionné, doux, intelligent… et plus encore ! Comment y résister ? Je vous avoue sans honte, qu’il m’a vraiment fait craquer !

Sophia, la meilleure amie de Constance est vraiment hilarante. Je trouve que ce rôle de « meilleure amie hyper drôle », on le retrouve fréquemment dans les romances.

Même si l’histoire m’a captivée du début à la fin, il y a quand même quelques bémols à l’histoire, notamment sur la rapidité de la relation, et les changements qui l’accompagne. J’ai trouvé que c’était un peu précipité, et j’aurais aimé plus de pages sur ce début de relation, sur la séduction, le rapprochement etc. Mais je vous avoue que j’étais tellement à fond, que ce sont des remarques qui me sont venues une fois le livre terminé.

C’est une romance vraiment bien construite, avec des personnages attachants, auxquels il est facile de s’identifer. Malgré les clichés que l’on peut retrouver, c’est frais, doux et addictif !

Autant vous le dire de suite, j’ai la suite dans ma PAL, et je pense qu’elle n’y restera pas longtemps ! Si vous cherchez une belle romance pour l’été, je pense que le couple Nohance est idéal 😉

— La peur n’évite pas le danger, jolie Constance. En ayant peur, tu te freines. Et qu’est-ce que tu gagneras à t’empêcher de vivre ta vie, si ce n’est de regarder les années passer en ayant conscience que tu es en train de les gâcher ? Un jour tu te réveilleras en réalisant, trop tard, que tu as laissé passer ta chance. Les remords et les regrets tuent, Constance. Tu n’as pas le droit de te réfugier derrière la fatalité pour justifier ton manque de courage.

4 coeur

[Avis] Iliot – Baptiste Piriou

iliot
synopsis2
En 1434, vivait un magicien nommé Luoj. Celui-ci, fatigué par la cruauté des hommes envers les siens, décida de concevoir un monde où les magiciens pourraient vivre en paix.

De nos jours, Iliot, jeune parisien de 15 ans dont la vie est des plus banales, découvre un étrange livre à la bibliothèque. Son titre : « Le pays des ténèbres ». Sur la première page, une incantation… Pensant avoir affaire à un livre de magie, il tourne la page pour s’apercevoir… qu’il n’y a rien. Les pages sont blanches ! Mais Iliot est loin de se douter que de ce livre dépendra son futur.
avis3
Iliot est un jeune garçon ayant une vie assez basique, en banlieue parisienne, avec sa famille. Le climat familial n’est pas au beau fixe, et on peut dire qu’il a très envie d’une vie meilleure, plus paisible.

J’ai adoré le personne d’Iliot, sa curiosité, sa soif de découverte. Son innocence encore présente, aussi. On dit parfois que la curiosité est un vilain défaut, mais pour Iliot, elle lui donnera l’opportunité de découvrir un monde extraordinaire, dans lequel il a toute sa place. Même si j’ai aimé son personnage, je n’ai pas vraiment ressenti d’émotions à son égard, je suis restée assez froide à la lecture.

Même si j’ai aimé la découverte de cet univers magique, j’ai eu du mal à me plonger dans l’histoire. En effet, je suis restée comme spectactrice de l’histoire, je ne suis pas rentrée dedans au point d’avoir le sentiment de la vivre de l’intérieur. Je suis restée très à l’écart, et j’ai eu du mal à m’attacher aux personnages.

Je pense que je lirais la suite avec plaisir, car le style de l’auteur aura certainement gagné en maturité. Peut être que les sentiments seront plus présents, et qu’il sera plus facile pour le lecture de s’identifier aux personnages, et de rentrer à fond dans l’histoire.

3 coeur

[Avis] Cry for help – Liam Fost

cryforhelp
synopsis2

Nouvelle ville, nouvelle école, nouveaux amis, Alice n’a jamais eu peur du changement.
Avec son caractère bien trempé, cette adolescente n’a pas sa langue dans sa poche.
Mais lorsqu’elle apprend que dans son nouveau lycée, une étudiante disparue deux ans plus tôt lui ressemblait trait pour trait, Alice n’est plus si sûre d’elle. Elle devra faire face aux interrogations et aux regards des autres. Aidée par son nouvel ami, Alex, elle décide de découvrir le mysterieux lien qu’elle partage avec la jeune disparue.
Mais cette enquête pourrait bien la mener tout droit dans la gueule du loup. Elle aura beau appeler à l’aide, sera-t-elle entendue ?

avis3
C’est une histoire assez proche de l’univers de Pretty Little Liars, et je vous avoue que c’est ce qui m’a séduite. J’ai aimé l’importance donné à l’amitié et aux nouvelles rencontres. Tout ce côté enquête et mystère à résoudre m’a totalement happée. J’avais envie d’en savoir plus sur cette disparition et cette ressemblance étonnante, effrayante.

