Blabla | Ces livres dont on ne parle pas assez !

livres ador&s
Salut tout le monde ! Dernièrement, Tatiana a posté un article sur les livres qu’elle a adoré et dont on ne parle pas beaucoup. C’est une super idée, ça permet de découvrir de belles perles, et de sortir un peu de ces livres que l’on voit partout.
J’aime bien lire les nouveautés, mais j’apprécie aussi découvrir de petites perles moins connues et qui mériteraient d’être aussi sous le feu des rampes !

Allez hop ! Je vous mets mon avis en quelques mots, ainsi que le lien vers ma chronique, vous pourrez voir l’avis complet et le résumé si ça vous tente !


Rester fort

Témoignage fort et émouvant sur le harcèlement scolaire et le suicide. Nous avons les mots des proches d’Emilie qui n’avaient rien vu venir. Malgré l’incompréhension, la culpabilité, le sentiment d’impuissance, ils aiment Emilie au delà de tout.

Mon en bref : C’est un livre à lire ABSOLUMENT ! J’aimerais qu’il soit disponible dans les CDI, et qu’on puisse en parler en classe. C’est un livre important, avec un message qui doit être porter haut et fort.
ma chronique


Pour que tu sois mienne par Farizan

C’est l’histoire de deux femmes qui s’aiment depuis leur enfance. Aux yeux des autres, elles sont « meilleures amies » mais en cachette, elles sont bien plus que cela. Dans un pays où l’homosexualité est punie par la loi, comment peuvent elles faire pour s’aimer sans se cacher ? Pourquoi devraient-elles avoir « honte » d’aimer ? de s’aimer ? L’amour n’est il pas un sentiment pur, qui ne devrait pas avoir de « sexe » ?
ma chronique  

 

 


Couverture La sonate oubliée

J’ai adoré ce roman qui mêle historique et contemporain. Côté historique, on est plongé dans le quotidien d’Ada qui apprend la musique auprès de Vivaldi. En parallèle, on a une autre histoire dans le présent avec Lionella qui trouve le journal d’Ada. Les deux histoires se mèlent à la perfection !
Les personnages sont attachants, tout est bien décrit, ce livre est un vrai bijou !
ma chronique  

 

 


Une belle romance historique entre Descartes et Helena. Helena est une servante, donc d’une classe sociale bien inférieure à Descartes. Mais il se prend d’affection pour elle et décide de l’instruire. Une femme a t elle autant de capacités d’apprentissages qu’un homme ? A cette époque, la réponse est claire mais lui, voit bien au délà des codes sociaux et des règles conventionnelles. Bref j’ai adoré !
ma chronique 

 

 

 


Couverture Si la lune éclaire nos pas

Un coup de coeur ! On y découvrir le parcours de vie de Fereiba, femme afghane, qui part vers l’Angleterre pour mettre ses enfants à l’abri. On la suit depuis son enfance, on vit donc son adolescence, son mariage, sa vie de femme… tout les moments importants de sa vie. Ainsi que son périple semé d’embûches.
 » Quand je ne pouvais pas poursuivre ma lecture, elle m’occupait pleinement la tête, difficile de laisser cette famille en stand by, comme si leur avenir dépendait de ma lecture.  »
ma chronique 

 


Un témoignage sublimissime d’une maman ayant un enfant autiste. Une belle leçon, une ode à l’amour. Touchant, émouvant et révoltant aussi. Révoltant car c’est un vrai parcours du combattant pour pouvoir avoir les accompagnements nécéssaires. C’est un sujet que je connais bien, de par mon métier, et pourtant ça me touche toujours autant.
ma chronique 

 

Publicités

Blabla |6 comptes insta préférés

compte insta fav
Salut tout les monde !

Aujourd’hui j’ai envie de vous présenter des comptes Instagram que j’adore, ce n’est pas forcément des personnes avec qui j’interagis beaucoup, mais en tout cas, ce sont des comptes dont j’adore les photos !

Evidemment, j’aurais pu en citer encore bien plus, donc je referai peut être d’autres articles du genre, afin de vous présenter d’autres comptes. J’aime bien ce type d’article, ça permet de faire des *découvertes sympathiques, et de procrastiner sur les réseaux sociaux Ahah !

