[Avis] Les yeux de Léon – Jo Ann Von Haff

lesyeuxdeleon
synopsis2
Rien ne va pour Anaëlle : coincée dans sa vie morne de caissière, complexée par son physique, elle ne rêve plus. Seul rayon de soleil dans son quotidien : le sourire d’un client de la supérette, Léon, kinésithérapeute aveugle qui semble déborder de bienveillance et de joie de vivre. Et quand elle est au plus bas, que les voyants ne la remarquent pas, Léon est le seul à lui tendre la main.
avis3
Je remercie Hachette Black Moon et Netgalley pour m’avoir accord l’accès à cette lecture. J’avais lancé un sondage sur twitter pour que vous m’aidiez à choisir ma prochaine lecture, mais finalement, je n’étais pas d’humeur à l’attaquer alors je me suis tournée vers une romance. J’avais besoin de douceur, et j’ai été gâtée !

Annaëlle et Léon sont deux adultes âbimés par la vie. Léon est aveugle, et Annaëlle cumule les obstacles. Ils se connaissent depuis un moment puisqu’Annaëlle était caissière, là où lui, fesait ses courses. Leur rencontre n’est donc pas du au hasard, et j’ai apprécié cette relation qui mets du temps à s’établir, à se tisser. 

Annaëlle et Léon sont des personnags vraiment attachants. J’ai aimé leur côté imparfaits, ils ne sont pas lisses, ils sont réalistes. Ce sont des personnages auxquels on peut aisément s’attacher, car au final, ils sont comme vous et moi.

Annaëlle est un peu, mademoiselle tout-le-monde. Vous savez la fille discrète, un peu ronde, que personne ne remarque. Celle qui se sont dans la masse. Au final, Annaëlle, c’est un peu moi. C’est aussi Miss Catastrophe, car sérieusement, elle cumule les catas ! Ca rend le déroulé assez amusant, mais parfois j’avais envie de la serrer dans mes bras et de pleurer avec elle.

J’ai beaucoup aimé Léon, c’est un homme doux, généreux, attentionné. Il a toutes les qualités qui sont importantes pour moi. C’est un pilier pour Annaëlle, il l’aide à tenir debout, à garder le cap. Le fait qu’il soit aveugle, ne rend pas le récit larmoyant, nous ne sommes pas là pour le plaindre, où l’enrober dans du coton pour qu’il ne se fasse pas mal. C’est un homme à part entière, et j’ai apprécié le fait que son entourage ne le surprotège pas (bon, ok sa mère, mais bon c’est une mère…).

Néanmoins, j’ai trouvé que la relation entre eux était un peu rapide. Le passage entre amitié (et plus si affinités) et amour, est vraiment rapide. Mais en même temps, le livre est court. Ils se disent « je t’aime » un peu trop rapidement à mes yeux. Tout en sachant qu’Anaëlle est une personne qui manque d’assurance, et que Léon n’est pas du genre à oficialiser une relation, j’ai trouvé que la rapidité de leur relation ne concordait pas avec leur caractères.

La plus de l’auteur est fluide, simple et efficace. J’ai eu quelques coquilles dans ma version numérique, mais bon ça peut arriver, cela ne remet pas au cause la qualité de l’histoire.

En bref, j’ai passé un bon moment avec ces personnages, mais l’histoire est un peu trop simple et rapide à mon goût.

3 coeur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s