Alice est une ado de 16 ans, avec une vie plutôt basique, jusqu’à ce qu’elle déménage et arrive dans son nouveau lycée. A partir de là, les mystères s’installent, les amitiés démarrent mais les recherches d’indices aussi. Comment expliquer cette ressemblance ? Où est passé cette jeune fille ?

Je n’ai pas accroché à touts les personnages. Certains sont vraiment agaçants et sans intérêts. Jusqu’au 3/4 du livre, je trouvais que les personnages secondaires étaient peu recherché au niveau de leur construction identitaire, et quon y retrouvait les clichés des mecs beaux mais complétement idiots, des cheerleaders idiotes mais sexy… Bof bof. Dans la dernière partie, les personnes ont beaucoup évolué, et j’ai été vraiment surprise par la tournure que prend l’histoire. C’est vraiment bluffant !

J’ai énormement apprécié, les personnes proche d’Alice. Comme son père et Alex, par exemple. Mais d’autres personnages qui gravitent dans cette histoire m’ont plu.

J’ai vraiment adoré l’intrigue qui a su me tenir en haleine jusqu’au bout. Je n’ai pas vu passé les 520 pages, mais c’est vrai que la lecture numérique aide, puisqu’on a pas la brique en main 😉 En tout cas, j’espère vraiment qu’il sortira en version papier, car l’histoire vaut vraiment le détour.

Le suspens est puissant, mais à la fois pas trop lourd. Je dirais que c’est un thriller assez light, ce qui est parfait pour les personnes, qui comme moi, apprécie les intrigues mais sans que l’ambiance soit trop angoisse. On est dans un juste milieu parfait !

Ce n’est pas un coup de coeur, mais une très bonne lecture que je trouve idéale pour l’été. De la détente, de l’amitié, et un peu de mystère !
4 coeur

[Avis] Jamais plus – Colleen Hoover

jamaisplus
synopsis2
Lily Blossom Bloom n’a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu’elle trouve soumise, mais elle a su s’en sortir dans la vie et est à l’aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Lyle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu’elle l’est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n’est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu’elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ?
avis3
Dès la sortie de Jamais plus, il fallait que je l’achète, tout simplement car c’est le nouveau Colleen Hoover, et que j’aime beaucoup cet auteure. En plus, les premiers avis qui sont sortis, étaient très positifs et nous promettait un roman grandiose.

Je vous avoue que je ne sais pas trop quoi en penser. J’ai aimé. J’ai pleuré toute les larmes de mon corps. Je me suis attachée aux personnages de toute mon âme. La preuve est que j’ai lu les 400 pages, en quelques heures seulement. Je ne pouvais plus le lâcher, je ne voulais pas quitter Lily surtout. Ne pas l’abandonner .Je suis tombée amoureuse en même temps que Lily, je suis tombée tout court aussi. J’ai pleuré comme si j’étais elle, j’ai ris aussi.

L’histoire est forte, puissante mais aussi dérangeante. Elle bouscule nos manières de penser, notre façon de voir les choses. Elle pousse à la remise en questions. Que ferais-je dans cette situation ? Qui sommes-nous pour juger les autres ?

Evidemment, je ne vous parle pas des thèmes abordés, car il faut le découvrir par vous même. Je trouve, le résumé est bien écrit, il donne envie d’en savoir plus mais sans en dire de trop.

Je le recommande à 100%, mais je précise qu’il faut se sentir prêt à être confronté à des thèmes puissants, qui peuvent heurter. Ce n’est pas un coup de coeur pour moi, car j’ai été très mal à l’aise durant ma lecture. Mais en tout cas, je trouve l’histoire très bien menée.

« Tous les humains font des erreurs. Ce qui détermine la personnalité de quelqu’un, ce n’est pas les erreurs qu’il commet. C’est ce qu’ils font de ces erreurs, en en tirant des leçons au lieu des les utiliser comme excuse. »

4 coeur