@powlinebowline – Car0le94p@pipandpulp –
@lunabookaddict – @spartan.nyyuuu – @bettierosebooks

null

Affichage de Note photo

N’hésitez pas à me citer des comptes que vous aimez, en commentaire !

Blabla | Bilan 2017

Hello 2018.jpg

Salut les copains ! On se retrouve pour le bilan de cette année 2017. Une année plutôt positive pour moi, j’ai vécu plein de bons moments, j’ai lu des livres géniaux et j’ai passé beaucoup de temps avec mes proches.

J’ai relu mon bilan 2016 dans lesquels je me donnais des objectifs pour 2017. Eh ben ! J’ai atteint mes objectifs ! Bon ok, ils n’avaient rien de sensationnel, mais ça fait plaisir !

Je me suis acheté une vraie bibliothèque, j’ai eu mon diplôme avec une bonne note à mon mémoire (important vu le temps passé dessus), j’ai emménagé avec mon Doudou, je me suis acheté une voiture avec mes premières paies, j’ai trouvé du boulot dans un établissement qui me plait beaucoup. Je suis allée à plusieurs salons du livre dont les Imaginales (Epinal) et le Festival du livre de Colmar !

Evidemment, il y a eu des points plus négatifs, comme l’accident en septembre & l’hospitalisation de ma maman qui a tout chamboulé dans nos vies, j’ai du revenir chez mes parents, avec Doudou pour nous aider au quotidien. Beaucoup de trajets en voiture, d’heures passées à l’hôpital… Après 3 mois, nous sommes toujours dans le flou concernant l’avenir.
Mais la vie est ainsi faite, il y a parfois des épreuves difficiles que l’on doit surmonter, cela n’enlève pas que 2017 a été une belle année pour moi.

Depuis que je suis entrée dans la vie active en juin, je lis assez peu car je suis épuisée… Quand j’ai du temps libre, je n’arrive pas à me concentrer suffisamment pour avancer dans mon livre. J’ai aussi envie de varier mes occupations, en reprenant le coloriage, le dessin, le bullet journal, les séries. Je me suis acheté de l’aquarelle, et j’ai adoré ça ! Ca m’a beaucoup détendue ! J’ai envie de me faire des marques pages, des cartes etc…

Je n’ai pas vraiment d’objectifs pour 2018, à part le fait de continuer à prendre du plaisir a lire, et dans toutes mes activités. J’espère vite retrouver du travail lorsque mon contrat actuel sera terminé début mars.

J’espère que vous avez vécu une belle année 2017, et que 2018 sera encore meilleure pour vous ! 

 

[Blabla] Mon métier

monmetier
Salut à tous ! Le dernier article blabla était pour vous parler de mes études. Ce n’étais pas forcément hyper intéressant, mais si j’avais des personnes sont intéressées par le travail social, cela pourrait peut-être les éclairer. En tout cas, je suis ouverte aux questions, j’en reçois de temps en temps via instagram et twitter, et j’y réponds avec plaisir.

Je suis diplômée Educatrice Spécialisée depuis Juillet 2017. Pendant ma formation, j’ai fait 4 stages. Le premier dans un foyer pour les enfants placés (MECS) (6-18ans) ; le second en Institut Pédagogique, Educatif et Thérapeutique (ITEP) auprès d’enfants (6-10ans) ayant des troubles du comportement ; les deux derniers en Institut Médico Educatif (IME) avec des enfants, adolescents et jeunes majeurs déficients intellectuels.
Dans tout ces lieux, ce qui prime c’est l’accompagnement éducatif, le développement des capacités et de l’autonomie.
Je ne rentre pas dans les détails, n’hésitez pas à poser vos questions, si besoin.

Avant d’être dîplomée (et après), j’ai fait un petit remplacement d’un mois et demi, dans un foyer d’hébergement pour adultes déficients intellectuels qui travaillent en ESAT (entreprise adaptée). L’accompagnement se fait donc majoritairement avant et après le travail : accompagnement pour les démarches, gestion du logement et du budget … Il y avait aussi des personnes retraitées, avec lesquelles l’accompagnement est donc majoritairement en journée : activités diverses (jeux, loisirs, sports…) et accompagnement social.

