[Avis] Tu comprendras quand tu seras plus grande – Virginie Grimaldi

Note: 10/10
Pages: 342
Editions: Fayard

synopsis
Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, elle ne croit pas plus au bonheur qu’à la petite souris. Pire, une fois sur place, elle se souvient qu’elle ne déborde pas d’affection pour les personnes âgées. Et dire qu’elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme.
Au fil des jours, Julia découvre que les pensionnaires ont bien des choses à lui apprendre. Difficile pourtant d’imaginer qu’on puisse reprendre goût à la vie entre des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au cœur brisé… Et si elle n’avait pas atterri là par hasard ? Et si l’amour se cachait là où on ne l’attend pas C’est l’histoire de chemins qui se croisent. Les chemins de ceux qui ont une vie à raconter et de ceux qui ont une vie à construire.
C’est une histoire d’amour(s), une histoire de résilience, une ode au bonheur.

mon avis
J’ai pu découvrir cette histoire grâce à la plateforme Netgalley, et à Fayard qui a accepté ma demande de lecture. Il me donnait envie depuis sa sortie alors j’étais très contente de pouvoir le découvrir.

Dans cette histoire, on rencontre Julia, une psychologue, qui, pour des raisons personnelles, décide de quitter Paris pour aller travailler dans le sud de la France, dans une maison de retraite. Sauf qu’elle n’aime pas les vieux, et se demande pourquoi elle a accepté ce job!

On suit le déroulé de ses journées au sein de la maison de retraite, les rencontres avec les résidents et les nouveaux collègues. Des amitiés se nouent, des liens se crées. Sa vision des choses et de la vie évolue au fil du temps, c’est ce qui m’a beaucoup plu. Elle a des prises de conscience grâce à ses différentes rencontres, toutes plus intenses et belles que les autres. Tout est très en lien avec la réalité, Julia peut être chacun de nous.

Le scénario est assez simple, ça m’a fait penser à un journal intime. Ce qui est important dans ce livre, c’est la justesse des émotions. Julia a fait vibrer toutes mes cordes sensibles, je suis passée du rire aux larmes. Elle m’a même donné envie d’aller travailler avec des petits vieux, tellement les rencontres paraissent riches et prenantes.

Je recommande à 1 000 % ce livre, c’est un coup de coeur pour moi, un vrai livre doudou que je n’avais pas envie de quitter.

L’amour c’est comme un tricot: on enchaîne les rangs tranquillement, on fait de jolis motifs dont on est fier, parfois on focalise sur une maille manquée. Mais en fin de compte, ce qui en restera, c’est un pull-over chaud et réconfortant.

Publicités

17 commentaires sur « [Avis] Tu comprendras quand tu seras plus grande – Virginie Grimaldi »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s