Fin août, j’ai commencé un remplacement de congé maternité pour une période de presque 7 mois. J’y suis donc toujours au moment où je vous écris. Je travaille en IME avec des enfants et adolescents ayant des troubles du spectre autistique (autisme) et/ou des troubles envahissants du développement (TED).
C’est un public pour lequel je n’avais aucune expérience, et quasiment peu de connaissances car on en parle vraiment peu en formation, mais j’avais vraiment envie de découvrir ce ‘monde’.

J’apprends chaque jour à utiliser les méthodes de communication telles que le PECS : certains enfants (une majorité) ont un classeur de communication composé de pictogrammes, rangés par catégories (alimentation, activités etc.). Cela leur permet de faire des demandes du type « je veux » : pictogramme ‘je veux’ suivi du pictogramme souhaité, genre « je veux » « pomme ». Avec deux d’entre eux, je travaille le « je vois » afin d’élargir leur champ de communication et leur donner plus de possibilités d’expression. J’utilise des images qui représente des scènes de la vie quotidienne, par exemple la salle de bain : « je vois » « serviette » ; « je vois » « savon ».
Leur offrir une méthode de communication assez riche, leur permet de pouvoir s’exprimer plus facilement, et de limiter les crises (cris, pleurs etc..) du fait de l’incompréhension de l’interlocuteur face à leur demandes.
Cette méthode est utilisable par plein plein de monde. Par exemple, on pourrait très bien l’utiliser avec des personnes âgées qui ont des difficultés pour utiliser la parole. C’est adaptable et évolutif. La mise en place de cet outil est très précise, elle doit être travaillée par un professionnel qui est formé pour. Du coup, moi je continue les apprentissages mais la méthode est déjà acquise par ces enfants, donc que je sois formée ou non, n’a pas vraiment d’importance puisqu’ils ont intégré ce principe de communication.

A l’avenir, j’aimerais pouvoir retravailler auprès de ce même public et pouvoir me former, pour aller plus loin dans mes connaissances et dans ce que je peux apporter. Mais il y a très peu d’établissements pour ces enfants, et donc peu de postes.
Ceci dit, je suis ouverte à toute découverte, donc un autre domaine m’ira aussi, même si celui-ci est mon favori.

 

[Tag] Give me five books

Give Me Five Books

Coucou à tous ! Pour ce premier article avec ce tag, j’ai choisi de reprendre un thème du mois de Mai !

Le thème est : 5 livres avec un sujet encore trop peu évoqué.

Normal(e) de Lisa Williamson qui aborde le sujet de la transidentité. Il y a de plus en plus de livres sur ce thème, mais c’était le premier que je lisais. C’est une lecture très agréable et bien agencée.

 

 

 

J’ai avalé un arc-en-ciel de Erwan Ji que j’ai eu la chance de recevoir grâce à l’auteur. Les thèmes abordés sont la recherche identitaire, l’homosexualité, entre autres. C’est une lecture jeunesse très bien écrite.

 

 

 

Deux petits pas sur le sable mouillé de Anne-Dauphine Julliand. C’est un livre témoignage court qui parle de maladie génétique orpheline, dégénérative. C’est un récit dur et poignant, on en sort différent.

 

 

 

 

Patients de Grand Corps Malade qui est un récit autobiographique En effet, suite à un accident, il s’est retrouvé paralysé (temporairement) et se retrouve dans un centre de rééducation. Il livre son quotidien et son combat.

 

 

 

Mémé de Philippe Torreton. Ce livre est dans ma PAL depuis peu. Je l’ai vu sur les réseaux sociaux et j’ai eu la chance de le trouver en occasion pour 1e. Je ne l’ai pas encore lu, mais visiblement ça parle de l’importance de la famille et des grands-parents et arrières grands-parents.

[Blabla] Mes habitudes de lecture

Brownies
Salut à tous ! Depuis quelques temps j’ai envie de faire plus d’articles « papotage », pour faire mieux connaissance avec vous ! Que le blog devienne un espace plus intime entre vous et moi. Une bonne idée, non ?

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de mes habitudes de lecture. Où, quand, comment ?
Allez, c’est parti !

Où je lis ?
Je peux lire quasiment partout. Dans mon lit, dans le fauteuil, en voiture… Je lisais même dans les transports en commun quand je les prenais encore. J’ai du mal à lire dehors, même bien installée dans mon transat, j’ai du mal à me concentrer. Je ne sais pas trop pourquoi.

Quand ?
Je vous avoue que j’ai du mal à lire le matin, au réveil. Je sais que certaines personnes, se lèvent plus tôt pour lire avant de commencer leur journée. Perso, j’ai du mal. Peut-être que c’est une habitude à prendre. J’ai du mal aussi à m’installer pour seulement 30 minutes – 1 heure. Il me faut une plage horaire plus longue, car le temps que m’installe et que je me concentre DING DING le temps est écoulé 😉

Comment ?
Vous le savez peut-être déjà mais je suis accro à ma liseuse. En effet, depuis que j’ai commencé la lecture numérique, je peux lire pendant de plus longs moments sans avoir de maux de tête. Le fait de pouvoir lire au lit, sans lumière et sans déranger me plait aussi. J’aime aussi le fait de ne pas avoir le pavé en mains, et d’ignorer combien le livre fait de pages. Je trouve que je lis plus vite sur la liseuse.
Malgré cela, je continue à lire en papier, et surtout à acheter des livres ! Je privilégie les livres d’occasion, que j’achète en brocantes, en bourse aux livres et surtout à Emmaüs.

Et vous ? Dites moi tout !

[Blabla] Concours de nouvelles

Visuel Concours de nouvelles

Coucou à tous !
Je viens vous présenter le concours de nouvelles de PublibookIl se déroule du 1er au 15 juin. Le thème de ce concours est : « Glissez-vous dans la peau de votre antihéros préféré. »


Dans la littérature, on retrouve souvent ce thème de l’antihéros : Madame Bovary et Sherlock Holmes, par exemple.

Je sais que parmis mes lecteurs, il y a des écrivains en herbe, alors n’hésitez pas et lancez vous les amis. De plus, on m’a gentiment proposé de faire parti du jury, alors c’est parti !

J’ai hâte de pouvoir lire des nouvelles sur ce thème !


[Blabla] Le harcélement, on en parle ?

Résultat de recherche d'images pour

Salut tout le monde!
Depuis quelques mois j’ai envie d’aborder un sujet important avec vous, mais je ne savais pas comment l’aborder, parler de mon vécu, parler du sujet en général, proposer des livres qui abordent le thème du harcélement ? Grâce aux avis recueillis sur Twitter (merci les copines), je me lance enfin !

Vous l’aurez peut-être compris, j’ai subis du harcélement scolaire pendant des années, je dirais de la 4ème à la 2nde. Et pour vous dire la vérité, je me suis « sentie » harcelée durant mon BTS. Il n’y a donc pas d’âge pour être harcelée, ni pour être harceleur. Mes proches savent que j’ai eu des années collèges difficile (car j’étais nouvelle), mais je n’ai jamais parlé de harcélement, peut-être tout simplement car j’ignorais que je n’étais pas la seule à subir ça, et que, non ce n’était pas normal.

Pour l’année de 4ème j’ai du changer de collège, dès la rentrée je me suis sentie rejettée, tout le monde me regardait de travers en rigolant. Puis ça a continué avec des moqueries, des insultes, des crasses, des refus de travailler avec moi. Pourquoi ? Je n’en sais rien, j’étais nouvelle, j’étais perdue, j’avais besoin qu’on vienne vers moi, car j’étais tellement timide que je ne pouvais pas aller au devant des autres. Quand je devais prendre la parole, je devenais rouge tomate et je butais sur les mots, alors on se moquait de moi sans cesse. Je passais mes recrés dans les toilettes, en espérant quelques instants de répis. Un groupe de filles a même fait « semblant » de devenir copines avec moi, puis quelques semaines plus tard, m’ont laissée en plan en disant « en fait on t’aime pas » en gros, elles voulaient des infos sur moi, pour se moquer davantage. En 3ème, je me suis enfin fait des copines, mais j’ai continuer à subir des moqueries en tout genre. En seconde aussi, ca me rendait malade, donc je restait chez moi la plupart du temps, en pretextant que j’étais malade, j’ai donc raté quasiment la moitié de l’année, mes angoisses m’ont déclenché des symptomes divers et variés ce qui fait que j’étais réellement malade, et avec des idées noires. Puis, j’ai redoublé, et les choses se sont améliorées… Sauf que les repercussions étaient là, peur des autres, pas de confiance en moi, peur d’être trahie, abandonnée, moquée, peur que les autres se lassent de ma compagnie. Au final, je n’ai gardé aucuns amis du collège, du lycée, et même du BTS. Je ne sais pas m’attacher aux gens, car j’ai peur qu’on soit amis avec moi pour me critiquer par derrière. Je vis dans une éternelle angoisse de la séparation.

Pour tout vous livrer, je l’ai vécu aussi chez moi, puisque mon frère me l’a fait subir pendant des années : humiliations, coups, moqueries, insultes etc. Il se sentait mal dans sa peau et voulait certainement que je me sente aussi mal, que je partage sa douleur. C’est le cas, j’avais mal.


J’arrive ici, et j’ai les larmes aux yeux, la boule dans la gorge. C’est difficile de mettre les mots par écrit, comme si les actes prennaient vie une seconde fois.


Je vous avoue que je n’ai jamais lu de livres abordant le thème du harcélement, bien que je sois une adepte de témoignages et d’histoires vraies, je n’avais pas encore « d’en remettre une couche » sur mon vécu. Aujourd’hui mon regard est différent, car bien évidemment, j’ai changé et ma vie professionnelle (éducatrice spécialisée) me fait voir les choses d’un oeil nouveau. J’ai désormais envie de m’informer, d’en parler, de sensibiliser.

Aujourd’hui, je suis au clair avec une chose, il faut en parler, il faut aider les victimes à ne plus se sentir coupable, comme si on le méritait. Un des premier effet du harcélement, c’est l’effrondement de l’estime de soi qui nous mène à croire que l’on mérite ce que l’on subit, puisque nous sommes si nuls, moches, inutiles, incapables… C’EST FAUX ! Ne laissez jamais personne vous dire que vous êtes inférieur, que vous êtes nul, ce n’est pas la vérité, ce ne sont que des paroles méchantes qui blessent, mais ce ne sont pas des paroles véridiques.

Non, les moqueries ne sont pas moins grave que les coups. La mise à l’écart n’est pas moins grave que l’humiliation. Le harcélement est grave, quelques que soient les actes posés, il n’y a pas de graduation de la gravité. Les répercussions sur la vie de la personne sont immenses, il ne faut pas minimiser les choses et penser qu’il y a pire que nous. Ce serait comme dédouaner les auteurs, leur dire que ce n’est pas si grave.

Il est vrai que je n’en ai jamais parlé quand je le subissais, alors c’est un peu facile de le faire maintenant. Mais à l’époque, je n’avais pas idée que nous étions nombreux à vivre ce calvaire, je me sentais tellement nulle, seule, j’avais le sentiment que personne ne pouvait comprendre et surtout que comme j’étais une grosse nulle moche, c’était normal que l’on me rejette.  Aujou’dhui, je me rends compte que ce n’est pas normal et que si j’en avais parlé à un adulte, il m’aurait peut-être aidée, ou au moins écoutée. Peut-être que la Direction du collège aurait fait quelque chose pour que cela cesse.

Je ne sais pas.

Mais ça vaut le coup d’essayer, si vous vivez des choses qui vous rendent mal à l’aise, qui vous font vous sentir mal, parlez en. Si vous avez l’impression que quelqu’un s’acharne sur vous, en vous insultant, vous bousculant, se moquant de vous. Ce n’est pas normal. Vous n’avez pas à subir ces actes. Alors parlez en. Quelqu’un peut vous aider.



J’ai choisi de vous partager une liste de livres qui aborde ce sujet. Je ne les ai pas lus, mais je compte en lire quelques uns. Dites moi si vous en connaissez d’autres, et donnez moi votre avis ! Babelio recense 815 abordant ce thème, c’est énorme ! Merci à ceux qui m’ont répondue via Twitter en partagant des titres.

  
  
 A coeur perdu par [Laurent, Sophia ]

Mes chroniques seront l’occasion d’aborder à nouveau ce sujet et son importance. J’ai conscience qu’il s’agit d’un grain de sable à la mer, mais un grain plus un grain…

Si vous m’avez lue, jusqu’au bout,
laissez moi vos impressions, sur l’article et sur les livres présentés !

[Blabla] Résolutions 2017

funny dog animals adorable 2013
Hello tout le monde ! Je ne suis pas très en avance pour vous parler « résolutions », mais ne dit-on pas que l’on peut les prendre durant tout le mois de Janvier ? Il en va de même pour les vœux, nous avons jusqu’au 31 pour les souhaiter !

Les résolutions que j’ai prise cette année, sont très personnelles, le but ultime est que je puisse me sentir bien avec moi-même, dans ma tête et dans mon corps. Cette année est très importante pour moi car c’est MON année, l’année de la consécration. Fin des études, obtention du diplôme (ou pas) et premier emploi par la suite (si je trouve) ! Je suis assez stressée car je suis exigeante avec moi-même et je me mets souvent la pression toute seule…

– Commencer le running avec Doudou. J’ai très envie de m’y mettre mais seule je ne trouve pas la motivation car j’ai du mal à m’en sentir « capable ». Avec Doudou à me côtés pour me booster et me valoriser dès qu’il voit que j’en ai le besoin, ça devrait le faire !

– Prendre du temps pour moi. Me reposer, prendre le temps de m’occuper de moi de toutes les manières possibles. Prendre soin de mon corps, me faire jolie, me mettre plus souvent du vernis, essayer d’acheter des vêtements plus féminins mais qui me correspondent, me couper les cheveux…

– Lire en VO. J’avais déjà pris cette résolution en 2016, mais je n’ai pas réussi à passer la barrière de la peur de l’échec. J’avais tellement peur de ne pas y arriver et d’être déçue de moi-même que je n’ai pas commencé. Je me suis offert le tome 1 d’HP en VO pour Noël, j’ai déjà lu quelques pages et je pense que je vais y arriver sans trop d’encombres. A voir si je n’opterais pas après pour la lecture VO sur liseuse, comme j’ai le dictionnaire intégré.

– Apprendre à relativiser, à déstresser, à me relaxer. Je ne pense pas me tourner vers le yoga mais plutôt vers des méthodes de relaxation simple et courte. Comme pour m’aider à m’endormir sans ressasser pendant des heures.

Je vais m’arrêter là. Je pense que vous avez compris l’objectif principal puisque toutes ces résolutions sont liées. Apprendre à vivre en harmonie avec moi-même. Devenir ma propre amie, après m’être détestée si longtemps.

Et vous, vous avez pris des résolutions ?
Crispe 2017 happy new year sums

[Blabla] Cadeaux de Noël

Afficher l'image d'origineBonjour, bonjour! En voyant passer des articles présentant les cadeaux de Noël reçus par chacun, j’ai eu envie de vous présenter les miens. Les installer pour les prendre en photos m’a fait me rendre compte que j’ai été vraiment très gâtée ♥ 

20161226_113318[1].jpg
De la part de ma famille 
– une nouvelle chaine en or pour accrocher mon pendentif papillon, car la mienne s’est cassée il y a quelques mois et je n’en avais pas d’autres
– de l’argent pour me faire plaisir (achats de nouvelles bottes de moto en vue!)
– des chocolats
– un marque-page crée par ma petite soeur

De la part de ma belle-famille 
– un peignoir en pilou pilou
– une carte cadeau pour Yves Rocher (j’ai deja fait ma commande 😉)
– une pochette de jeux à gratter (je n’ai rien gagné snif)
– des chocolats

De la part de mon Doudou 
– une jolie bague que nous avions choisi ensemble
– des boucles d’oreilles assorties à la bague (une belle surprise)

De la part de moi-même 
– La bibliothèque des coeurs cabossés
– Le ciel est partout
– Harry Potter T1 en VO (pas reçu encore)

Je suis vraiment plus que contente de tout ce que j’ai pu avoir, avec de très belles surprises!
J’espère que vous avez été gatés aussi, et que vous avez reçu de jolis livres 😉